• Chuon Ngo, le village de l’incrustation 
  • Chuon Ngo, le village de l’incrustation 

  • Mis à jour le 21 Juin, 2021       Par: Thu Phuong
  • On trouve chez les Vietnamiens une patience à toute épreuve et une habilité extraordinaire. L’art de l’incrustation est en honneur au Vietnam et de nombreux indigènes travaillent avec ardeur à cette industrie.

    village incrustation Chuon Ngo indochine

    Dans le passé, les ouvriers du village de Chuon Ngo fabriquaient principalement des produits de culte, des motifs décoratifs dans les temples et les pagodes, des armoires à thé et les articles ménagers comme assiettes, plateaux, boîte à cosmétiques, vases, armoires, chaises de toute taille.

    village incrustation Chuon Ngo boite

    Au fil du temps, les artisans du village ont progressivement amélioré leurs compétences pour créer des oeuvres plus sophistiquées comme des paysages dans des peintures folkloriques, des portraits de personnages célèbres, etc. pour répondre aux besoins des marchés internationaux tels que le Royaume-Uni, la Russie, les États-Unis, les Pays-Bas et le Japon. 

    village incrustation Chuon Ngo couper

    Toute la valeur du travail consiste en un assortiment bien compris des reflets de la nacre, en la forme du dessin, la valeur du bois et la façon exacte dont sont encastrés dans le bois les morceaux de nacre coupés, limés et polis avec adresse.

    village incrustation Chuon Ngo dessin

    L’ouvrier choisit la nacre la plus belle dont les reflets sont conformes au travail qu’il effectuera. Il dessine sur le bois qu’il désire incruster la forme du dessin qu’il doit obtenir et creuse légèrement pour avoir en creux le logement des morceaux de nacre qui viendront s’y ajuster.

    village incrustation Chuon Ngo  fleur

    Ce travail demande du goût, de l’adresse et de la régularité, car il ne faut point que les contours de ce dessin soient ébréchés mal à propos, ce qui occasionnerait des vides désastreux, dépréciant fort la beauté de l’ouvrage. Ces vides seraient bien comblés par la laque ou quelquefois la cire, mais l’amateur ne s’y laisserait point prendre et refuserait le travail.

    village incrustation Chuon Ngo  autrefois

    La nacre est ensuite coupée sur ce patron et les morceaux en sont ajustés bout à bout, après un choix judicieux des teintes.

    village incrustation Chuon Ngo  couteau

    C’est un travail de patience qui demande un temps infini et que les Vietnamien, avec son tempérament passif, supportent très bien. La nacre sont se servent les habitants est tirée des coquillages qui se pêchent sur la côte du pays, ou encore elle provient des provinces de Bac Giang ou de Thanh Hoa. On importe également de nombreux matériaux de Hong Kong, de Singapour, d'Indonésie... pour fabriquer des produits hauts de gamme. Les produits de Chuon Ngo apparaissent partout et sont de plus en plus appréciés par les clients nationaux et internationaux. 

    village incrustation Chuon Ngo paon

    La nacre jaune et brillante est très estimée par les travailleurs ; la bleue et la verte sont également très utilisées et préférées à la blanche. Ces couleurs sont assez difficiles à définir, car un seul morceau de nacre présente des teintes tour à tour verdâtres, rosées, violacées… selon l’inclinaison avec laquelle il est observé.

    village incrustation Chuon Ngo vague

    Le détail de la vague vient d'être coupé. Découper et limer un détail aussi petit et délicat nécessite une grande habileté et une grande concentration de l'artisan.

    village incrustation Chuon Ngo coq

    Le point culminant de l’incrustation du village de Chuon Ngo est les grandes pièces toujours plates attachées parfaitement au bois. Les détails décoratifs de la mosaïque sont très vifs et uniques. Les pièces de coquillages inanimées, par des mains habiles et une riche créativité, sont bien attachées au bois pour devenir des produits de haute valeur culturelle et artistique.

    Comment y aller ?

    À environ 40 km du centre de Hanoi au sud, pour arriver à Chuon Ngo, vous suivez l'autoroute Phap Van-Cau Gie. À la commune de Do Xa, district de Thuong Tin, vous tournez sur la route nationale 1 (ancienne), en direction du district de Phu Xuyen, puis demandez la direction de la commune de Chuyen My.

    >> Vous pourriez amer également Suivez les routes des villages de métier autour de Hanoi (partie 1)


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Articles similaires