• La pagode Tran Quoc, havre de tranquillité de Hanoi
  • La pagode Tran Quoc, havre de tranquillité de Hanoi

  • Mis à jour le 6 Sept, 2019       Par: Dzung NGUYEN
  • La pagode Tran Quoc, la plus ancienne de Hanoi et du Vietnam, est réputée en tant que haut lieu spirituel de la capitale, mais aussi en tant que vestige culturel et architectural, d’une rare beauté. Elle vaut la peine de s’y arrêter quelques instants.

    Une histoire millénaire

    Nichée sur un îlot à l’est du lac de l’Ouest (Ho Tay), le plus grand lac de la capitale, la pagode se mire, depuis 1500 ans. Son histoire fut intimement liée à l’apparition du premier Etat vietnamien « Van Xuan », d’où son premier nom « Khai quoc » (Fondation de la nation) qui se changa en «An Quoc » (Paix de la nation) sous la dynastie du roi Le Thanh Tong (1434 – 1442) et puis en « Tran Quoc » (Défense de la nation) sous la dynastie du roi Le Hy Ton (1680 – 1705).

    pagode tran quoc lac ouest

    Harmonie entre un monument majestueux et un cadre paysager agréable

    Édifiée sous la dynastie du roi Ly Nam De (entre 541-547), la pagode Tran Quoc se situait au début dans le hameau Y Hoa, tout proche du fleuve Rouge. Face aux risques de l’érosion, elle fut déplacée en 1616 sur l’îlot Kim Ngu (Poisson d’Or), au milieu du lac de l'Ouest (Ho Tay), un des plus beaux lacs de Hanoi.

    Doté d’un cadre naturel magnifique, le lac de l'Ouest fut privilégié par les rois et mandarins avec l’aménagement des pavillons dédiés aux randonnées et visites religieuses impériales. À citer, les palais Thuy Hoa et Ham Nguyen, qui furent construits respectivement par les rois Ly et Tran. Là aussi, l’époque marque le rôle majeur de Tran Quoc en tant que centre du Bouddhisme de la cité Thang Long.

    padode tran quoc grande cour

    Devant la grande cour de la pagode

    Auparavant, la barque était le seul moyen d’accéder à la pagode Tran Quoc. Entre 1619 – 1643 sous le règne du roi Le Than Tong, les populations des villages Yen Phu et Yen Quang ils concoururent à la construction de la digue Co Ngu (l’actuelle rue Thanh Nien) séparant le lac de l’Ouest du lac Truc Bach, plus petit. Ils entament parallèlement les travaux de la passerelle, reliant Co Ngu et la pagode, qui existe toujours aujourd’hui.

    padode tran quoc jardin tours

    Le jardin des tours de Tran Quoc

    L'architecture de la pagode Tran Quoc

    Pareille à la plupart des pagodes vietnamiennes, sa construction fut basée strictement sur les principes typiques du Bouddhisme. Le point d’orgue de son paysage est le jardin des tours dont certaines datent du 18eme siècle. De loin, l’endroit se montre éclatant, en premier lieu, de par une tour grandiose, construite en 1998 d’une hauteur de 15m s’étalant sur 11 étages. Chaque étage, en forme d’hexagone, niche un bouddha en pierre de valeur. Au sommet trône une grande fleur de lotus de neuf niveaux faite de pierre précieuse.

    De l’autre côté se trouve un figuier sacré offert par le Président indien lors de sa visite à Hanoi en 1959. Par ailleurs, selon le Bouddhisme, le lotus incarne la pure dignité et le banian symbolise l’esprit suprême. Ces deux qualités, qui se complètent, sont censées représenter l’aspiration de tout homme.

    pagode tran quoc figuier sacre

    Le figuier sacré offert par le Président indien en 1959

    En dépit du tumulte quotidien, sa figure légendaire se pare toujours d’une allure mystérieuse et ombragée en toute tranquillité. La pagode Tran Quocetsa verdure débordant de charme constituent sur les eaux un grand lotus vertueux. Les visiteurs y apprécient une union harmonieuse d’un monument majestueux et du paysage pittoresque au milieu d’une immense espace vert rafraichissant. Quel régal pour les visiteurs comme pour les pèlerins, que ce soit pour la découverte ou la contemplation méditative.

    Forte de ses grandes valeurs tant historiques, culturelles, religieuses que paysagères, la pagode Tran Quoc fut classée par l’Institut de l’Extrême Orient comme le 10eme monument historique de l’Indochine. Ce site a figuré en 1962 parmi les vestiges historiques nationaux reconnus et préservés par l’Etat, devenant l’une des attractions culturelles et religieuses de première importance de la capitale. Récemment, elle a été reconnue par le quotidien britannique Daily Mail en tant qu'une des 16 plus belles pagodes du monde.

    Vous aimerez lire également :

    >> Le lac de l’Ouest (Ho Tay), le plus beau spot où admirer le coucher de soleil à Hanoi

    >> Les incontournables à visiter à Hanoi et ses environs

    Bonne visite !


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Articles similaires