• 23 choses à savoir avant de partir au Vietnam (Part 2)
  • 23 choses à savoir avant de partir au Vietnam (Part 2)

  • Mis à jour le 20 Nov, 2023       Par: Phuong Mai

Nous sommes de retour avec des informations plus utiles pour vous avant de partir au Vietnam! Veuillez continuer à lire cet article suivant pour en savoir d'avantage sur ce qui devrait ou ne devrait pas faire à ce pays !

Table des Contenus[Masquer]

11. Mangez comme un local

La nourriture est vue pratiquement comme une religion au Vietnam. En réalité, les locaux prennent les repas du soir en priorité de manière à booster leur énergie car c’est le moment où toute la famille s'unit et partage les plats en convivial. En outre, il est conseillé de déguster ensemble une gamme de plats qui sont riches en nutrition, en saveur et en texture plutôt que de commander un seul plat principal. Si vous avez besoin d'un coup de pouce entre les repas, des stands et chariots de nourriture de rue existent partout, ou vous pouvez prendre simplement un smoothie nutritif ou un café filtré.

Un repas typique d'une famille vietnamienne

À lire aussi: 
>> Le repas familial vietnamien, savoir et savoir-vivre autour de la table
>> Cuisine de rue de Hanoi, une expérience de voyage gourmande unique
>> Les repas du jour des Vietnamiens

12. Ne montrez pas trop vos sentiments

Les démonstrations d’affection en public ne font pas partie intégrante de la culture vietnamienne, quelle que soit votre orientation. Embrasser, faire un câlin et même tenir la main en public peut faire sourciller, alors atténuez les gestes romantiques surtout lorsque vous êtes à la campagne. Du côté positif, malgré les inégalités juridiques persistantes, les couples LGBTIQ+ sont généralement confrontés à peu de problèmes au Vietnam.

13. Soyez un photographe respectueux

Demandez toujours avant de prendre des photos des gens, en particulier dans les villages minoritaires. Beaucoup de locaux trouvent cela intrusif, ainsi, en demandant la permission avant, vous saurez s’ils sont à l’aise d’être inclus dans vos photos de voyage. De plus, dans les zones tribales, certains villageois demandent à être payés pour les photos, ce qui est assez juste... Que ressentez-vous si des étrangers ne cessent d’orienter une caméra vers chez vous ?

Prendre des photos avec les enfants de minorités ethniques du Vietnam

À lire aussi: 6 règles de vie à respecter avec les ethnies du Vietnam

14. Ne vous laissez pas entraîner dans la politique vietnamienne

Il s’agit d’un autre moment où il est impératif de réfléchir à deux fois avant de sortir votre appareil photo lors des manifestations publiques et des rassemblements politiques. En effet, les critiques du gouvernement risquent des sanctions sévères, en l'occurrence les manifestations en 2018 contre les lois permettant aux autorités de surveiller les communications en ligne ont conduit à plus de 100 arrestations. Soyez prudent et évitez les rassemblements politiques ainsi que les critiques politiques avec les locaux.

15. Soyez un négociateur équitable

Le marchandage est une réalité au Vietnam, en particulier dans des marchés et des boutiques de souvenirs. C’est pour ça que vous risquez de payer plus cher si vous acceptez le premier prix proposé. Cependant, la négociation ne doit jamais être un processus de confrontation mais un jeu. En effet, contrez le prix de départ avec une contre-offre inférieure, et voyez comment le vendeur réagit. Avec quelques échanges, vous devriez parvenir à un prix mutuellement acceptable, mais si vous n’y parvenez pas, vous pouvez toujours refuser poliment et allez dans une autre boutique. Cela ne sert à rien de marchander de petites sommes d’argent - si vous payez 5 000 dongs (0,20 $ US) de plus que le tarif en vigueur, considérez que vous pouvez probablement vous le permettre.

négocier au marché vietnamien

16. Connaissez vos toilettes

Les toilettes assises de style occidental sont de plus en plus courantes au Vietnam, mais vous devrez souvent payer pour utiliser les toilettes publiques et le papier est rarement fourni. Emportez donc le vôtre ou utilisez le tuyau d'eau fournie. Apportez du gel ou du savon antibactérien pour les mains ; de nombreuses toilettes ne fournissent que de l'eau courante.

17. Ne laissez pas les rabatteurs vous emmener faire un tour

Des intermédiaires (hommes et femmes) à la recherche de commissions apparaissent dans n’importe quel pays où les touristes se rassemblent, et le Vietnam a sa part. Ils encouragent les visiteurs à aller vers certaines agences de voyage, hôtels, magasins et sociétés de transport dans les quartiers touristiques souvent à Hanoi, Ho Chi Minh Ville et Hoi An. Méfiez-vous donc des rabatteurs car si vous utilisez leurs services, vous paieriez plus pour couvrir leurs frais.

18. Évitez l'industrie du tourisme sexuel

Le tourisme sexuel est un héritage indésirable de la guerre américaine, mais il est généralement facile de repérer et d’éviter les lieux où se déroule le commerce du sexe. Méfiez-vous des bars, des salons de karaoké et des salons de massage avec des personnels légèrement vêtus ou s’habillant en néon (rose ou rouge). D’ailleurs, notez que certains hôtels refusent qu’un homme étranger partage une chambre avec une femme vietnamienne, ce qui provoquerait des maux de tête aux vrais couples.

19. Donnez un laissez-passer aux drogues

Les drogues illégales ne sont pas difficiles à trouver sur le circuit des voyageurs au Vietnam, mais les sanctions - si vous êtes arrêté par la police - peuvent être sévères, même pour la possession de petites quantités. De nombreux voyageurs se sont retrouvés dans les prisons vietnamiennes pour des délits liés à la drogue, et la peine de mort peut être appliquée dans les affaires de drogue. Si vous êtes enclin à fumer pendant votre voyage, il n'y a qu'un pas vers la Thaïlande, où la consommation de marijuana dans les aliments et les boissons a été décriminalisée pour l'instant.

20. Achetez de manière responsable

Le Vietnam possède de merveilleux objets artisanaux et formes d'art qui constituent d'excellents souvenirs, mais s'en tiennent à des pièces modernes. Cependant, il est illégal de sortir des antiquités du pays. Faites également attention aux souvenirs fabriqués à partir de parties d'animaux, comme des coquilles, des cornes, des os, des dents et des plumes. Ces objets proviennent généralement d'animaux sauvages et vous pourriez enfreindre la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES).

21. Soyez intelligent face au crime, pas anxieux

La criminalité opportuniste peut parfois causer des problèmes, en particulier dans les villes surpeuplées où les pickpockets et les voleurs à moto profitent des imprudents, ce qui n'est pas un problème propre au Vietnam. Soyez prudent en grande ville et surveillez vos affaires d’une manière fréquente dans les transports en commun ou dans les bars et cafés. Par ailleurs, il est déconseillé d'utiliser un téléphone ou un ordinateur portable si vous vous installez  à l'extérieur. En outre, les sacs à main avec une seule sangle sont souvent une cible pour les voleurs de sacs.

22. Méfiez-vous des munitions de guerre américaines

Des quantités effroyables de munitions ont été larguées sur le Vietnam pendant la guerre américaine, et les munitions non explosées continuent de tuer et de mutiler des personnes chaque année. En effet, les zones très fréquentées sont généralement sûres, mais soyez prudent lorsque vous quittez les routes et les sentiers des zones rurales. Ne grimpez pas dans les cratères des bombes et ne touchez jamais aux vieux engins explosifs : ils peuvent rester mortels pendant des décennies.

23. Soyez intelligent face aux typhons

Le Vietnam est frappé par des typhons périodiques entre mai et novembre, le risque de tempêtes étant le plus élevé entre août et septembre. Si vous voyagez pendant la saison des typhons, surveillez les bulletins météorologiques locaux et dirigez-vous vers l'intérieur des terres depuis la côte si un coup direct par une grosse tempête est prévu. En cas d'inondation, contactez votre ambassade ou votre consulat et suivez les conseils des autorités locales.

L'indonation au centre du Vietnam

Nous espérons que cet article pourra vous aider à préparer votre prochain voyage au Vietnam et à mieux comprendre le pays. Si vous connaissez d'autres choses à faire et à ne pas faire qui n'étaient pas listées ci-dessus ou dans notre partie précédente, n'hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Vous aimeriez aussi:

>> Quand partir au Vietnam ? Tout savoir sur le climat du Vietnam

>> La meilleure période pour voyager au Vietnam

>> Circuit Vietnam : Quel itinéraire ? que faire ? combien de jours ?

>> Circuit Vietnam 14 jours, quoi visiter au Vietnam en 2 semaines?

>> Circuit Vietnam 15 jours: que faire? Quelles idées itinéraires à savoir?

>> Comment passer la nuit chez l'habitant au Nord du Vietnam?
 


Partager

Commentaire


Entrez le résultat du calcul suivant

Articles similaires