• La femme au Vietnam à travers les temps
  • La femme au Vietnam à travers les temps

  • Mis à jour le 2 Nov, 2020       Par: La Rédaction
  • La femme vietnamienne n'a cessé de jouer un rôle fondamental dans la société vietnamienne et dans la cellule familiale en particulier. Femme, mère de famille, combattante et travailleuse courageuse, elle est proactive pour la communauté. Hier comme aujourd’hui, découvrez les particularités de la femme au Vietnam magnifiquement mises en lumière au musée qui leur est dédié.

    Les sœurs Trung, héroïnes nationales vietnamiennes

    Connues en vietnamien sous le nom de Hai Bà Trưng, littéralement « les deux dames Trung », les deux sœurs Trung sont révérées au Vietnam en tant qu'instigatrices du premier mouvement de résistance anti-chinois et leur épopée reste gravée dans l’esprit et dans le cœur de tous les Vietnamiens. Hanoi et ses 3 provinces voisines abritent pas moins de 200 temples dédiés aux deux héroïnes nationales et à leurs femmes-lieutenants.

    femme Vietnam sœurs Trung

    Nées dans un village du nord du Vietnam dans une famille de militaires, les deux sœurs apprirent dès leur plus jeune âge les arts de la guerre et la pratique des arts martiaux. Le mari de l’une des sœurs, Trưng Trắc, assassiné par les Chinois, pousse celle-ci à la révolte avec sa sœur Trưng Nhị. Les deux sœurs Trung forment une armée composée principalement de femmes avec laquelle elles s’emparent de pas moins de 65 citadelles et libèrent le nord du Vietnam en quelques mois. En 43 après J.-C., après 3 ans de résistance, les sœurs Trung et leur armée sont défaites. Mais plutôt que de se rendre à l’envahisseur chinois, les deux sœurs Trung se seraient suicidées en se jetant dans une rivière. À ce jour, le duo familial représente la première forme de féminisme à avoir émergé, très tôt dans l’Histoire vietnamienne. Chaque année, la fête des Sœurs Trung est célébrée en grande pompe du 3è au 5è jour du 1er mois lunaire pour commémorer leur disparition.  

    Le régime matriarcal de certaines minorités ethniques du Vietnam

    Certaines des 54 ethnies qui composent la formidable mosaïque ethnique du Vietnam possèdent un régime social dans lequel la femme possède un rôle décisionnel prépondérant. C’est le cas pour les minorités ethniques vivant dans les Hauts Plateaux du Centre comme les Rhade, les Ede, les Bahnar, les K’Ho ou les Jaraï qui ont conservé depuis des siècles un système matrilinéaire. Ainsi, toute la possession de biens et de droits est détenue par la femme. La transmission des biens, de la propriété, de l’héritage et du nom, se fait de la mère à l’enfant.

    femme Vietnam matriarcat

    Chez l’ethnie Cham, descendants du Royaume du Champa, lorsqu’une jeune fille est en âge de se marier, ses parents se mettent à la recherche de leur gendre idéal, qui sera validé ou non par leur fille. Une légende Cham veut que Poklong Chanh, la femme ancêtre mythique des céramistes Chams, n’ait transmis les secrets de la poterie qu’aux femmes. C’est pourquoi le modelage et la décoration soient encore l’apanage de ces dames.

    La femme vietnamienne et son rôle dans les guerres contemporaines d’indépendance

    femme Vietnam combattant

    Durant les guerres contemporaines d’indépendance contre la France puis contre les Etats Unis, la femme vietnamienne a participé activement à l’effort de guerre en remplaçant leurs maris dans les champs, les usines et parfois sur les champs de bataille. Parmi elles, Nguyen Thi Chien, chef de guérilla, qui à 21 ans arrêta à mains nues quatre soldats français et qui fut première Major-Générale femme du Vietnam. Pendant la guerre du Vietnam contre les Américains, la guérilla et les milices vietnamiennes du Sud étaient composées à 40% de femmes. Une combattante redoutable, incarnée dans le film de Stanley Kubrick Full Metal Jacket, qui abat les soldats américains les uns après les autres.  

    La femme vietnamienne, un moteur de l’économie

    Pendant et après les deux conflits sanglants qui ont marqué le XXème siècle, la femme vietnamienne est devenue l’un des piliers indispensables pour l’économie du pays. Véritable moteur de l’économie, la femme vietnamienne est omniprésente dans la société et contribue à son développement. Elle s’échine autant dans les rizières qu’en ville où se levant aux alentours de quatre heures du matin, elle achète des fruits, légumes, viandes et poissons pour les vendre dans les rues.

    femme Vietnam moteur économie

    Poussant son vélo ou palanche sur l’épaule bien chargée, elle ne ménage pas sa peine pour subvenir aux besoins de sa famille. A Hanoï ou Saigon, vous observerez que le commerce de rue est quasi exclusivement féminin. Même dans les campagnes, les femmes redoublent d’imagination pour tirer des avantages de l’accroissement du tourisme. Ce sont très souvent elles qui accueillent les voyageurs dans leur maison pour la nuitée, elles qui vont au contact des touristes pour vendre de l’artisanat ou pour faire découvrir leur village.

    Le musée des femmes du Vietnam à Hanoï

    Considéré pour être une des meilleures attractions culturelles du pays, le musée des femmes du Vietnam à Hanoï abrite un formidable ensemble de patrimoine matériel et immatériel mettant à l’honneur les femmes vietnamiennes à travers les époques. Vous apprécierez la riche collection, environ 28 000 objets, constituée par l’Union des femmes vietnamiennes depuis les années 1970, qui met parfaitement en relief le rôle des femmes au sein de la culture vietnamienne ainsi que celui qu’elles ont pu jouer dans l’histoire du pays et dans l’acquisition de leurs droits.

    femme Vietnam musée femmes

    Quatre étages sont dédiés aux femmes vietnamiennes :

    Les femmes dans la communauté, dans la famille
    Les femmes vietnamiennes dans la cause de la construction et la défense de l’indépendance nationale
    L’Association des femmes vietnamiennes et leur lutte pour la libération de la femme
    L’étage est consacré aux costumes traditionnels portés par les femmes des différentes minorités du pays.

    Adresse : 36, Ly Thuong Kiet, Hoan Kiem, Hanoi
    Ouverture : de 8 h à 17 h tous les jours.

    Vous apprécierez aussi:

    >> Le ao dai vietnamien, le charme éternel

    >> Le mariage vietnamien d’hier et d’aujourd’hui


Annie Rousseau
Nov 2, 2020
Un article passionnant. Je ne manquerai pas de visiter le musée de la femme lors de mon prochain voyage au Vietnam
RépondreVoir tous les commentaires(1)

Code anti-spam Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Authentik Vietnam
Authentik Vietnam - Nov 3, 2020
Merci pour votre lecture et n’hésitez pas à suivre nos articles pour préparer au mieux votre prochain voyage chez nous.

Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image