• Les baguettes dans la culture vietnamienne
  • Les baguettes dans la culture vietnamienne

  • Mis à jour le 3 Août, 2020       Par: La Rédaction
  • Les baguettes ne sont pas seulement des ustensiles indispensables de la vie quotidienne, mais encore un élément culturel typiques du Vietnam.

    Elément traditionnel

    baguettes vietnam bois

    Le Vietnam est un pays agricole dont du riz et des produits aquatiques provenant des rivières, des lacs deviennent son aliment de base. Pour manger des plats traditionnels vietnamiens (du riz, de la sauce de poisson, des légumes longs...), il n'est pas facile d'utiliser les mains, ou les fourchettes comme les Occidentaux. C'est pour cette raison que les Vietnamiens ont eu l'idée de l'utilisation de tiges végétales pour prendre de la nourriture à la manière des oiseaux prenant des graines avec leur bec.

    Les baguettes étaient longtemps un élément très familier dans la cuisine vietnamienne. Elles ont en effet la forme de tiges droites, avec deux bâtonnets de même longueur et de même matière. Cet ustensile se compose également de nombreux types. A côté des baguettes ordinaires, les mères de la famille utilisaient autrefois une paire de grosses baguettes (đũa cả) composée de deux barres plates lisses pour mélanger du riz dans le pot.

    Les baguettes en or et en argent étaient également un outil pour exprimer la noblesse des familles royales et de la classe supérieure. Elles sont considérées comme une « barrière » pour éviter d'être empoisonné, car le métal changeait de couleur au contact du poison.

    Valeurs culturelles

    Les habitants de trois régions ont tous leur propre culture culinaire. Leur caractéristique commune réside alors dans l'utilisation des baguettes. Les vieux villages du Nord sont entourés de bambou, les gens prennent donc le tronc de cette plante pour des baguettes.

    Le Sud est couvert de cocotiers, donc les gens utilisent le même arbre pour fabriquer leurs baguettes. Les baguettes du Nord sont un peu plus courtes que celles du Sud.

    Les baguettes contiennent également une valeur émotionnelle et spirituelle profonde du peuple vietnamien. Tout d'abord c'est l'affection d'un couple, car ils effectuent leur tâche lorsqu'ils sont deux, comme deux personnes dans une relation.

    Au Vietnam, le maniement des baguettes lors des repas est aussi un moyen d'exprimer l'affection et le partage au sein d'une famille ou bien entre l'hôte et les invités.

    On prend les baguettes pour ramasser de la nourriture non seulement pour soi-même, mais aussi pour les parents, ce qui est assez rare dans la culture occidentale. Avant de manger, les jeunes membres de la famille doivent traditionnellement comparer les baguettes (so đũa) pour toute la famille (auparavant les bâtonnets avaient toutes des longueurs différentes, du fait de leur fabrication artisanale), et puis les donnant respectueusement les plus âgés.

    Quelques règles à respecter

    Usage baguettes repas vietnam

    Lors d'un repas de la famille, chaque membre à son bol et à sa paire de baguettes, les plats sont mis au milieu de la table ou la natte. Chacun prend des morceaux de viandes ou de légumes avec les baguettes avant les déposer dans son bol. Une grande quantité de nourriture prise à la fois n'est pas toujours recommandée.

    Planter les baguettes à la verticale dans un bol de riz ou frapper des baguettes sur un bol sont des "tabous" lors d'un repas vietnamien. Ces gestes sont, selon les légendes, associées à la mort ou aux fantômes affamés.

    >> Cet article pourrait également vous intéresser Le repas familial vietnamien, savoir et savoir-vivre autour de la table


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image