• Le temple de Quan Thanh à Hanoi
  • Le temple de Quan Thanh à Hanoi

  • Mis à jour le 5 Oct, 2019       Par: La Rédaction
  • Hanoi est l’une des plus captivantes capitales d’Asie du Sud-Est grâce à son exceptionnel patrimoine culturel, historique et spirituel. Découvrez le temple de Quan Thanh, illustre vestige culturel, l’un des derniers temples taoïstes du Vietnam et qui se situe dans l’un des quartiers les plus passionnants de la capitale vietnamienne.

    Histoire du temple de Quan Thanh

    temple quan thanh histoire

    Le temple de Quan Thanh, den Quan Thanh en vietnamien signifiant «boutique des dieux», est un important vestige culturel et historique de la capitale vietnamienne et est de ce fait une visite incontournable lors de votre séjour à Hanoi. Selon la légende, le temple de Quan Thanh fût érigé durant le règne de Ly Thai To (1010-1028), fondateur légendaire de la grande dynastie vietnamienne Lý, en l'honneur du dieu taoïste Tran Vu, ardeur défenseur du nord du Vietnam. Le temple de Quan Thanh, orienté vers le nord, est l’un des quatre temples sacrés construits à chaque point cardinal pour protéger la capitale contre les esprits malveillants. Le temple Quan Thanh a fait l’objet de plusieurs rénovations au cours des siècles. Le roi Le Hy Tong ordonna le premier sa restauration en 1677 et la statue du dieu Tran Vu et la cloche du temple, les deux en bronze noir, vinrent orner le temple. L’imposante statue de bronze de Tran Vu mesure près de 4 mètres, pèse 4 tonnes et repose sur un socle en marbre. S’agissant d’une des plus grandes statues du Vietnam et étant reconnue comme un chef d’oeuvre de fonderie de bronze du début du XVIIème siècle, la statue de Tran Vu a été déclarée trésor national. Le génie Tran Vu est reproduit assis, en costume de prêtre taoïste, les cheveux flottant derrière la nuque, portant l’habillement d’un guerrier et d’un médium taoïste, avec un visage carré. Il a les pieds nus, sa main gauche est en position d’exorcisme, et sa main droite s’appuie sur la poignée d'un glaive autour duquel s'enroule un serpent tandis que la pointe repose sur la carapace d'une tortue.

    temple quan thanh statue tran vu

    Visite du temple de Quan Thanh

    L’accès au temple de Quan Thanh se fait par un majestueux portique en pierre, à trois entrées, surmonté d’une cloche monumentale de 1m60 de haut. Vous pouvez observer plusieurs sentences parallèles inscrites sur le portique. Face à l’entrée, portez attention aux quatre grands piliers ornés de reliefs représentant les animaux sacrés omniprésents dans la culture traditionnelle vietnamienne comme le tigre, le dragon, la licorne ou le phénix. Vous traversez ensuite une cour plantée de manguiers qui, par son ombre, apporte une délicieuse fraîcheur les journées chaudes d’été, pour déboucher sur le sanctuaire qui forme le fond de la cour. Portes, encadrements, charpente, autel laqué rouge et or.... tout a été minutieusement travaillé et souligne l’art de la sculpture sur bois, un artisanat traditionnel vietnamien très présent dans le delta du fleuve Rouge depuis des siècles. Bien sûr dans cette cour vous pouvez admirer la superbe statue du dieu Tran Vu couverte d'une patine d'un noir brillant.  A côté, vous pouvez contempler la statue grandeur nature de Ly Trong Trung, le fondeur de la colossale statue guerrière de Tran Vu. La statue de Ly Trong Trung fût exécutée par ses propres élèves qui voulurent rendre hommage à leur maître disparu.

    Quatuor sacré de Thang Long ou Hanoi actuel avec les temples Bach Ma, Kim Lien et Voi Phuc, le temple de Quan Thanh demeure l’un des derniers temples taoïstes du Vietnam et incarne de multiples valeurs culturelles d’Hanoi et du pays. Un lieu spirituel qui invite au lâcher prise, comme une respiration durant votre journée de visite de la capitale. Le jardin, véritable havre de tranquillité au cœur de la trépidante capitale du Vietnam, est d’ailleurs propice au repos et à la méditation avec ses nombreuses essences d’arbres et de fleurs. 

    temple quan thanh entrée

    Le temple de Quan Thanh au cœur d’un quartier passionnant

    Situé au cœur d’un quartier passionnant, vous n’avez aucune excuse pour ne pas visiter cette curiosité culturelle et historique de Hanoi. Le temple de Quan Thanh est en effet coincé entre les lacs de l’Ouestet celui de Truc Bach. Le premier, le plus grand de Hanoi, abrite un autre lieu spirituel emblématique de la capitale : la pagode Tran Quoc, la plus ancienne pagode de la capitale vietnamienne, et reconnaissable de loin par son stupa en brique haut de 15 mètres de haut, décoré de 66 statues du bouddha Amitābha. Le lac Truc Bach est quant à lui un merveilleux petit lac plein de charme où il est agréable de s’y promener surtout au mois de mai lorsque les flamboyants des rives du lac éclaboussent celui-ci de leurs fleurs rouge vif. Autour du lac il y a plein de petits cafés où se poser tranquillement pour boire un café ou un thé vietnamien. Il y a également de bons petits restaurants de quartier où se régaler de spécialités vietnamiennes. Pas très loin du temple Quan Thanh, à quelques dizaines de minutes à pied, vous pouvez découvrir certains des plus prestigieux monuments historiques de Hanoi comme le palais présidentiel, la célèbre place Ba Dinh, la maison sur pilotis, la pagode au pilier unique le mausoléeet le musée Ho Chi Minh,

    Vous pourriez aimer aussi 

    >> 4 plus belles pagodes de Hanoi à visiter

    >> Le temple de Bach Ma, le plus ancien du vieux quartier de Hanoi


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Articles similaires