• Le musée national de l’Histoire du Vietnam
  • Le musée national de l’Histoire du Vietnam

  • Mis à jour le 4 Oct, 2019       Par: La Rédaction
  • Le musée national de l’histoire du Vietnam, un lieu passionnant pour comprendre la riche histoire du pays. Outre les belles collections d’objets exposées retraçant l’histoire mouvementée du pays, le site est un formidable exemple architectural du « style indochinois » initié par le célèbre architecte français Ernest Hébrard. 

    L’architecture exceptionnelle du musée

    musée national histoire vietnam architecture

    Le musée se situe dans un des plus beaux bâtiments de l’époque coloniale de Hanoi. Il se trouve sur un site concédé autrefois par les autorités vietnamiennes à la France en 1874. La construction du bâtiment a été pensée et dirigée par Ernest Hébrard, un architecte, un archéologue et un urbaniste français. Résidant en Indochine française à partir de 1921, Ernest Hébrard participa à la planification de plusieurs villes dont Hanoi et Dalat. Ernest Hébrard est connu pour être l’auteur du « style indochinois » en préconisant une rénovation et en rompant avec les tendances architecturales régnant à cette époque dans la métropole qui ne convenaient pas à un pays tropical. Ernest Hébrard ne voulait pas imposer l’architecture étrangère dans un pays ayant une tradition ancestrale, aussi il maria avec succès l’architecture traditionnelle locale avec le style occidental. L’ancien musée Louis Finot, du nom de son premier directeur, de l’Ecole française d’Extrême-Orient est un parfait exemple de ce nouveau courant architectural initié par le talentueux Ernest Hébrard. Après le départ des Français en 1954 le musée Louis Finot devint en 1958 le musée de l’Histoire du Vietnam. Le Musée national de l’histoire du Vietnam a officiellement vu le jour le 26 septembre 2011 avec la fusion du musée de l’Histoire vietnamienne et de celui de la révolution vietnamienne. Ces deux musées ont été les premiers créés au Vietnam. Le bâtiment, récemment superbement rénové, a été inscrit sur la liste du patrimoine national du Vietnam.

    Que voir au musée national de l’Histoire du Vietnam ?

    Sur une surface de 4000 m2 le musée rassemble aujourd’hui plus de 10 000 objets historiques de différentes époques, depuis les origines du pays jusqu'à la déclaration d'indépendance au milieu du XXème siècle. Une collection unique enrichie grâce aux multiples collaborations avec les musées et instituts de recherche étrangers.

    musée national histoire vietnam exposition

    Au rez-de-chaussée, vous pouvez découvrir une salle d’exposition retraçant l’histoire du pays allant de la préhistoire à l’ère des premières dynasties féodales. C’est dans cette salle que sont exposés les sept tambours de bronze de la culture de Dông Son datant du VIème au Ier siècles avant Jésus Christ. Les tambours de bronze sont nés dans le bassin élargi du fleuve Rouge et reflètent pleinement les différents aspects de la culture de Dông Son : habitations, rites funéraires, vie spirituelle, production, etc…

    musee national histoire vietnam tambour bronze

    Le premier étage est quant à lui consacré aux dynasties féodales allant du XVème à 1945. On peut y voir une belle collection de documents et d’objets retraçant l’histoire de la dynastie des Nguyen. Fondée en 1802 par l'empereur Gia Long, la dynastie des Nguyen, qui établit sa capitale à Huê, sera la dernière à régner sur le Vietnam avant que la France impose sa domination. Elle compte treize souverains qui régnèrent sur le Vietnam de 1802 à 1945, avec comme premier empereur Gia Long qui unifia le pays et Bao Dai comme dernier empereur du Vietnam qui abdiqua en 1945. Au premier étage, vous pouvez également admirer une magnifique collection de sculptures sur pierre du Champa et de la culture d'Oc Eo-Phu Nam. Le Champa était un royaume de culture hindouiste qui régna sur les côtes du Centre du Vietnam jusqu’au XVème siècle et qui a laissé un formidable patrimoine archéologique comme en témoignent le musée des arts cham à Danang et le sanctuaire archéologique My Son inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Oc Eo, nom donné par l'archéologue français Louis Malleret à une ville découverte dans les années 1940 dans le delta du Mékong qui aurait été la ville portuaire la plus importante du royaume du Fou-nan entre le Ier et le VIIème siècle. 

    Dans le bâtiment de l’ancien musée de la révolution vous pouvez, également sur deux niveaux, voir :

    - Au rez-de-chaussée, une exposition couvre la guerre du Vietnam contre les Américains. Les campagnes de bombardement sur Hanoi et le nord du Vietnam étaient nombreuses et intenses, et la résistance populaire est saluée à travers plusieurs documents.

    - Au premier étage, l’histoire révolutionnaire vietnamienne contemporaine. De 1945, début de la guerre d’Indochine, jusqu’à la fin de la guerre du Vietnam, est retracé l’histoire de la résistance vietnamienne face à ses envahisseurs successifs avec une belle collection d’objets et de photos. Les héros de la révolution sont mis à l’honneur pour leur courage et leur engagement pour la patrie. A cet étage vous pouvez également voir une exposition fort intéressante sur le Doi moi, ensemble de décisions politiques prises en 1986 lors du VIème congrès du Parti communiste vietnamien afin d’encourager l’économie de marché et d’ouvrir le pays sur le monde extérieur. Une période capitale dans l’histoire contemporaine vietnamienne durant laquelle le Vietnam a connu des transformations économiques extraordinaires.

    Adresse : 1, Trang Tiên et 216, Trân Quang Khai, Distr. Hoan Kiêm, Hanoi
    Heure d’ouverture : 08H00 – 12H00 et 13H30 – 17H00 tous les jours sauf le premier lundi de chaque mois.
    Prix de l’entrée : 40 000 VND

    Vous aimerez lire également :

    >> Les 10 meilleurs musées de Hanoi à visiter

    >> Visiter Hanoi en 1, 2 ou 3 jours, que voir et faire ?


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Articles similaires