• 6 règles de vie à respecter avec les ethnies du Vietnam
  • 6 règles de vie à respecter avec les ethnies du Vietnam

  • le 17 Mars, 2017       Par: Dzung NGUYEN
  • Lorsque l’on part à la rencontre des ethnies qui vivent dans la région montagneuse du nord-ouest du Vietnam, l’on est surpris par la chaleur de leur accueil et de leur hospitalité. Il convient cependant de respecter quelques règles de vie simples pour ne pas contrevenir à leurs coutumes et ainsi se prémunir contre d’éventuelles mauvaises surprises

    1. Les tenues vestimentaires

    S’il n’y a pas de tenues vestimentaires interdites, il faut néanmoins savoir que ces ethnies sont particulièrement pudiques. Il convient donc de ne pas entrer dans les villages en étant torse nu, en maillot de bain ou avec des vêtements trop courts.  Il convient également de ne pas trop porter de vêtements blancs. Cette couleur est culturellement attachée au deuil, en porter en dehors de ces moments est de mauvais augure.

    2. L’entrée dans les villages ethniques

    ethnie tay ceremonie culte

    Une cérémonie de culte de l'ethnie Tay

    La vie de ces peuples est rythmée par de nombreux cultes et cérémonies qui prennent place dans le village ou chez l’habitant. Voici quelques conseils pour reconnaitre de tels évènements et quelles attitudes il faut alors adopter.

    Les Ha Nhi à Ha Giang, signalent par exemple la tenue de leur cérémonie de chasse des mauvais esprits en suspendant au-dessus de leurs entrées un couteau ou une épée de bois, un bec et des ailes de poule.

    ethnie thaï culte traditionnel

    Pratique de culte traditionnel chez l'ethnie thaï

    Chez les ethnies Tay, Thaï, Giay, Lao et Xa Pho, les jours où se déroulent les cultes sont reconnaissables grâce à la présence de faisceaux de feuilles vertes. Ils peuvent également dresser des barrières soutenant des mâchoires de cochons, de buffles ou encore de bœufs pour repousser les esprits non voulus. Si l’on est déjà présent dans un village lors de ces cérémonies, il convient alors de déposer ses sacs, chapeaux ou parapluies. Dans le cas contraire, il faudra s’acquitter d’une indemnité sous la forme d’offrandes en quantité suffisante pour refaire une cérémonie.  

       >> Plus sur les Thaï « Les Thaï dans la mosaïque des ethnies du Vietnam »

    3. Les salutations

    C’est universellement connu, un sourire est un très bon point de départ pour entrer en contact avec une personne. Lors de l’arrivée dans un village ou dans une famille de ces ethnies, il est donc important d’être souriant, ouvert et chaleureux, durant tout le temps de l’accueil. Pour le départ, il n’est pas obligatoire de dire « au revoir », mais encore une fois un large sourire est une façon simple et respectueuse de remercier ses hôtes.

    ethnie dao ceremonie reconnaitre maturite hommes

    Cérémonie pour reconnaître la maturité des hommes dans un village des Daos

    Lorsque l’on rencontre des bébés ou de très jeunes enfants dans les familles de Hmong ou de Dao, il ne faut surtout pas leur toucher la tête. D’après leurs croyances, c’est le lieu où réside leur âme. Cette dernière peut être effrayée et partir à cause d’une présence étrangère, ce qui pourrait être la cause d’éventuelles maladies chez l’enfant.

    Pour ces deux ethnies, il est également conseillé de ne pas utiliser les termes « Meo » et « Man » pour les désigner. Ces deux termes sont considérés comme péjoratifs.

    4. Les règles domestiques

    Chez certaines populations, dont les Ha Nhi, la maison dispose, traditionnellement, de deux portes. Si la première est toujours accessible pour les hôtes, la deuxième nécessite quant à elle une autorisation préalable du propriétaire.

    ethnie ha nhi preparation culte

    Préparation d’une cérémonie chez les Ha Nhi

    L’endroit de la maison qui est réservé à lautel des ancêtres est un lieu particulièrement important pour les familles. Si la disposition et les décorations peuvent varier d’une ethnie à l’autre, le caractère sacré de cet autel en est le même partout. Il se situe normalement au milieu ou dans une des extrémités de la maison. Il est interdit aux invités de toucher les meubles de culte et/ou de mettre ses affaires personnelles à côté de cet endroit. Il faut également être attentif à ne jamais lui tourner le dos lorsque l’on est assis.

    Un autre endroit particulièrement important pour la maison est la cuisine. Elle est non seulement le lieu où l’on peut recevoir les visiteurs et où l’on prépare les dîners, mais c’est aussi un lieu sacré. En effet, la cuisine abrite le génie du feu, qui est particulièrement important dans leurs croyances. Il faut particulièrement faire attention à la pierre au-dessus du four, car c’est elle qui abrite le génie.

    ethnie cuisine

    La cuisine, lieu sacré des familles minoritaires

    Il en va de même avec le seuil de la porte et la colonne principales de la maison qui renferment des esprits particulièrement importants. Il est donc conseillé de ne pas s’y appuyer, s’y assoir ou d’y pendre ses affaires.

    Lorsque l’on se trouve devant un matelas, il faut attendre l’invitation de la maitresse de maison avant de s’assoir. Selon la coutume, les matelas sont réservés aux personnes d’un rang supérieur ou aux invités privilégiés.

    5. Les repas

    ethnie vietnam repas famille

    Repas chez une famille ethnique

    Lorsque vient le moment de partager un repas avec les familles, il faut également respecter certaines règles simples, puisque communes avec vos traditions. Les invités doivent attendre d’être placés suivant les instructions de la maitresse de maison et le repas ne commence que lorsqu’elle y invite. En fin de repas, ne placez pas votre bol sur le plateau, seuls les hôtes peuvent le faire.

    ethnie vietnam repas culte

    Repas d'un culte chez les ethnies du nord-ouest

    Au moment de partager l’alcool de riz, qui est la boisson traditionnelle pour célébrer l’accueil et l’amitié, il ne faut pas montrer quelqu’un du doigt en parlant. C’est principalement chez les Hmongs un signe d’irrespect ou de mécontentement.

       >> Voir plus sur les Hmongs « L’ethnie Hmong, un grand repère des minorités vietnamiennes »

    6. Le couché

    Lorsque vient le moment de se coucher, il est nécessaire de respecter les places attribuées par la maitresse de maison. Il ne faut pas mettre ses pieds en direction de l’autel. Il est mal vu de se lever trop tard et de ne pas plier correctement les draps et couvertures lors de son départ.

    Respecter ces quelques règles simples assure aux voyageurs de pouvoir recevoir le meilleur accueil possible tout en s’imprégnant un maximum de ces cultures aussi différentes qu’authentiques et intéressantes.

    Une balade dans un marché montagnard vous tente ? Partez pour Ha Giang avec nous !

    >> Vous êtes en quête d’un vrai dépaysement et d’une expérience unique chez les ethnies du Nord Vietnam pour découvrir leur richesse ? Voici nos plus belles suggestions pour un circuit Vietnam authentique.

       >> Un bon programme et un bon accompagnement est au rendez – vous avec une agence de voyage au Vietnam..

Merci pour cet article très intéressant. Je ne connaissais pas ces coutumes lors de mon voyage autour du nord mais comme vous le soulignez le plus important c'est le sourire. Grâce à lui, on fait toujours de superbes rencontres.

Répondre Voir tous les commentaires(1)

Code anti-spam Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Authentik Vietnam - Oct 12, 2017

Meri pour votre partage de beaux moments chez les ethnies qui font partie intégrante de nos richesses. Au plaisir de vous lire.

Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image