•  Les grandes fêtes saisonnières des Vietnamiens
  • Les grandes fêtes saisonnières des Vietnamiens

  • Mis à jour le 14 Juin, 2021       Par: Thu Phuong
  • Les fêtes traditionnelles sont une occasion pour les familles de se réunir après des journées de travail difficiles. Au fil des ans, les coutumes traditionnelles du peuple vietnamien conservent toujours leur identité nationale.

    1. Têt Nguyen dan, fête de Nouvel An

    fête saisonnière  Vietnamiens Têt nguyen dan

    Pour les Vietnamiens, le Nouvel An lunaire est la plus grande fête de l'année. La maison a été nettoyée avec le plus grand soin et ornée de tout ce dont la famille peut disposer d’objets et d’accessoires d’apparat.

    Des aliments sont préparés à l’avance pour trois jours, et les tablettes des ascendants morts ont été disposées sur l’autel des ancêtres.

    >> En savoir plus : La fête du Têt, que savez-vous sur le nouvel an vietnamien ?

    2. Têt Nguyen tieu, fête du 15e jour du 1er mois

    fête saisonnière  Vietnamiens Têt nguyen tieu

    C’est le début du printemps; la fête Nguyen tieu est fixée au 15e jour du 1er mois. C’est essentiellement une fête de nuit, en l’honneur des étudiants, pendant laquelle les jeunes se livrent à toutes sortes de divertissements.

    Cette fête encore pour objet de recommander tous les membres de la famille aux Génies dispensateurs du bonheur. Les femmes et les enfants, revêtus de leurs plus beaux habits, s’en vont visiter tous les temples de leur village.

    3. Têt Han thuc, fête du 3e jour du 3e mois

    fête saisonnière  Vietnamiens Têt han thuc

    Cette fête est dite le Têt banh troi banh chay. On évite à cette occasion d’allumer du feu et mange des aliments froids.

    Le pain du sacrifice, pour cette fête, est composé de riz glutineux et de sucre, on l’appelle pain flottant (bánh trôi).

    >> En savoir plus : Têt Hàn thực ou le Têt des aliments froids

    4. Têt Doan ngo – fête du 5e jour du 5e mois

    fête saisonnière  Vietnamiens Têt doan ngo

    Comme l’indique l’étymologie de son nom cette fête correspond, en principe, au solstice d’été. L’expression doan ngo singnifie littéralement “le point ou l’instant précis de la résistance ou de l’opposition”.

    Ce même jour, les Vietnamiens procèdent à l’opération qu’ils appellent: giết sâu bọ, exterminer les insectes et les vers parasites intestinaux.

    >> En savoir plus Têt Doan ngo, ou fête de 5e jour du 5e mois

    5. Têt Trung nguyên – fête du 15e jour du 7e mois

    Avec le déclin du soleil, le 7e mois amène le début de l’automne, saison de la décrépitude annonçant la mort de la nature. Les fêtes du printemps sont la glorification de la vie nouvelle; les fêtes de l’automne sont consacrées à la mort; c’est l’époque des sacrifices funèbres.

    fête saisonnière  Vietnamiens Têt trung nguyen

    C’est le 1er jour du 7e mois que sont ouvertes les portes des enfers. A ce moment, on installe dans les rues, devant la porte de chaque maison, des tables couvertes d’offrandes destinées aux âmes errantes. Il y a toutes les sortes d’objets en papier: vêtement, chapeaux, chaussures, meubles, lingots d’or et d’argent, etc. Sur des plateaux sont disposés des œufs cuits, des boules de riz, des tasses de potage, des bols remplis de sel. A la nuit, on allume les baguettes d’encens, on brûle tous les objets votifs et on répand à terre les offrandes à l’adresse de l’âme errante sortie des geôles infernales.

    Le 15e jour les sacrifices ont un caractère tout familial. Les offrandes sont préparées dans  toutes les maisons, ainsi que des objets votifs destinés aux parents défunts. Les âmes des morts sans descendance ne sont pas oubliées cependant ce jour-là: de grands sacrifices sont faits à leur intention dans les pagodes bouddhiques.

    Le dernier jour du 7e mois est celui de la clôture des enfers; à cette occasion de nouveaux sacrifices sont offerts aux âmes errantes devant les portes des maisons. Là se termine la série des fêtes des morts.

    >> En savoir plus : Ram thang 7 ou fête de mi-juillet lunaire au Vietnam

    6. Têt Trung thu – fête de milieu de l’automne

    fête saisonnière  Vietnamiens Têt trung thu

    La fête Trung thu du 15e jour du 8e mois est celle de la glorification de la lune. Les pains de la lune, blancs et ronds, avec des figures de lièvre, de crapaud, d’homme, d’arbre, rappelant les divers mythes relatifs à la lune, sont confectionnés dans les familles ou en vente chez les marchands.

    On donne aux enfants des lanternes en forme de poissons, de libellules, de crabes… Ils se réunissent par groupes et parcourent les rues en chantant une partie de la nuit ; quand ils rentrent à la maison, on fait le repas de famille.

    Vous pourrez aimer aussi

    >> La Fête de mi-automne, fête de l’union familiale
    >> 7 fêtes et festivals traditionnels au Vietnam à découvrir


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Articles similaires