• La cuisine vietnamienne, une cuisine multicolore
  • La cuisine vietnamienne, une cuisine multicolore

  • Mis à jour le 16 Jul, 2020       Par: Thu Phuong
  • Le territoire vietnamien est divisé en trois régions distinctes: le Nord, le Centre et le Sud. Les caractéristiques géographiques, climatiques, culturelles et ethniques définissent principalement les spécificités de la cuisine de chaque région. Cela contribue largement à rendre la cuisine vietnamienne riche et diversifiée.

    La cuisine vietnamienne a des caractéristiques différentes selon chaque région, chaque origine ethnique bien que dans chacune de ces régions, la cuisine des sous-régions présente également les caractéristiques suivantes.

    Cuisine du Nord

    cuisine vietnamienne fete

    La cuisine du Nord n'est pas aussi piquante et sucrée que les autres régions. On utilise principalement de la sauce de poisson diluée et pâte de crevette dans la préparation des plats. Une variété de légumes et de produits aquatiques facilement disponibles tels que les crevettes, les crabes, les poissons, les moules… est bien utilisé dans la vie quotidienne des Vietnamiens.

    cuisine vietnamienne bun dau

    La cuisine du Nord apporte la valeur d’une ancienne culture à travers de différentes dynasties dont Hanoi est son symbole. La cuisine de Hanoi est bien apprécié pour son art culinaire, car elle représente la quintessence de la cuisine la plus typique du nord du Vietnam avec le pho, le bun thang et bun cha

    Cuisine du Centre

    Les plats du Centre sont bien typiques et se distinguent par une utilisation importante des piments, les rendant parfois difficiles à manger même pour les convives d’autres régions. On met l’accent sur une bonne combinaison entre les ingrédients pour atteindre un tableau coloré.

    cuisine vietnamienne centre

    La gastronomie de Hue, l'ancienne capitale du pays, est bien influencée par la cuisine royale. Elle est donc très compliquée dans le traitement et la présentation. Chaque type d’ingrédient est utilisé avec tant d’imagination pour créer des plats très diversifiés.

    cuisine vietnamienne centre mi quang

    Le centre du Vietnam est aussi une région qui offre le plus grand contraste à table pour la distinction des classes sociales à l’époque féodale. Ainsi, à côté de la cour impériale avec ses raffinements, vit une population essentiellement de pêcheurs sur un sol pauvre et peu cultivable. Ceci explique la coexistence des plats copieux et très sobres d’un tableau contrasté.

    Cuisine du Sud

    cuisine vietnamienne sud che troi nuoc

    La cuisine du Sud, qui est fortement influencée par la cuisine chinoise, cambodgienne et thaïlandaise, se caractérise par l'ajout de sucre et de lait de coco aux plats.

    Les habitants cherchent souvent, malgré la pauvreté et les difficultés dans la vie, à créer ses propres recettes à partir des matières simples pour une saveur distinctive de la région. On utilise aussi plus de fruits de mer salés et saumâtres que dans le nord (poissons, crabes, crevettes, escargots de mer…). Cette cuisine produit également d'innombrables types de sauce de poisson séchée.

    Cuisine des minorités ethniques vietnamiennes

    cuisine vietnamienne ethnie banh

    54 groupes ethniques du pays vivent ensemble dans les diverses régions géographiques. Cette nature multiethnique a un effet direct sur les habitudes de chaque groupe communautaire. Leurs us et coutumes sont plus ou moins modifiés, notamment la gastronomie.

    cuisine vietnamienne ethnie riz gluant

    De nombreux plats de ces groupes figurent parmi des spécialités bien connues au Vietnam comme xoi ngu sac, khau nhuc, ruou can…

    >> À lire également: Spécialités culinaires vietnamiennes du nord au sud


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image