• Giao thua, les coutumes traditionnelles du Têt au Vietnam
  • Giao thua, les coutumes traditionnelles du Têt au Vietnam

  • Mis à jour le 9 Feb, 2021       Par: Thu Phuong
  • Tout recommence à l’aube du premier jour de l’année. La veille on voulait exécuter tous les projets, liquider toutes les affaires en suspens pour ouvrir une nouvelle page de son existence avec confiance et sérénité. À minuit, heure solennelle du passage de l’ancienne année à l’année nouvelle (Giao thua), on semble oublier le passé pour ne regarder que l’avenir.

    L’heure solennelle

    La fête du Têt de l’An lunaire porte le nom de « Têt Nguyên Dan ». Le terme Têt veut dire « fête saisonnière », l’expression « Nguyên Dan » c’est-à-dire la « première aube de l’année ».

    Giao thua coutumes Têt preparation

    Tous les ans, les Vietnamiens, en quelque lieu qu’ils se trouvent, célèbrent la Fête du Têt avec ferveur. C’est le premier jour de l’année, mais aussi la fête du printemps, la fête du renouvellement du Ciel et de la Terre.

    Giao thua coutumes Têt montagne

    Comme la nature, la vie humaine se renouvelle. Les arbres portent des feuilles et des fleurs nouvelles, l’homme doit avoir un esprit et un cœur nouveau.

    Le réveillon de nouvel an, giao thừa en vietnamien, les membres de la famille se réunissent pour présenter les vœux aux parents qui leur offrent des friandises, notamment les banh chung, banh tet. Jadis on salue le retour de la nouvelle année, en brûlant des pétards. Les débris de papier formaient sur le sol un beau tapis rouge devant la maison.

    Giao thua coutumes Têt famille

    Les Vietnamiens croient que le premier jour jouera une influence importante sur le reste de l’année. La nuit du « Giao thua » est aussi appelée : « nuit de l’effacement de mauvaises habitudes » (Đêm trừ tịch en vietnamien). Chacun s’efforcera de devenir un « homme nouveau » en ses paroles et en ses actes à partir de minuit.

    Le cultes des ancêtres

    Le Têt n’est pas seulement la fête des vivants, mais encore la fête des morts. Le Têt est également une fête religieuse. Quelques jours auparavant, la cérémonie consacrée au génie du foyer (Tao Quân) a lieu le 23e jour du douzième mois lunaire.

    Giao thua coutumes Têt tao quan

    D’après la tradition, la famille offre à Tao Quân, avant son départ, un équipement de voyage en papier votifs : une robe de cour, une toque, des bottes et une carpe qui lui servira de monture. Tous ces objets sont déposes sur l’autel des ancêtres. Ils seront brûlés après la cérémonie.

    >> En savoir plus : Têt Tao Quân, le culte des Génies du Foyer au Vietnam

    Giao thua coutumes Têt membre famille

    À la première heure de l’année nouvelle (l’heure du « Giao thua »), tous les membres de la famille se réunissent devant l’autel pour accueillir les ancêtres (Rước Ông Bà).

    Giao thua coutumes Têt encens

    Le chef de la famille leur souhaite la bienvenue, exprime le bonheur de les retrouver et les prie de recevoir les offrandes. On se s’incline plusieurs fois devant l’autel comme s’ils y étaient présents.

    Giao thua coutumes Têt culte

    C’est également une occasion de transmettre à la jeune génération la tradition du culte des ancêtres de chaque famille. Durant les jours de fête, les ancêtres demeurent parmi leurs descendants pour recevoir l’hommage de leur respect et de leur attachement.

    >> En savoir plus : Le culte des ancêtres au Vietnam, coutume au cœur du Têt 

    Les interdits concernant les offrandes

    Giao thua coutumes Têt repas sud

    Il est interdit d’offrir aux génies et aux ancêtres des oiseaux et des volailles aux pieds de couleur bronze par crainte de manquer de respect.

    Une fleur qui est sentie par un homme ne peut pas être offerte aux génies, parce qu’elle a perdu son âme.

    Giao thua coutumes Têt repas

    Pour préparer les offrandes, il faut employer des objets propres qui ne sont pas souilles par des contacts impurs.

    Il est interdit de voler les offrandes à une divinité. Seul, celui qui a fait l’offrande peut les retirer et les utiliser.

    Giao thua coutumes Têt fruits
    À chaque saison d’un fruit, avant d’y gouter, il faut se procurer les meilleurs fruits pour les offrir d’abord aux ancêtres

    Avant de faire une cérémonie, l’officiant doit s’abstenir de manger l’oignon, l’ail, à cause de la mauvaise odeur qu’ils donnent à l’haleine.  De même, il est interdit de manger de la viande de chien et de buffle avant les cérémonies religieuses.

    >> Vous aimerez lire également : Les interdits observés par les Vietnamiens pendant le Têt


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Articles similaires