• Hoi An Vietnam - 10 activités à ne pas manquer à Hoi An
  • Hoi An Vietnam - 10 activités à ne pas manquer à Hoi An

  • Mis à jour le 20 Jul, 2019       Par: La Rédaction
  • Ici les marchandises étaient embarquées sur le navire parfois simplement après un serment devant la statue de Quan Cong. Des mois plus tard, l’acheteur cherche le vendeur pour régler la somme due. C’était une des coutumes d’autrefois de la vieille cité de Hoi An.

    Cette charmante petite ville-musée classée au patrimoine de l’Unesco a de quoi séduire les voyageurs. En effet, Hoi An recèle un nombre considérable de curiosités touristiques qui méritent que l’on y fasse une étape au moins pour deux jours. Voici, parmi les nombreuses activités à découvrir, les 10 à ne pas manquer lors de votre voyage à Hoi An.

    Top 10 des choses à Hoi An

    1) Traverser le pont couvert japonais

    que faire a hoi an pont japonais

    Une visite culturelle incontournable à Hoi An. Le pont couvert japonais, situé dans la vieille ville, est le plus vieux pont de Hoi An. Construit dans les années 1590 par la communauté japonaise de Hoi An afin de créer un lien avec les quartiers chinois de l’autre côté du fleuve, ce pont abrite également une pagode. Vous trouverez, à chaque extrémité du pont, des statues différentes : des chiens d’un côté et des singes de l’autre qui symbolisent les 3 années lunaires de travaux pour l’édification du pont, de l'année du singe à celle du chien.

    2) Visiter les vieilles maisons traditionnelles et les nombreux temples

    que faire a hoi an maisons traditionnelles

    La fusion des différentes cultures ayant façonné Hoi An a donné à la ville un patrimoine culturel, historique et architectural remarquable. La ville présente un ensemble bien préservé de 1 107 bâtiments dont de magnifiques demeures traditionnelles en ossature bois, quelques maisons communes des congrégations chinoises, de nombreux temples et pagodes. Hoi An est un surprenant exemple superbement bien préservé de port marchand traditionnel d’Asie.

    3) Se rendre à Hoi An un soir de pleine lune

    que faire a hoi an lanterne

    Chaque 14ème jour de chaque mois sur le calendrier lunaire, toutes les lumières de la vieille ville sont éteintes pour que seules les lanternes illuminent Hoi An. Un moment magique pendant lequel ont lieu des chants, des danses, des jeux traditionnels folkloriques. Les vietnamiens honorent leurs ancêtres en brûlant des faux billets et du papier et l’on dépose sur la rivière des petites lanternes illuminées d’une bougie pour faire un vœu.

    4) Arpenter son vibrant et coloré marché

    que faire a hoi an marche local

    Le mieux est d’encore s’y rendre à l’aube lorsque les pêcheurs rentrent de leur nuit de pêche et décharge leur cargaison qui est vendue directement sur le marché, ambiance garantie ! Un peu plus tard, les marchandes de fruits, légumes, fleurs et victuailles en tout genre prennent le relais. Un marché très coloré et plein d’animation sur lequel on peut se régaler de quelques spécialités culinaires de Hoi An.

    5) Faire du shopping

    que faire a hoi an vietnam shopping

    La ville de Hoi An est un véritable petit paradis pour les voyageurs qui aiment faire du shopping. Aiguisez votre sens de la négociation et partez à la conquête du marché central et des innombrables boutiques de la ville. Soie, cotonnade, cuir, maroquinerie, vêtements sur mesure, chaussure, épices, produits alimentaires, lanternes et souvenirs en tout genre, un vaste choix qui vous fera tourner la tête !

    6) Découvrir le riche artisanat de Hoi An

    que faire a hoi an artisanat

    Dans les alentours proches de Hoi An il y a une multitude de villages d’artisans qui perpétuent des savoir-faire artisanaux traditionnels ancestraux. Il est très intéressant de découvrir le travail de ses artisans émérites en se rendant dans leurs ateliers. On compte plus d’une dizaine de métiers traditionnels dans le secteur de Hoi An dont la poterie, charpenterie, rotin, sculpture sur bois, laque, tissage, broderie … et bien-sûr la confection de lanternes une spécialité artisanal de Hoi An.

    7) Se balader à vélo dans la campagne

    que faire a hoi an velo campagne

    La belle campagne de Hoi An est un régal à vélo. Par de petits chemins vous découvrirez une autre facette de Hoi An. C’est le Hoi An côté campagne avec ses belles étendues de rizières, ses petites maisons basses, ses petits villages de pêcheurs où il règne une agréable quiétude. C’est l’occasion aussi de découvrir les jardins potagers qui ont fait la réputation de Hoi An. Comme celui de Tra Que où les paysans perpétuent des techniques de jardinage ancestrales.

    8) Profiter des plages de Hoi An

    que faire a hoi an plage

    Hoi An possèdent a magnifique littoral avec deux superbes plages, An Bang et Cua Dai, qui sont facilement accessibles à vélo. Vous pourrez profiter des plaisirs balnéaires et goûter à quelques spécialités vietnamiennes les pieds dans l’eau. Pour ceux qui ont un peu plus de temps, nous les invitons à faire une excursion en bateau sur les îles Cham situées au large de Hoi An. Un magnifique parc marin qui ravit les amateurs de plongée, de snorkeling ou de farniente sur le sable.

    9) Goûter à la gastronomie de Hoi An

    que faire a hoi an cuisine

    Pour le plus grand plaisir des voyageurs gourmands, visiter Hoi An donne la chance de s’offrir une excellente cuisine. Qu’elle soit servie à même le trottoir dans une gargote de rue ou dans le cadre charmant d’une belle maison traditionnelle, la découverte de petits trésors culinaires reste le même. Parmi toutes les spécialités de Hoi An, ne manquez pas le cao lau, un plat typique de la ville composé de pâtes jaunes, des crevettes, de la viande maigre de porc rissolée, quelques herbes aromatiques fraîchement coupées, des galettes de riz et une sauce aigre-douce qui arrose le tout.

    10) Explorer le sanctuaire de My Son

    que faire a hoi an temple champa

    Ce site archéologique situé à une cinquantaine de kilomètres de Hoi An fut du IVe au XIIIe siècle la capitale religieuse et politique du royaume du Champa. Le sanctuaire de My Son classé au patrimoine de l’Unesco rassemble les vestiges d'une série d'impressionnantes de tours-sanctuaires au cœur d’une superbe nature luxuriante.

    Vous aimerez aussi:

    >> La vieille ville de Hoi An, entre brique du Champa et Faifo 

    >> Carnet de voyage à Hoi An, la vieille ville et ses environs  


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Articles similaires