• Chapeau conique des Vietnamiens
  • Chapeau conique des Vietnamiens

  • Mis à jour le 25 Août, 2020       Par: Thu Phuong
  • Le chapeau conique, appelé « nón » en vietnamien, est apparu au Vietnam au XIIIe siècle, c'est-à-dire sous la dynastie Tran. Depuis, ce chapeau a toujours été attaché à la vie des habitants et devenu un vrai symbole du pays et du peuple vietnamien.

    Nón ba tam des Tonkinoises

    chapeau conique Vietnam pousse pousse

    Le chapeau des Tonkinoises était monumental. Il avait la forme d’un couvercle de boîte ronde et mesure soixante et soixante-dix centimètres diamètre. De chaque côté s’attachait un faisceau de six ou sept cordonnets de soie, épais comme des tuyaux de plume et dont le milieu tombe en anses devant la poitrine. Au point de jonction des cordonnets et du chapeau pendent de chaque côté, comme de grandes oreilles, deux énormes glands de soie noire ou écrue. 

    chapeau conique Vietnam tonkinoise

    Le chapeau n'est pas seulement utilisé au Vietnam, mais également au Cambodge ou au Laos et en Indonésie, en Chine, au Japon… 

    Protection contre le soleil ou la pluie

    Ce nón est un objet très « pratique ». Il est très largement utilisé dans les campagnes comme protection contre le soleil ou la pluie, notamment par les agriculteurs travaillant dans les rizières.

    chapeau conique Vietnam paysannes

    Jadis, les hommes portaient le chapeau conique (aujourd’hui porté par les femmes exclusivement). Ce chapeau est fabriqué à partir de matériaux simples et faciles à trouver dans la nature tels que les feuilles de palmier, de latanier, le bambou... 

    chapeau conique Vietnam coolies

    Les techniques de vannerie sont très développées. Le latanier, une sorte de palmier, peuvent conduire à des prouesses dans le domaine de l’artisanat. La structure du chapeau est en bambou, un bois flexible. Grâce à l’habileté des artisans, les feuilles de lantanier sont ensemble cousues, sur une armature de bambous.

    À chaque région un chapeau

    chapeau conique Vietnam enfant

    Chaque région du Vietnam a son propre motif de chapeau conique unique. « Les chapeaux coniques en feuilles de latanier non laqués comportent une qualité supérieure venant du Nghè-An (nón Nghè) dont l’intérieur est orné de fils de soie entrecroisés ; une qualité moyenne, faite à Hanoï (nón ba tam) et une qualité inférieure (nón la tui)”, ont souligné Pierre Huard et Maurice Durand, de l’École française d’Extrême-Orient.

    chapeau conique Vietnam latanier

    Pour Huu Ngoc, l’un des plus grands chercheurs spécialisé dans la culture vietnamienne, a étudié les différents types de chapeau conique : « La gamme des nón est très large. Le chapeau conique de Hué fait voir un poème en idéogrammes quand on l’examine devant un fond de vive lumière. Le nón chóp est un chapeau conique d’homme à sommet métallique. Le nón chuông, fabriqué au village Chuông de Hà Tây, […]  est décoré à l’intérieur de fleurs en papier, sur les flancs de dentelles en couleur.”

    chapeau conique Vietnam bambou

    Le chapeau vietnamien est utilisé à de nombreuses fins différentes. Bien qu’il ne soit plus actuellement un article d'une femme dans les grandes villes comme Hanoi et Ho Chi Minh-ville, il est toujours très populaire dans les villages vietnamiens. 

    chapeau conique Vietnam fabrication

    Le chapeau est également considéré comme un symbole du peuple vietnamien. L'image d'une fille en ao dai et portant un chapeau conique est une caractéristique des filles vietnamiennes.

    chapeau conique Vietnam ao dai

    De plus, de nombreux visiteurs apprécient le chapeau conique et le considèrent comme un souvenir lors de leur visite au Vietnam.

    >> En savoir plus: 7 villages d'artisanat à visiter aux alentours de la ville de Hue


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image