• Village de la céramique de Bat Trang
  • Village de la céramique de Bat Trang

  • Mis à jour le 2 Oct, 2019       Par: La Rédaction
  • Hanoi et ses alentours compte plus de mille villages artisanaux qui perpétuent des savoirs-faires traditionnels séculaires. Quittez la trépidante capitale vietnamienne pour quelques heures ou pour la journée pour découvrir un ou plusieurs de ces villages rythmés par les activités artisanales et les coutumes ancestrales du delta du fleuve Rouge comme à Bat Trang, un village aux portes de Hanoi spécialisé dans la céramique depuis des siècles. 

    Histoire de la céramique vietnamienne

    L’histoire de la céramique vietnamienne est aussi vieille que la civilisation vietnamienne, apparue au mésolithique (environ 10 000 ans avant notre ère) avec la culture de Son Vi et de Hoa Binh. Mais la céramique vietnamienne a véritablement connu son essor avec un niveau d’esthétique et un style bien à elle sous la dynastie des Ly, à partir du XIème siècle, lorsque l'indépendance reconquise après dix siècles de domination chinoise a permis à la céramique vietnamienne d'affirmer son identité.

    village bat trang hanoi vieux four

    Sous la dynastie des Lê au XVème siècle, on voit apparaître le premier four à Bat Trang, un petit village au bord du fleuve Rouge situé à quelques kilomètres de Hanoi alors capitale impériale à cette époque. Bat Trang était idéalement située sur la voie fluviale entre les deux plus grandes villes et centres commerciaux de l’époque Hanoi, alors appelée Thang Long, et Pho Hien. 

    village bat trang hanoi peinture céramique

    La céramique vietnamienne devint très vite une référence d’esthétique caractérisée par son style de création très libre largement inspirée par le Bouddhisme. Lançant son impérialisme vers le sud, la production de poterie et céramique vietnamienne reçurent l’apport culturel du royaume du Champa conquis au gré des siècles. De nouveaux motifs de décoration empreints de la civilisation indianisée firent alors leur apparition. Par la suite, la céramique vietnamienne a intégré certaines méthodes occidentales avec l’arrivée des Français à la fin du XIXème siècle.  Au Musée national d’Histoire à Hanoï, vous pouvez admirer une très belle collection de statues représentatives de la céramique nationale. De nos jours, le Vietnam abrite de nombreux centres de production de céramiques vietnamiennes perpétuant une excellence artisanale comme au village de Bat Trang, réputé pour la qualité de ses produits à travers tout le pays et même à l’international.

    village bat trang hanoi artisan

    Bat Trang, berceau de la céramique au Vietnam

    La production de céramique à Bat Trang existe depuis au moins le XIVème siècle, ce village est considéré comme le berceau de la céramique au Vietnam. Avec plus de 600 fours toujours en fonctionnement, Bat Trang abrite le plus grand nombre de fours au niveau national. Aujourd’hui encore, le village de Bat Trang est tourné presque exclusivement vers cet artisanat ancestral et sa commercialisation. La très grande majorité des foyers du village de Bat Trang sont directement impliqués dans la production de céramique. 

    Baladez-vous dans le dédale de ruelles pour visiter les ateliers familiaux et observer le travail méticuleux des artisans. Vous pouvez observer toutes les étapes de la fabrication de la céramique vietnamienne : la préparation de l’argile, la dextérité du potier qui façonne soit au tour, soit par moulage, la finesse des motifs décoratifs : paysages, personnages, fleurs et oiseaux, des personnages folkloriques, herbes et insectes. Vient ensuite la glaçure, une étape importante qui habille, rend étanche et plus résistante la céramique. Enfin, vient la cuisson qui peut durer de 12 à 72 heures, selon les fours et les pièces à cuire. Les fours sont à bois, à charbon et plus récemment à gaz et électrique. Et même si les fours se sont modernisés, dégageant moins de fumées toxiques, le spectacle des fours est toujours impressionnant. Ne manquez pas de visiter le four Lo Bâu, un vieux four centenaire qui fut largement utilisé jusqu’au XXème siècle et qui nécessitait beaucoup de bois et de personnel qualifié pour ajuster la température. L’allumage d’un four était un véritable rituel mené par le maître du four qui veillait à la cuisson, étape cruciale, avec attention.

    village bat trang hanoi vase

    A Bat Trang il y a un nombre important de boutiques où découvrir l’étendue de la production locale. On y trouve des jarres et des vases de toutes tailles, des bols, des assiettes, des plats, des cuillères, des tasses, des services à thé, des boites etc… Si vous avez un peu de temps, vous pouvez même faire une commande sur mesure à un atelier avec la forme, le style et les motifs à votre convenance. A savoir que plusieurs artisans vendent des ratés de cuisson avec de petits défauts à un prix défiant toute concurrence. Acheter de la céramique de Bat Trang est un excellent souvenir du Vietnam à rapporter pour vous-même ou pour vos proches. Et puis c’est une belle façon d’encourager et de soutenir un artisanat traditionnel ancestral. 

    village bat trang hanoi souvenir

    Pour ceux qui souhaitent percer les secrets de la céramique vietnamienne, vous pouvez participer à un cours de poterie. A voir également le musée de la céramique, situé au cœur du village dans une belle maison traditionnelle il vous permet d’admirer une collection de plus de 360 pièces en céramique du XVIIIème et XIXème siècles. Ce petit musée a été fondé à l’initiative d’un collectionneur privé hanoïen, Monsieur Tran Ngoc Lam. 

    Vous pourriez aimer aussi :

    >> Suivez les routes des villages de métier autour de Hanoi (partie 1)

    >> Trois beaux anciens villages à visiter pas loin de Hanoi


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Articles similaires