• Une ethnie « primitive » au Vietnam
  • Une ethnie « primitive » au Vietnam

  • Mis à jour le 2 Juin, 2021       Par: Thu Phuong
  • La vie de chasse et la cueillette avaient pris fin il y a des milliers d'années. Cependant au Vietnam, jusqu'à la seconde moitié du 20e siècle existait encore une communauté vivante instinctivement dans des grottes comme les primitifs. C’est le peuple Chut, un groupe ethnique rare qui a conservé de nombreuses traces de l’histoire du pays.

    Les relations proches avec des anciens Vietnamiens

    ethnie primitive Vietnam couple

    Les Chut vivent dans le centre du Vietnam (principalement Quang Binh, Ha Tinh et Dak Lak), quelques-uns vivent à Khammouan, au Laos.

    Ayant la même famille de langue des anciens Vietnamiens, les Chut semblaient avoir traversé un processus d'évolution inverse. Les Chut cultivaient, puis partaient vivre dans des grottes de haute montagne en grimpant, chassant et laissant leur corps nu (ne portant que des vêtements en écorce en hiver).

    ethnie primitive Vietnam pere fils

    Après avoir déménagé dans les grottes, les Chut ont commencé à se diviser en petits groupes avec des différences sociales et culturelles : Ruc, Sach, A-rem, Ma Lieng, May.

    La forêt et le feu dans la vie culturelle de la population

    Comme tant d'autres groupes ethniques minoritaires de la planète, les Chut ont une croyance au dieu de la forêt, au fantôme de la forêt et au feu. Presque toutes leurs habitudes sont liées aux arbres. Pour eux, le feu dissipera les choses mauvaises et portera chance.

    ethnie primitive Vietnam feu

    Depuis leur descente de la montagne, les Chut ont abandonné le mode de vie nomade et commencé à construire des maisons formant des villages dans la vallée. Les piliers de leur maison sont constitués de grands troncs et le toit est recouvert de feuilles.

    ethnie primitive Vietnam cuisine

    Pour les Chut, les femmes ayant leurs règles ne sont pas propres et portent souvent la malchance. Elles doivent ainsi rester immobiles dans la maison, près d'un grand feu. Elles ne sont pas autorisées à prendre un bain pour que le feu dissipe le malheur et que le corps de la femme soit à nouveau « propre ».

    ethnie primitive Vietnam cuisine

    Un homme adulte, qui veut demander en mariage à une fille, doit d'abord se rendre dans la forêt pour couper du bois de chauffage. Il devait bien emballer le bois et le mettre devant la maison de la fille qu'il voulait épouser. Tôt le lendemain, si le bois reste au même endroit, la demande a été rejetée par la fille. Au contraire, si le bois de chauffage est apporté dans la cuisine, le garçon a été approuvé par la famille de la fille, il peut alors demander ses parents à préparer le mariage.

    Le mariage et les funérailles

    Le mariage des Chut est assez similaire à celui des Kinh. La cérémonie de mariage a eu lieu d'abord chez la mariée. La viande de singe séchée, une spécialité du peuple, ne manque jamais.

    ethnie primitive Vietnam nuit

    Les funérailles de ce groupe sont aussi particulièrement « orientées vers la source ». Auparavant, les morts étaient emmenées dans les trous rocheux de la forêt et leurs corps étaient couverts par les écorces. Après un jour et une nuit, les villageois viendront voir une dernière fois le visage du défunt en apportant un morceau de l'écorce à la maison et laisseront aux morts du bois de chauffage ou des articles comme un couteau, une marmite...

    ethnie primitive Vietnam ecorce

    Aujourd'hui, les funérailles de Chut deviennent moins compliquées, mais la présence d'arbres forestiers reste toujours indispensable dans leur culture. Deux ou trois jours après la cérémonie, les morts sont amenées à enterrer. Les tombes des Chut sont semblables à ceux des Kinh.

    Les coutumes étranges

    La communauté de Ruc vit depuis très longtemps dans des grottes de montagne, ils sont confrontés à de nombreux problèmes, dont l'un est la contraception. Comment peut-t-on librement « avoir des relations sexuelles » sans conception indésirable?

    ethnie primitive Vietnam bebe

    Le chaman de Ruc a utilisé un outil magique: deux tubes de bambou (1 m de long et une autre de 0,5 m de long) attachés à un morceau de métal pointue, une dalle de pierre, un bol d'eau, un bol de fleurs, la cire d'abeille pour faire des bougies, d’aquilaria crassna et des cheveux de la femme.

    Après avoir frotté contre la pierre les deux tubes de bambou, le chaman récite des incantations puis souffle de l'air dans le bol d'eau. Trente minutes plus tard, la cérémonie se termine. La femme reçoit le bol d'eau contenu ses cheveux et le boit pour qu'elle ne puisse pas être fécondée. Chaque fois qu'elle veut avoir un enfant, elle va voir le chaman pour organiser une autre cérémonie.

    Ce peuple dispose également des incantations pour éviter les tigres, les léopards et les éléphants sauvages. Malgré la vie dans des forêts profondes pendant de nombreuses années, les Ruc n'ont jamais été attaqués par des bêtes.

    ethnie primitive Vietnam

    Lorsqu'une femme accouche, elle doit être « mise en quarantaine » comme dans la menstruation. Elles doivent rester dans la forêt pendant seize jours et faire naître l’enfant toute seule, sinon cela portera la malchance à tout le village. Si leur enfant était encore en vie, c'était une bénédiction. Au contraire, c’était également la volonté du fantôme de la forêt.

    Après une longue campagne de propagande des gardes-frontières, les Chut ont cessé de laisser les femmes accoucher toutes seules dans la forêt. Au lieu de cela, le mari installe une petite cabane dans son jardin et la femme devra s’y rendre pour accoucher.

    ethnie primitive Vietnam gardes

    Le besoin de respect de la diversité culturelle

    Après quelques décennies de la montagne au village, les Chut sont toujours dirigés vers la grotte, vers la montagne. Certains vieux regardent toujours la grotte chaque nuit pour dormir. Il y a des moments où des dizaines de familles reviennent dans la grotte pour y vivre quelques mois.

    ethnie primitive Vietnam grotte

    La culture des Chut est un lien important pour redécouvrir l'histoire du peuple Vietnamien depuis ses débuts. Ainsi le respect de cette culture contribuera largement à valoriser la diversité culturelle du pays.

    >> En savoir plus: 6 règles de vie à respecter avec les ethnies du Vietnam


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image