• Le culte des ancêtres au Vietnam, coutume au cœur du Têt 
  • Le culte des ancêtres au Vietnam, coutume au cœur du Têt 

  • Mis à jour le 2 Feb, 2019       Par: Dzung NGUYEN
  • Plus vieille que toute religion existante dans le pays, le culte des ancêtres au Vietnam est ancré dans la vie des habitants qui le perpétuent de générations en générations. Cette coutume visant à vénérer régulièrement les esprits des ancêtres est aussi l’occasion de communiquer intimement avec les défunts. Témoigner la piété filiale, tenir au courant les grands événements de la famille, demander le bonheur et la prospérité, tout se concentre dans le rite familial le plus important des Vietnamiens. Ils y accordent une attention particulière lors des grandes occasions notamment la célébration de la mort des proches et le Têt. 

    Le Nouvel an vietnamien ou le Têt arrive dans une semaine. Nous aimons partager avec vous quelques pratiques des plus courantes de cette tradition ancestrale afin de vous faire comprendre un peu ce qui influence toute famille vietnamienne. Suivez nous pour savoir les rituels du culte des ancêtres au réveillon du Têt. 

    Soigner l’autel 

    Qu’on soit occupé pour une raison ou une autre, chaque famille prend soin la semaine avant le Têt de nettoyer et de décorer la maison. Lieu sacré du foyer, l’autel est placé en hauteur dans un lieu calme et propre. 

    Objets de culte

    Sur l’autel, on place traditionnellement trois pots d’encens, dont le plus haut et grand est dédié au bouddha, trouvé au milieu. Le reste à deux côtés, l’un pour les génies du foyer et l’autre pour les ancêtres. Deux lampes électriques ou deux bougies sont nécaissaires, représentant le soleil et la lune. On allume les lampes ou brûle les bougies pour commencer la cérémonie.

    Offrandes de culte 

    culte des ancêtres Vietnam fête du Têt rituels

    Les principaux éléments des offrandes pour le culte des ancêtres sont fleurs, fruits et nourriture.

    On place sur l’autel deux vases à fleurs et deux assiettes à fleurs (facultatives) pour le Têt. Dans le plus grand respect des ancêtres, évitez de leur présenter les fleurs artificielles même qu’elles soient plus pratiques. Les fleurs les plus favoris sont chrysanthème jaunes, glaïeuls et tubéreuse. Dans nombre de familles, on y met aussi une branche de pêcher ou d’abricotier. 

    On y voit trois petites tasses d’alcool de riz et de même pour l’eau. On change de l’eau tous les trois jours du Têt. Pour former les prières, on brule les encens en nombre impair, trois ou cinq d’ordinaire. Une spirale d’encens qui brûle toute la journée est préférable. Pour certains cas, on place à deux côtés de l’autel deux bonnes cannes à sucre qui incarnent les escaliers spirituels des génies et ancêtres.  

    Plateau de cinq fruits

    culte des ancêtres Vietnam fête du Têt fruits

    Un plateau composé de cinq fruits est indispensable sur l’autel

    Signification de cinq fruits:

    Selon notre croyance, ils sont emblèmes de cinq éléments du cosmos, métal, bois, eau, feu, terre avec lesquels on présente les vœux respectifs pour Phuc, Loc, Tho, Khang, Ninh ou bien Bonheur, Prospérité, Longévité, Santé et Paix.

    Ces offrandes varient en fonction des fruits de saison et des spécialités de chaque région. Comme on a une grande palette de choix actuellement, les sortes de fruits choisies sont plus nombreuses, allant même jusqu’à dix. Raisins, poire, piment, sapotier, banane...y sont également exposés.. Quoi qu’il en soit,  on l’appelle toujours « Mam ngu qua » ou plateau de cinq fruits. Il y quelques variations en ce qui concerne les fruits pour le culte des ancêtres du Têt selon les coutumes de chaque région.

    Dans le nord, traditionnellement le 5 typique comprend : un régime de bananes vertes, un pamplemousse, des fruit de pêcher, des kakis et des mandarines. 

    Les bananes appuient les autres fruits qui sont de couleurs différentes, verte, orange, rouge… 

    Dans le centre, on y trouve plus souvent bananes, fruits du dragon, pastèque, corossol, orange, mandarine, ficus racemosa …

    Dans le sud, le 5 témoigne du sens de l’humour et de la sobriété des habitants. La collection consiste aux fruits à savoir corossol, cocotier, banane, mangue et ananas qui, très populaires en cette région, présentent par leur prononciation, les vœux pour une vie justement suffisante. Il s’agit d'un jeu de mot, qui signifie littéralement « demander ce qui est suffisant pour les dépenses ». Les gens du sud ont pour coutume de préparer également les offrandes avec d’autres fruits comme poire, fruit du dragon, grenade, pastèque. 

    Dans cette grande variété, ce n’est pas par hasard qu’ils sont les fruits de choix, car chacun a sa propre signification. 

    Poire : bon déroulement de tous ses projets 
    Grenade : bonne procréation, famille nombreuse et favorisée
    Fruit du dragon : espoir de chance  
    Régime de bananes vertes : paix et union familiale
    Pamplemousse et pastèque : prospérité, énergie
    Mandarine: chance et prospérité
    Banane et ficus racemosa : aisance  

    Nourriture des offrandes ou repas du culte des ancêtres 

    culte des ancêtres Vietnam fête du Têt repas

    Avec les fruits et fleurs, les nourritures font partie intégrante des offrandes du culte des ancêtres qu’on soigne particulièrement aussi. 

    Il désigne en vietnamien "mam co Tet" ou un repas copieux à inviter solennellement ses ancêtres. Si un coq cuit est le premier aliment à prendre en compte, d’autres choses sont nécessaires notamment une soupe de mien ou vermicelle de soja, un plat sauté, des banh chung (dans le nord) et banh tet (dans le sud) ou gâteaux traditionnels du Têt à base de riz gluant farci de porc et d’haricot mungo, des nems ou pâtés impériaux, du pâté de porc vietnamien …

    culte des ancêtres Vietnam fête du Têt gateau

    Le banh tet, gâteau traditionnel du Têt dans les régions du sud 

    D’autres traditions du Nouvel an lunaire 

    Quelques jours avant ou durant le Têt, les Vietnamiens ont pour habitude de faire cadeau à leurs proches les aliments appréciés à cet événement comme banh chung, banh tet, fruits, friandises ou d'autres spécialités de son terroir.

    Pendant la semaine de la fête du Têt, n’oubliez pas de donner des étrennes de chance ou li xi à ceux de votre entourage. On donne ces jolies enveloppes symboliques de souhait notamment aux proches les plus chers et aux petits qu’on rencontre à chaque visite. 

    Voilà les grandes particularités liées à nos coutumes rituelles de la célébration du Têt. Nous profitons de cette occasion exceptionnelle pour vous souhaiter une nouvelle année remplie de Santé et de Bonheur pour vous et votre famille.

    Vivons avec nous une joyeuse fête du Têt du Cochon 2019 !

                          Vous pourriez aimer aussi :

                     >> La fête du Têt, que savez-vous sur le nouvel an vietnamien ?

                     >> 4 marchés aux fleurs traditionnels de Hanoi à voir à l’approche du Têt 


ALAIN LOUIS
Feb 2, 2019
J'ai mis longtemps à comprendre ce que devenaient ces offrandes sur l'autel des anciens, car on peut y voir aussi des bouteilles d'eau et des denrées dans leur emballage commercial... Jusque au jour où j'ai osé demander : mais qu'en faites-vous après ? Et l'on m'a répondu avec un grand sourire : "nous les mangeons ou les buvons, maintenant ils sont imprégnés de l'âme des ancêtres. Bien sûr, j'aurais dû y penser ! Joyeuse fête du Têt à vous !
RépondreVoir tous les commentaires(1)

Code anti-spam Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Authentik Vietnam
Authentik Vietnam - Feb 11, 2019
Merci pour votre commentaire et aussi pour votre souhait. Bonne semaine à vous.
Corinne SANCHEZ
Feb 2, 2019

Merci pour cette explication très bien écrite et détaillée, suis agréablement surprise par le respect que vous portez à vos ancêtres...

RépondreVoir tous les commentaires(1)

Code anti-spam Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Authentik Vietnam
Authentik Vietnam - Feb 11, 2019
Merci pour votre appréciation et bonne journée à vous.

Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image