• Top 10 des temples et pagodes du Vietnam à découvrir absolument
  • Top 10 des temples et pagodes du Vietnam à découvrir absolument

  • Mis à jour le 7 Sept, 2020       Par: La Rédaction
  • Faisant partie intégrante de la culture vietnamienne, temples et pagodes sont le reflet de la religiosité et de la spiritualité des Vietnamiens. Si le temple est dédié à un héros national, une déesse, une divinité ou un génie, la pagode est quant à elle vouée uniquement à Bouddha. Découvrez lors de votre voyage au Vietnam les 10 temples et pagodes qui tiennent une importance particulière au cœur des Vietnamiens, tant sur le plan spirituel, historique et architectural.

    ***

    1. Temple de la Littérature à Hanoï

    Temple de la Littérature à Hanoï

    Le Temple de la Littérature est l’une des visites culturelles incontournables lors de votre séjour à Hanoï la capitale du Vietnam. Le plus grand temple d’Hanoï célèbre l’éducation et les enseignements de Confucius depuis sa fondation en 1073. Il s’agit de la première université du Vietnam et son riche patrimoine, tant culturelle, historique qu’esthétique, représente la quintessence des traditions culturelles millénaires du Vietnam de l’éducation et de la valorisation des talents. Chargé d’histoire et de légendes, vous vous laisserez facilement porter tout au long des jardins parfumés, des bassins fleuris et des splendides bâtiments de ce temple d’exception !

    2. Temple Ngoc Son ou Temple de la Montagne de Jade à Hanoï

    Temple Ngoc Son Hanoi

    Situé sur la rive nord du charmant lac Hoan Kiem au coeur du vieux quartier de Hanoï, le temple Ngoc Son, construit au XIXème siècle, est dédié à des génies confucianistes et taoïstes ainsi qu'au héros national Trần Hưng Đạo. vainqueur des Mongols au XIIIème siècle. On accède au temple par un magnifique pont laqué de rouge construit en 1875, dont le nom, Thê Huc, signifie « Clarté de l'aurore ». Dans l’une des salles du temple, vous pouvez voir la tortue Ho Guom. Cette tortue est étroitement liée à la légende qui dit qu’elle a aidé le roi Lê Thai Tô à récupérer l’épée sacrée qui lui permit de vaincre les envahisseurs chinois Ming.

    3. Temple caodaiste à Tay Ninh

    Temple Cao Dai Tay Ninh

    Situé à environ 80 kilomètres de la bouillonnante capitale du sud du Vietnam, Ho Chi Minh Ville, le peinturluré temple caodaïste de Tay Ninh est le saint siège de la religion cao daï, une véritable singularité spirituelle vietnamienne puisque cette religion syncrétiste s’appuie principalement sur trois religions qui ont imprégné l'Asie orientale qui sont le confucianisme, le taoïsme et le bouddhisme tout en s’inspirant du christianisme et de l’islam. Venez assister à l’une des messes traditionnelles dans ses bâtiments à l’architecture très originale, presque hallucinée.

    4. Pagode au pilier unique à Hanoï

    Pagode pilier unique Hanoï

    La pagode Môt Côt ou pagode au pilier unique, construite par l'empereur Lý Thái Tông, qui régna de 1028 à 1054, détruite par les Français au XXème siècle et reconstruite par le nouveau gouvernement vietnamien, est l’une des plus célèbres pagodes d’Hanoï. Cette pagode millénaire fut classée monument historique en 1962 et entra dans le livre Guinness du Vietnam en 2006 pour saluer son originalité avant de figurer dans le Guinness de l’Asie en 2012. La pagode, placée au milieu d’un plan d’eau, symbolisant une fleur de lotus flottant avec légèreté sur un étang, est un important lieu de culte fréquenté notamment par les couples qui souhaitent avoir des enfants.

    5. Pagode Bai Dinh, baie d’Halong terrestre

    Pagode Bai Dinh Ninh Binh

    Complexe de 700 hectares de temples bouddhistes de la montagne de Bai Dinh à Ninh Binh, la pagode éponyme est la plus grande pagode du Vietnam mais aussi d’Asie du Sud-Est. Cette pagode démesurée est titulaire de pas moins de 12 records nationaux dont la plus grande cloche en cuivre, la plus haute et la plus lourde statue de Sakyamuni, les trois plus gros Bouddha (du passé, du présent et de l’avenir) en cuivre, le plus long couloir de statues d’arhats, sculptées dans de la pierre bleue par des artisans locaux. La pagode Bai Dinh fait partie du complexe paysager de Trang An classé à l’Unesco.

    6. Pagode Keo à Thai Binh

    Pagode Keo

    Sur la route qui mène de la baie d’Halong terrestre à la baie d’Halong maritime, ne manquez pas de visiter la pagode Keo, véritable bijou de l’architecture traditionnelle vietnamienne. Construite originalement en 1061, la pagode, ravagée suite à un déluge du fleuve Rouge, fut reconstruite en 1632. Chef d’œuvre en bois au style typique de l’ancienne architecture du XVIIè siècle du Vietnam, l’ensemble du site a été nommé vestige national spécial par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme en 2012.

    7. Pagode Thien Mu ou de la Dame Céleste à Huê

    Pagode Dame Céleste à Huê

    Majestueusement située sur la colline de Hà Khê, sur la rive gauche de la rivière des Parfums, à 5 kilomètre de la ville de Huê, la pagode Thien Mu (Dame Céleste) est l’une des plus belles et anciennes pagodes et, plus généralement, des structures architecturales de culte de l’ancienne cité impériale classé au patrimoine de l’Unesco. La pagode Thien Mu, fondée en 1601, se signale depuis la rivière des Parfums par une haute tour octogonale de 7 étages évoquant les 7 réincarnations de Bouddha. S’y rendre peut-être l’occasion d’une délicieuse croisière sur la poétique rivière des Parfums.

    8. Pagode Thien Hau à Saigon

    Pagode Thien Hau Saigon

    Située au cœur du quartier chinois de Cholon à Saigon, la pagode Thien Hau, dédiée à la déesse de la mer Thiên Hậu et construite au XIXème siècle par les commerçants chinois, attire quantité de fidèles et simples visiteurs, venus en masse admirer les figurines en céramique qui ornent la première cour intérieure et brûler des encens dont la fumée sature l’air et apporte une ambiance mystique envoûtante. Une halte incontournable avant de se rendre dans le foisonnant marché Binh Tay de ce quartier très commerçant.

    9. Pagode de Tay An à Chau Doc

    Pagode de Tay An à Chau Doc

    Trouvée au pied du mont Sam à Chau Doc, une colline de 230 mètres de hauteur qui rompt avec la platitude du delta du Mékong, la pagode de Tay An se distingue par l’originalité de son style très coloré mélangeant des formes hindouistes, islamistes et bouddhiques. Fondée en 1847, refaite en 1861, et reconstruite en 1958, elle contient de nombreuses statuettes et statues, dont un grand nombre est en bois. On y trouve de nombreux Bouddhas, l'Empereur de Jade, les Arhats, les quatre Rois célestes, les gardiens du Dharma, des représentations de génies locaux.

    10. Pagode des chauves-souris à Soc Trang

    Pagode des chauves-souris à Soc Trang

    Considérée comme l’un des plus beaux édifices bouddhiques khmers du delta du Mékong, la  pagode des chauves-souris, de son vrai nom Seraytecho Mahatup en langue khmère, est un joyau de l’architecture bouddhique traditionnelle khmère. Sous ses ombrages séculaires, cette pagode vieille de plus de 400 ans est connue pour abriter dans son jardin, une spectaculaire colonie de chauves-souris. Profondément respectueuses de la sainteté des lieux, les chauves-souris sont connues pour ne jamais goûter aux fruits des arbres de la pagode.

    Vous aimerez lire également :

    >> 4 plus belles pagodes de Hanoi à visiter

    >> 4 idées de belles pagodes à visiter à Saigon


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image