• Le mariage vietnamien d’hier et d’aujourd’hui
  • Le mariage vietnamien d’hier et d’aujourd’hui

  • Mis à jour le 11 Mai, 2018       Par: Dzung NGUYEN
  • Dans n’importe quel pays, le mariage s’impose effectivement comme une des choses les plus importantes de la vie. Et le Vietnam ne fait pas exception.  Par ailleurs, le mariage occupe une place de premier plan, avec deux autres tâches marquant le passage à la maturité d’un homme,  comme dit notre proverbe « acquérir un buffle, se marier et bâtir une maison ». Que ce soit l’époque où on vit, le mariage est synonyme des moments sacrés auxquels s’attachent les Vietnamiens. 

    La frontière et l’interaction entre tradition et modernité se font sentir d’une manière perceptible dans le mariage d’une société. À travers les époques, les coutumes vietnamiennes évoluent considérablement en adoptant des influences occidentales. Pourtant, les jeunes sont nombreux à dire que les rites exigés par un mariage traditionnel de nos jours, tatillons encore, restent à simplifier davantage. Vu l’étendue du sujet, nous abordons ici les traits qui caractérisent le mariage d’antan et d’aujourd’hui pour savoir où on en est et réfléchir, dans une certaine mesure, à trouver un équilibre entre routine et rénovation.

    mariage vietnamien offrandes mariage

    La noix d'arec et le bétel sont incontournables parmi les offrandes des fiançailles 

    Conception du mariage 

    Jadis

    Si un foyer est civilement établi avec un acte de mariage, c’est la cérémonie du mariage qui compte le plus culturellement, voilà une chose qui tient à cœur aux Vietnamiens. C’est le jour sacré où les deux familles font la fête, marquant la reconnaissance par les proches et la société de l’union familiale entre les jeunes. Tradition oblige, dans les sociétés féodales et lointaines, ce sont les parents qui prennent décision dans le choix du partenaire de leurs descendants. Et ceci s’inscrit purement dans l’objectif d’assurer l’homogénéité entre deux filiations, d’un point de vue social et matériel. Une affaire entre parents et non une union entre amoureux.  

    mariage vietnamien jadis famille aisee

    Le mariage d’une famille aisée d’autrefois

    Aujourd’hui

    La signification du mariage ne change pas depuis toujours, mais le rôle des parents n’est pas le même dans le choix de la moitié de leur enfant. Les jeunes d’aujourd’hui ont un rôle à jouer dans la mesure où les parents sont amenés à intervenir de moins en moins dans la vie personnelle des enfants. Les jeunes sont plus libres à chercher son amour et à se marier. Officiellement reconnus par la loi avec un acte de mariage, les conjoints ont tout de même pour vocation d'espérer que leur mariage bénéficie d’un accord de deux familles et de la reconnaissance de la part d’amis et proches.

    mariage vietnamien mariee sert the aux proches

    Coutumes et cérémonie rituelle d’un mariage vietnamien

    Jadis 

    Les futurs conjoints dans les sociétés anciennes se rencontrent par biais de l’entremise prévue par deux familles. Les critères vis-à-vis des futurs conjoints ainsi que la date du mariage se basent systématiquement sur ce qu’ordonne l’horoscope. En cas de consentement entre deux familles, ces dernières se doivent apporter une certaine contribution en espèce ou en nature au profit des travaux villageois comme la construction des chemins, puits du village…

    mariage vietnamien devant autel ancetres

    Le culte aux ancêtres, un des plus importants rites traditionnels à respecter 

    Concernant les rites traditionnels de mariage, voici les six étapes à accomplir par les familles des futurs mariés pour préparer le grand jour.   

    - Nap thai ou Cham ngo, rencontre officielle entre deux familles où la famille du jeune homme apporte les présents rituels du mariage,
    - Van Danh, jour où la famille de l’homme se rend visite à la famille de sa future épouse pour se renseigner officiellement de la date de naissance de celle-ci afin de consulter l’horoscope.
    - Nap Cat, rite d’annonce à la famille de la jeune femme le résultat de l’horoscope. S’il est défavorable, on cherche à trouver une conciliation,
    - Nap trung ou fiançailles,
    - Thinh Ky où les deux familles se voient afin de fixer la date et l’heure pour organiser la cérémonie du mariage, 
    - Than Nghinh ou Vu Quy, célébration du mariage proprement dit.

     

    mariage vietnamien moderne servir du the aux proches

    Traditionnellement, la fiancée sert du thé aux âgés représentants de deux familles

    Aujourd’hui

    Le mariage contemporain paraît nettement moins compliqué pour s’adapter à la société moderne. Néanmoins, les familles vietnamiennes accordent une attention particulière à certains rites et coutumes qui perdurent au fil des siècles. Elles réservent, par contre, la flexibilité dans l’application des rites en fonction de leurs conditions familiales.

    Un fort moment du mariage est le banquet qui se déroule soit à un restaurant, soit chez deux familles. Échange d’anneau, gâteau et champagne …sont au programme dans la célébration d’un mariage vietnamien typique de nos jours. 

    Traditionnellement, le jeune couple rend visite, après le mariage, aux parents de la femme, apportant des offrandes post-mariage pour témoigner de leur reconnaissance vis-à-vis des ancêtres et parents. C’est souvent avec un repas familial chez l’épouse que cette belle habitude contribue à renforcer les liens entre générations. 

    Tenue de mariage vietnamien

    Jadis

    L’habit classique de la mariée dans le nord est « ao mo ba », littéralement « trois robes se succédant ». Elle réside en une robe en gaze noire à l’extérieur tandis que le reste composé des robes en vives couleurs à savoir rose, bleu d’azur, jaune citron…Cette tenue est également portée par les femmes et filles lors des festivités. 

    Dans la partie centrale, le ao mo ba est aussi choisi par les mariées, comportant une longue robe rouge ou rose, puis une autre en gaze indigo et une dernière noire à l’extérieur.  

    Les femmes dans le sud optent, à ce jour spécial, pour le ao dai, une longue robe en brocart, un pantalon noir en soie et les babouches brodées. 

    Le marié, quant à lui, s’habille de la même manière dans l’ensemble du pays. Il se distingue par un ao dai pour homme en brocart ou en gaze bleu, un pantalon blanc à jambe large et  des cheveux en chignon noués dans un turban bleu.  
     

    Aujourd’hui

    mariage vietnamien ao dai mariage

    Le ao dai mariage est incontournable dans les photos des futurs mariés 

    À l’heure où les codes vestimentaires occidentaux triomphent, la tenue des mariés vietnamiens n’en reste pas à l’écart. Typiquement, la mariée revêtit une robe blanche en satin et le marié porte une veste de marié. Placé au cœur du monde de la mode, la robe de mariée ne cesse d’évoluer au fil du temps. On constate toutefois qu’aux fiançailles, l’habit privilégié de la future mariée est « ao dai» ou robe vietnamien traditionnel.

    Le mariage vietnamien se modernise tout en se montrant fidèle aux traditions qui persistent en tant que partie intégrante du patrimoine immatériel du pays. Au beau milieu du 21e siècle, on observe les objets et pratiques immuables malgré le temps comme décoration avec ton rouge, présence des noix d'arec et bétels, « bánh phu thê » ou gâteau traditionnel des mariés, plateau à cinq fruits, culte aux ancêtres...Et ces us et coutumes ne s’apprêtent pas de disparaître dans les temps à venir.

           >> Envie de mieux appréhender la culture vietnamienne et de découvrir le pays riche en traditions ? Un séjour au Vietnam à réaliser en quelques clics. 


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image