• Le sacrifice du buffle chez les Maa
  • Le sacrifice du buffle chez les Maa

  • Mis à jour le 25 Août, 2021       Par: Thu Phuong
  • L’immolation du buffle est la cérémonie la plus importante parmi les populations vietnamiennes. Elle serait le résultat de la substitution de l’animal à une victime humaine.

    Les Maa

    . Nom de l’ethnie : Mạ (Maa)
    . Population : plus de 34.000
    . Langue : Môn-Khơ-me
    . Aire d’habitat : province de Lam Dong (centre), Dong Nai (sud)

    Toutefois le sacrifice du buffle connaît une large extension sur les hautes terres du Vietnam. Les Meo (Hmong) sacrifient leur bétail lors des décès, les Thaï sacrifient le buffle lors des cérémonies des funérailles.

    sacrifice buffle Maa gongs

    La préparation

    Pour les Maa (dân tộc Mạ en vietnamien) des hauts plateaux du Centre du Vietnam, la fête a été préparée depuis plusieurs jours, les buffles sont attachés aux poteaux de bombax et un concert les entoure: le tintement des gongs couvert à peine les cris des assistants, la sonnerie des cors et la musique plus grêle de la flute.

    >> En savoir plus: Les Jarai (Gia Rai), ceux qui respirent les Hauts Plateaux

    sacrifice buffle Maa fete

    Les bambous géants rla ont été choisis avec soin: ce sont des ornements principaux de la fête. L’abattage de ces grands mâts est l’objet d’un petit sacrifice et d’une bénédiction préalable avec prière aux génies.

    Pour le premier rite chez le sacrifiant d’un buffle, chaque famille est présentée par un entremetteur avec les Yang. La première démarche a pour objet d’annoncer aux divinités l’arrivée et l’attache des buffles. Leurs cornes sont parées de cylindres de bambou, gravés de dessins géométriques.

    sacrifice buffle Maabambou

    Après ce début du rituel, les hommes doivent aller dans la forêt inviter les génies krong de la brousse. Revêtus de beaux vêtements et de belles armes, ils partent, précèdes par l’orchestre des gongs, suivis par la foule de la plupart des villageois.

    Le jour du sacrifice

    Le lendemain, tout commence par le concert des gongs. Les derniers préparatifs étant achevés, de petits sacrifices de coqs sont effectués sur les estrades devant la maison. Les gongs se font entendre et le grondement du tam-tam.

    sacrifice buffle Maa gongs

    Des hommes réputés pour leur habileté vont immoler les animaux, dont les jarrets arrières sont d’abord tranchés à coups de hache, puis tués par un coup de lance dans le flanc droit, perçant le cœur.

    Aussitôt abattus leurs corps sont recouverts d’un gong et reçoivent une couverture, cadeaux adressés au grand esprit Ndu avec les dépouilles des animaux. La grande prière qui est prononcée ensuite, criée à voix haute par les hommes sacrés et les chefs de famille, est adressée aux génies tutélaires.

    sacrifice buffle Maa rla

    Dès que la tête du buffle a été tranchée et détachée, les officiants recueillent le sang de l’animal. Ils oignent de sang le mât de fête, les gongs et le tam-tam, l’autel familial. Les hommes barbouillent le front.

    La nuit va se passer en libations et à l’aube du lendemain, il faudra d’abord penser à “servir” les génies locaux krong de la forêt. La chair des buffles a été découpée et répartie, les hommes sacrés vont alors prélever la part des divinités et vont parcourir à nouveau ce chemin des lieux sacrés visités au premier jour et offrir aux divinités tutélaires du terroir la part de viande qui leur est due, toujours avec l’accompagnement des gongs et des joueurs de cor.

    sacrifice buffle Maa manger

    Le sacrifice du buffle ainsi que les activités culturelles traditionnelles ont de nombreuses significations culturelles et spirituelles. La cérémonie des minorités ethniques Maa est un merci aux divinités pour leurs aides à empêcher les animaux et les oiseaux de détruire les champs, pour de bonnes récoltes, pour que les villageois vivent dans l'harmonie et la joie, sans épidémies... Le son des gongs, des chants, des danses créent la foi en une bonne récolte, face à une vie constante d'incertitude, de catastrophes naturelles et de sabotage ennemi.

    sacrifice buffle Maa riz

    Le sacrifice du buffle, outre l'élément spirituel, un tel rassemblement de gens est l’occasion de régler de nombreuses affaires. Tout le monde danse, mange, joue à des jeux ensemble. Après la cérémonie, toute la tristesse, l'animosité et la jalousie dans le village ont été emportées par les dieux, la joie et le bonheur se sont multipliés, tout le monde travaille de nouveau avec enthousiasme pour la production.

    >> En savoir plus: 6 règles de vie à respecter avec les ethnies du Vietnam


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image


Nouveautés

Lire la suite