• Le village de céramique de Thanh Ha
  • Le village de céramique de Thanh Ha

  • Mis à jour le 17 Mai, 2019       Par: La Rédaction
  • La ville de Hoi An, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, et ses alentours sont connus pour abriter un nombre important de villages où l’on perpétue depuis des générations un artisanat traditionnel riche et varié. Parmi ces villages d’artisan, celui de Thanh Ha se distingue par la qualité de ces objets en céramique fabriqués depuis des siècles par des familles selon un savoir-faire ancestral. Situé sur la rive du fleuve Thu Bôn, dans le quartier éponyme, à 3 km à l’ouest du centre-ville de Hoi An, la visite du village de céramique de Thanh Ha est l’occasion d’une agréable balade en bateau sur la rivière et c’est surtout l’opportunité d’admirer un patrimoine culturel artisanal exceptionnel qui fait toute la richesse et la fierté de la province de Quang Nam.

    Genèse de la céramique de Thanh Ha

    village ceramique thanh ha savoir faire ancestral

    L’activité artisanale du village de céramique de Thanh Ha remonte au 16ème siècle lorsque des habitants en provenance de de la province de Thanh Hoa au nord du Vietnam vinrent s’installer  dans la province de Quang Nam en emportant leur métier traditionnel qu’est la poterie. Le village de Thanh Ha se trouvait alors sur ce que certains historiens et archéologues appellent « la route de la céramique ». Une route qui selon plus études partirait du Japon ou de Chine, longerait les côtes chinoises puis vietnamiennes avec une halte à Hoi An, avant de poursuivre vers d'autres pays d'Asie du Sud-Est, voire même vers le lointain sous-continent indien.

    En témoignent les nombreuses épaves retrouvées renfermant dans leurs soutes éventrées des milliers de céramiques. Du 16ème au 18ème siècle, Hoi An était ville portuaire florissante où bateaux chinois et japonais, caravelles de la Marine portugaise ou espagnole venaient à l’ancrage afin de décharger ou de recharger les soutes de produits divers dont des céramiques et des poteries du village de Thanh Ha. Malgré le déclin de l’activité portuaire de Hoi An à cause de l’ensablement de la rivière et les vicissitudes de l’histoire, la céramique a retrouvé un nouvel essor grâce à l’attractivité touristique de Hoi An et sa grande renommée a dépassé les frontières du pays puisqu’elle s’exporte un peu partout dans le monde.

    Thanh Ha, un village traditionnel bien préservé

    village ceramique thanh ha atelier traditionnel

    En vous rendant à Thanh Ha vous allez pouvoir découvrir un village d’artisan traditionnel bien préservé. On apprécie particulièrement ses vieilles maisons basses en briques cuites patinées par le temps et les intempéries, ses arbres centenaires dont de magnifiques vieux banians, sa vieille maison commune au toit de tuiles vernissées, ses ouvrages religieux, son quai où les sampans viennent prendre livraison des produits et ses ateliers où en famille on confectionne des objets d’une grande délicatesse entièrement faits à la main suivant des techniques séculaires.

    A la découverte du village de poterie de Thanh Ha

    village ceramique thanh ha artisane

    Au bord de la rivière Thu Bon, vous pouvez observer des travailleurs qui s’échinent à extraire du sol la matière première utilisées par les potiers : l’argile. Celle-ci est ensuite mélangée avec de la marne, une roche sédimentaire, et de la silice. Le mélange est malaxé manuellement puis laisser au repos. Vous pouvez ensuite observer les artisans faire des boudins de terre que l’on obtient en roulant un peu de glaise entre les paumes ou sur une surface plane. Puis selon les objets désirés (pots, vases, bols, mais aussi briques, tuiles), leurs formes et leurs volumes, les artisans procèdent à l’estampage et calibrage, montage au colombin, à la plaque, coulage ou tournage. Pour la cuisson, les différentes pièces obtenues sont disposées dans un four à bois traditionnel à une température de 850 à 1 000 °C pendant environ 8 heures. Les plus petites pièces sont parfois séchées au soleil. Une fois cuites, les pièces sont décorées de motifs variés. C’est un véritable plaisir que de regarder avec quelle dextérité les artisans s’appliquent à perpétrer un savoir-faire ancestral.

    Le parc Terracotta de Thanh Ha

    village ceramique thanh ha parc terracotta

    Si la poterie vous intéresse, ne manquez pas de visiter le parc Terracotta. Situé dans le village de poterie de Thanh Ha, le parc Terracotta de Thanh Ha a été construit en 2011 sur un terrain de près de 6 000 mètres carrés par l'architecte Nguyen Van Nguyen inspiré par la tradition centenaire du travail des artisans. Le parc est divisé en cinq zones fonctionnelles : village de Nam Dieu, atelier de créativité, promotion du commerce, musée de la poterie et une zone d'exposition en plein air. Chaque grand espace a sa propre histoire racontée par des images symboliques, des objets, des artefacts… qui se sont unis au cours de la période d'établissement et de développement de 500 ans du village de poterie de Thanh Ha.

    Des ateliers pour s’essayer à la poterie sont également disponibles. Une excellente et ludique activité qui séduit aussi bien les enfants que les parents au cours de laquelle tous les secrets de la poterie traditionnelle de Thanh Ha sont révélés. C’est aussi l’occasion de rapporter un souvenir original fait de ses propres main et d’encourager un tourisme plus responsable et à visage humain en dynamisant l’artisanat local.

                  Vous aimerez aussi :

          >> Terracotta park Hoi An, petit tout de monde au parc de la poterie de Thanh Ha

          >> Hoi An Vietnam - 10 activités à ne pas manquer à Hoi An


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Articles similaires