• Que voir à Kontum, terre étonnante des Hauts Plateaux du Centre
  • Que voir à Kontum, terre étonnante des Hauts Plateaux du Centre

  • Mis à jour le 15 Jul, 2019       Par: La Rédaction
  • Découvrir la région de Kontum

    La province de Kontum est une province enclavée située dans les Hauts Plateaux du Centre, près des frontières du Laos et du Cambodge. Une destination plébiscitée par les voyageurs désireux de sortir des sentiers battus et voulant découvrir un autre visage du Vietnam, où résonnent les fameux gongs, chants et danses traditionnelles des minorités ethniques qui peuplent cette région vallonnée. Une province marquée par l’empreinte de l’histoire, pleine de belles surprises et de rencontres captivantes. 

    Kontum durant la guerre du Vietnam

    Durant la guerre du Vietnam, les Hauts Plateaux du Centre furent le théâtre de violents combats entre les forces américaines et celles de l'Armée populaire vietnamienne. La province de Kontum connue à plusieurs reprises d’âpres batailles comme celle de Dak To qui eu lieu du 3 au 22 novembre 1967.  Cette bataille fut l'une des plus acharnées et sanglantes du conflit. 1 000 à 1 664 soldats de l'Armée populaire vietnamienne et du Việt Cộng ont été tués dans la bataille et 2 000 autres blessés. Les pertes américaines s'élèvent quant à elles à 361 tués, 15 disparus et 1 441 blessés. 

    Autre grande confrontation, la « guerre de Kontum » qui se déroula entre mai et juin 1972 durant  l'offensive de Pâque pendant laquelle l’armée populaire vietnamienne conquis la ville de Kontum capitale éponyme de la province. 

    Dans la province voisine, celle de Gia Lai, se déroula la bataille de Ia vallée de Ia Drang qui fut l'un des premiers affrontements majeurs entre l'armée américaine et l'Armée populaire vietnamienne durant la guerre du Vietnam. Un terrible affrontement qui causa de lourdes pertes des deux côtés.

    Kontum, terre des missionnaires catholiques

    que voir kontum eglise bois

    C'est en 1850 que les premiers missionnaires pénétrèrent dans ces montagnes qu'aucun Européen n'avait encore explorées. Peuples animistes, les débuts furent difficiles pour ces missionnaires catholiques comme pour François-Xavier Nguyên Do qui ouvrit la voie de l’évangélisation et permettrait la venue des missionnaires. Témoin de ce passé, la superbe église en bois de Kontum. Bâtie il y a plus d’un siècle en bois de fer imputrescible, au toit pointu comme celui des maisons communales, l’église est un chef d’œuvre architectural. Les visiteurs apprécient les décorations en bois précieux, le majestueux clocher de plus de 20 m de haut, le plancher en bois surélevé d’un mètre pour permettre la ventilation et les superbes vitraux multicolores retraçant des passages de la Bible. 

    Aujourd’hui, le diocèse de Kontum compte plus de 200 000 catholiques, dont les deux tiers appartiennent à des minorités ethniques. En novembre 2018, la communauté catholique de Kontum commémorait le 170ème anniversaire du début de l’évangélisation dans la région, le 165ème anniversaire du premier voyage missionnaire accompli chez les Montagnards des Hauts Plateaux par le diacre François Xavier Nguyên Do.

    Les minorités ethniques de la province de Kontum

    La province de Kontum est le berceau de peuples anciens qui encore aujourd’hui préservent leur culture complexe ô combien fascinante. Dans cette région vivent plusieurs minorités ethniques comme les Bahnar, les Sedang, les Giarai et les Romam qui sont la plus petite minorité ethnique du Vietnam avec seulement une population de 200 individus. Ces minorités ethniques vivent encore dans leurs villages traditionnels, parlent leur langue, perpétuent leurs coutumes et ont leurs propres musique et architecture. Elles perpétuent une activité d’agriculture et d’élevage, cultivant essentiellement le manioc, la canne à sucre, la banane et le riz. L’ethnie Bahnar est la plus représentée. Les Bahnar vivent principalement dans des maisons sur pilotis décorées avec des cornes à chaque extrémité et sont connus pour leur spectaculaire maison communale (nha rong) où se tiennent toutes les activités publiques comme les cérémonies rituelles durant lesquelles les Bahnars sortent les gongs, dansent, chantent et vident quelques jarres d’alcool de riz.

    que voir kontum maison communale

    Le nha rong est une formidable architecture traditionnelle au toit de chaume en forme de fer de hache très inclinée dont la hauteur atteint une vingtaine de mètre, généralement édifié au cœur du village. Une façon d’exposer la puissance et la prospérité du village aux yeux de tous. Les Sedang se caractérisent eux par leurs longues maisons sur pilotis construites en bois et en bambou. A la fin du XIXème siècle, un aventurier français, Marie David de Meyrena, parvint à unifier certaines tribus Sedang en confédération et s’auto-proclama roi des Sedang sous le nom de Marie Ier.

    Le café de Kontum

    que voir kontum plantation cafeiere

    Le café est un des piliers de l’économie de la province de Kontum. Le climat tempéré et un sol basaltique fertile sont favorables à la culture des caféiers introduite par les colons français. Ce sont très souvent de petites plantations de café familiales que nous vous invitons à visiter pour se voir expliquer tout le processus de récolte et de transformation des graines du café.

    que voir kontum Indochine cafe

    Nous vous invitons également à déguster une bonne tasse de café locale au Kontum Indochine Café situé au centre-ville de la ville de Kontum pour apprécier l’extraordinaire architecture de la structure en bambou.

    >> Laissez-vous séduire par d’autres terroirs aussi riches que fascinants dans les Hauts Plateaux du Centre en vous rendant notamment à Buon Me Thuot de Dak Lak, vous ne le regretterez assurément pas. Par ici nos plus belles idées pour vous

    >> 6 meilleures choses à voir et à faire à Buon Me Thuot


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image