• Le temple chinois Trieu Chau à visiter à Hoi An
  • Le temple chinois Trieu Chau à visiter à Hoi An

  • Mis à jour le 1 Juin, 2019       Par: La Rédaction
  • Hoi An, la vieille ville intemporelle comme figée, comme restée dans son jus pour le plus grand bonheur des visiteurs qui viennent admirer son formidable patrimoine culturel et architectural. S’y promener c’est comme une remontée dans le temps, à l’époque où entre le XVème et le XIXème Hoi An alors appelée Faifo est un port très actif sur la route maritime commerciale en Asie du Sud-Est.

    Chinois, Japonais et européens y venaient alors commercer. Beaucoup s’y installèrent et firent bâtir de belles maisons en bois mêlant plusieurs styles architecturaux. Des maisons pour le commerce mais également des maisons communales et des temples où les différentes communautés venaient pour se rassembler. Parmi ces édifices qui font la richesse de Hoi An, classée à l’Unesco, citons Hoi quan Trieu Chau ou le temple chinois de Trieu Chau, parfait exemple du mélange des cultures à l’époque glorieuse de Hoi An. 

    Histoire du temple de Trieu Chau

    Ce temple fut construit assez récemment en comparaison avec certaines maisons et autres vestiges plus anciens qu’abrite Hoi An et qui témoigne de sa riche histoire. Le Trieu Chau fut construit en 1845 par des familles installées à Hoi An originaires de Chaozhou, une ville de l'extrême est de la province de Canton, en Chine. Le temple fut édifié en 1845 afin de rendre le culte à Phuc Ba tuong quân, connu comme étant le grand général pacificateur de la mer, afin que celui-ci soit clément à l’égard des navigateurs qui devaient prendre la mer. Les familles étaient toutes liées aux aléas de la mer dont leurs affaires dépendaient grandement. Il fallait savoir ménager les esprits !

     

    temple chinois trieu chau visiter hoi an entree

    Mais la communauté cantonaise appelait ce temple Am Bon car des deux côtés de l’autel dédié à Phuc Ba se trouvaient l’autel du génie de la fortune ainsi que celui du génie du bonheur. La communauté venait y faire des offrandes afin de se voir accorder des prêts d’argent pour leurs affaires.

    Le temple de Chaozhou à Hoi An est le rendez-vous spirituel des expatriés cantonais pour partager et préserver les caractéristiques culturelles de leur propre nation. Non seulement elle joue le rôle de lieu de culte et de préservation des identités culturelles distinctives

    temple chinois trieu chau visiter hoi an autel

    Architecture du temple de Trieu Chau

    Alors que pour la très grande majorité des édifices de la vieille ville de Hoi An les matériaux étaient locaux, pour le temple de Trieu Chau presque tous lous les matériaux de construction furent importés de Chine comme les tuiles, articles d’ornement intérieur ou les pièces des différentes catégories de bois ornées et minutieusement ciselées.  

    La salle est une structure sophistiquée avec un cadre en bois finement sculpté, des motifs décorés comme des images racontant des contes de fées. De plus, le temple de Trieu Chau expose une porcelaine exquise, représentant le talent artistique des artisans d’autrefois qui excellaient dans leur art. Ses superbes frises en bois sculpté peint se déclinent en têtes de dragons, fleurs et scènes de la vie quotidienne. Un travail tout à fait remarquable et magnifiquement bien conservé. 

    temple chinois trieu chau visiter hoi an entree

    La salle de réunion est située une cour intérieur fermée en forme de "Nation", comprenant la porte à trois entrées, la grande cour avant avec des bonsaïs, les rangées est et ouest de maisons, les cours, la salle principale et le choeur. L'architecture harmonieuse du bois et de la pierre dans la structure porteuse et les motifs décoratifs confère au hall d'assemblage une beauté étonnamment imposante. La salle de réunion cantonaise conserve de nombreuses antiquités de grande valeur, notamment 4 grandes planches horizontales laquées, un grand encensoir en bronze de 1,6 m de haut et 0,6 m de large avec un socle en porcelaine de céladon chinoise. 

    temple chinois trieu chau visiter hoi an toit

    Vous remarquerez qu’au-delà de l'autel se trouve une superbe frise sculptée en bois doré symbolisant deux jonques représentées par deux divinités chevauchant deux dragons, le tout sur une mer agitée. Une représentation qui permet de rappeler que ce temple est dédié principalement à Phuc Ba, général chinois et grand pourfendeur des eaux agitées.

    Festivités au temple de Trieu Chau

    A savoir que chaque année, les descendants de cette communauté cantonaise qui jadis fondèrent ce temple se rassemblent dans la salle du 1er au 16 du premier mois lunaire pour exprimer leur gratitude aux ancêtres et leur rendre le culte. Une fête qui exprime le fort attachement de cette communauté à ses racines. Lors de ces festivités, si vous avez la chance de vous y rendre, vous remarquerez le drapeau du festival du temple de Trieu Chau. Le drapeau possède 5 couleurs (ou Cờ Ngũ Hành) indiquant que les 5 éléments primaires dans la philosophie chinoise sont la base de tout. Le rouge représente le feu, le jaune la terre, le vert le bois, le blanc le métal et le bleu (ou noir) l'eau. Il faut savoir que chaque couleur est également associée à une direction: bleu pour le nord, blanc pour l’ouest, vert pour l’est, rouge pour le sud et jaune pour le centre. Le centre du monde dans la pensée chinoise étant en Chine, le Vietnam est au sud ce qui correspond d'ailleurs à l'étymologie du nom Viet Nam = le sud des Viets. La couleur rouge est donc bien appropriée pour le drapeau du Vietnam.

    Adresse: 157 rue Nguyen Duy Hieu, Hoi An, Vietnam.
    Horaires d'ouverture: Ouvert tous les jours de 08h00 à 17h00

    Vous pourriez aimer aussi :

    >> 5 maisons communales des congrégations chinoises à Hoi An

    >> Hoi An Vietnam - 10 activités à ne pas manquer à Hoi An


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Articles similaires