• Le catholicisme, une singularité spirituelle vietnamienne
  • Le catholicisme, une singularité spirituelle vietnamienne

  • Mis à jour le 28 Juin, 2021       Par: La Rédaction
  • Si officiellement la république socialiste du Vietnam est un état athée, près de 8 % de la population vietnamienne se réclame catholique. Découvrez la captivante histoire du catholicisme au Vietnam débutée au XVIème et qui perdure encore aujourd’hui dans un pays majoritairement bouddhique et dont la très grande majorité de la population pratique le culte des ancêtres.

    Histoire du catholicisme au Vietnam

    Ce sont les missionnaires catholiques portugais qui les premiers, au XVIème siècle, ont introduit le catholicisme au Vietnam. Si les premières missions connurent très peu de succès, c’est le missionnaire jésuite français Alexandre de Rhodes qui contribua de manière considérable et durable à l’émergence du catholicisme au Vietnam notamment parce que polyglotte il pouvait prêcher en vietnamien et parce que c’est lui qui a mis au point une transcription romanisée et phonétique du vietnamien.

    Catholicisme au Vietnam Pierre Pigneau de Behaine

    Pierre Pigneau de Behaine

    Après le père Alexandre de Rhodes, Pierre Pigneau de Behaine est la seconde grande figure européenne de la Mission du Vietnam et a contribué de manière significative aux premiers rapprochements entre le Vietnam et la France puisqu’il réussit à faire signer un traité d'alliance entre Louis XVI et le prince Nguyên- Anh qui, devenu Gia-Long, réunifira son pays en 1802. Plaçant Dieu au-dessus du souverain vietnamien, le catholicisme mettait en péril la monarchie. Et puisque les prêtres catholiques faisaient figure de concurrents aux lettrés, les catholiques subirent de très nombreuses persécutions. L’empereur Minh Mạng initia une campagne d’éradication du christianisme laquelle  servit de prétexte à l’agression française contre le Vietnam. Installés durablement au Vietnam, les colons français propagèrent le catholicisme au Vietnam et aujourd’hui près de 8 % de la population vietnamienne pratique cette religion.

    Ninh Binh et Nam Dinh, berceau du catholicisme au Vietnam

    Ninh Binh et Nam Dinh sont deux provinces voisines situées à moins de cent kilomètres au sud de Hanoï, dans le delta du fleuve Rouge. Ninh Binh est surtout connue pour abriter l’un des joyaux naturels du Vietnam, à savoir le complexe paysager de Trang An classé au patrimoine de l’Unesco, et la pagode Bai Dinh, la plus grande du Vietnam. Peu de voyageurs le savent mais les provinces de Ninh Binh et Nam Dinh abritent la plus grosse concentration au monde d’églises catholiques, près de 1200 églises ! Région plate, partout où porte votre regard vous apercevrez un clocher d’église. Certaines sont très imposantes comme la basilique de l'Immaculée-Conception de Phu Nhai s'inspirant du gothique français avec des éléments espagnols ou comme la regrettée cathédrale Notre-Dame du Rosaire de Bui Chu construite il y 135 ans mais vouée à la démolition à cause de son mauvais état.

    Catholicisme au Vietnam cathédrale Phat Diem

    Cathédrale de Phat Diem, berceau du catholicisme vietnamien

    Mais la plus impressionnante est sans conteste la cathédrale de Phat Diem, plus grand ensemble architectural catholique du Vietnam et considérée comme le berceau du catholicisme vietnamien. Classé monument culturel et historique, cette cathédrale a été construite en 1891 par Pierre Tran Luc, un prêtre vietnamien. Cet atypique ensemble architectural est constitué d’une dizaine d’ouvrages en pierre et en bois construits dans un style surprenant qui mêle avec harmonie l’architecture des pagodes bouddhiques et des églises catholiques.

    Les églises les plus emblématiques du Vietnam

    La cathédrale Saint Joseph de Hanoï

    cathédrale Saint Joseph de Hanoï,

    Cette cathédrale de style néo gothique fut construite en granite et en briques par les autorités coloniales en 1886 dans un but politique, symbolique et colonial. Faussement ressemblante à celle de Notre Dame de Paris, la  cathédrale Saint Joseph est l’église-mère de l'archidiocèse d'Hanoï, la plus imposante de la capitale et la plus fréquentée. Postez-vous dans un café bordant la cathédrale pour observer la ferveur des Vietnamiens qui viennent nombreux assister aux messes.

    L’église de Sapa

    Sapa fut autrefois une station climatique durant la période coloniale et l’église en pierre est l’un des rares vestiges de la présence française encore debout à Sapa. Construite en 1935 dans le style gothique, cette église, également connue sous le nom d’église Saint-Rosaire de Sapa, a orienté son entrée à l’Est afin de recevoir les premiers du soleil et la lumière divine dès les premières heures du jour. Modeste, cette église vaut le coup d’œil pour sa trentaine de vitraux colorés reflétant les miracles du Rosaire, les Saints et leur itinéraire mythique. Beaucoup de monde aiment se rassembler sur son parvis, notamment en fin de journée.

    L’église en bois de Kontum

    L’église en bois de Kontum fut bâtie il y a plus d’un siècle en bois de fer imputrescible et est le témoin de l’évangélisation de cette région autrefois impénétrable par des missionnaires catholiques. Véritable chef d’œuvre architectural,  l’église de Kontum se distingue par son toit pointu pareil aux maisons communales traditionnelles, son majestueux clocher de plus de 20 mètres, ses magnifiques vitraux multicolores relatant des passages de la Bible et ses élégantes décorations en bois précieux.

    La cathédrale Saint Nicolas de Dalat

    Construite dans les années 1930 dans un style néoroman, véritablement achevée en 1942, la cathédrale Saint Nicolas de Dalat est un témoin magnifiquement préservé de la présence française dans cette ancienne station climatique coloniale édifiée sous l’impulsion du gouverneur d’Indochine Paul Doumer et du célèbre docteur Yersin. Ne manquez pas d’y admirer les superbes vitraux provenant de la maison Balmet de Grenoble.

    La cathédrale Notre Dame d’Ho Chi Minh Ville

    cathédrale Notre Dame Ho Chi Minh Ville

    Trônant en haut de l’ancienne rue Catinat, la cathédrale Notre Dame d’Ho Chi Minh Ville fait partie du formidable patrimoine architectural colonial de la capitale du sud du Vietnam. Elle fait d’ailleurs face à l’hôtel des Postes, dont la charpente métallique fut conçue par Gustave Eiffel. Construite par les autorités coloniales de 1877 à 1880, de style roman révisé, avec des briques rouges fabriquées et importées de Toulouse, la cathédrale est sans doute l'endroit le plus photographié en ville.

    >> Vous aimerez lire également 10 églises les plus célèbres au Vietnam


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Articles similaires