• Le temple de Phuc Kien ou maison communale du Fujian de la ville de Hoi An
  • Le temple de Phuc Kien ou maison communale du Fujian de la ville de Hoi An

  • Mis à jour le 20 Mai, 2019       Par: La Rédaction
  • La vieille ville de Hoi An n’usurpe absolument pas son titre de « ville-musée à ciel ouvert ». Il suffit de se promener dans son vieux quartier pour mesurer la richesse de son patrimoine culturel et architectural. Important port marchand d'Asie du Sud-Est du XVe au XIXe siècle, Hoi An a gardé en héritage les traditions autochtones aussi bien que les influences étrangères, qui ont donné naissance à ce vestige unique. Classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, la vieille ville abrite de nombreuses anciennes maisons de marchands mais également des temples appartenant aux différentes communautés qui peuplèrent la ville, dont les Chinois. Le temple de Phuc Kien appartenait à la communauté chinoise, suivez-nous pour une petite visite guidée pour connaître sa riche histoire.

    maison communale fujian ville hoi an portique

    Histoire du temple de Phuc Kien

    À l’origine, le temple de Phuc Kien était une pagode au toit de chaume appelée Kim Son, construite par les Vietnamiens vivant à Hoi An en 1692 et était destinée à l’adoration de Bouddha. La pagode fut balayée par une puissante tempête et en sa place le temple Phuc Kien fut construit en 1697 par des familles originaires du Fujian en Chine qui vinrent s’établir à Hoi An pour profiter de la prospérité de ce port marchand qui jadis était sur les routes commerciales maritimes entre la Chine, l’Asie du Sud-Est, l’Inde, le Moyen Orient mais également l’Europe. Certaines de ces familles, de la dynastie Ming, fuyaint elles les Mandchous qui les persécutaient. Originalement, sa fonction était de servir de salle de réunion traditionnelle pour ces familles appelée « maison communale de la congrégation du Fujian». D’ailleurs, Phuc Kien fait partie des cinq maisons communales appartenant à la communauté chinoise de Hoi An. Une communauté qui aime se rassembler souvent selon sa province d’origine. Dans le but de s’unir pour commercer, d’assistance mutuelle lorsqu’ils ont des problèmes, les communautés chinoises ont établi leurs propres salles de réunion.

    maison communale fujian ville hoi an architecture

    La maison communale de la congrégation du Fujian est réputée pour sa beauté, sa splendeur et sa majesté magnifiques dans un grand espace à l'architecture unique, au style architectural chinois raffiné et à son caractère sacré. Ce n’est que bien plus tard que la maison communale de la congrégation du Fujian devint le Phuc Kien. Le temple de Phuc Kien fut alors dédié à la déesse de la mer, Thien Hau, afin de s’attirer les bons génies de la mer puisque les commerçants chinois du Fujian vivaient essentiellement du commerce maritime. On distingue deux personnages protecteurs : Thien Ly Nhan, au visage vert, dont la vue porte à mille lieux, et Thuan Phong Nhi, au visage rouge, dont l’ouïe porte à mille lieux.

    Architecture du temple de Phuc Kien

    maison communale fujian ville hoi an architecture

    Le majestueux portique du temple de Phuc Kien ne passa pas inaperçu dans la vieille ville de Hoi An. Il capte de suite l’attention des voyageurs avec sa couleur rose vive. Le portique est directement inspiré de  l’architecture originale des pagodes vietnamiennes avec ces dragons qui symbolisent la puissance. Après avoir  franchi l’impressionnant portique, on traverse une esplanade couverte de statues, de bonsaïs, de bougainvillées manucurées et des fontaines miniatures. On franchi ensuit un deuxième portique, gardé par un cheval et un aigle, pour se trouver à la salle de réunion où trône une énorme table de conférence. À l'intérieur, les visiteurs peuvent explorer différentes salles, admirer les représentations des dieux, des déesses chinois et les six mandarins du Fujian qui s’établirent à Hoi An. En vous baladant dans le temple, vous pouvez sentir le parfum entêtant des innombrables spirales d'encens brûlant accrochées au plafond. Vous pouvez d’ailleurs acheter une spirale d’encens et  faire un vœu que l'on écrit sur une petite affichette qui sera pendu à la spirale.

    maison communale fujian ville hoi an encens

    La conception et l'architecture de la maison communale de la congrégation du Fujian renferment de nombreux symboles animaliers. La fontaine en mosaïque à l'intérieur de la première salle porte une sculpture en poisson, symbole de la réussite. Outre le poisson, il existe d'autres animaux tels que le dragon, la licorne, le phénix ou la tortue etc. Tous ces animaux signifient différentes caractéristiques de la culture chinoise. Le dragon est le symbole du pouvoir et la tortue symbolise la longévité, quand la licorne est un symbole de la connaissance et le phénix représente la noblesse.

    maison communale fujian ville hoi an autel

    Dans une arrière-cour, on peut admirer trois beaux autels. L’un est consacré aux trois seigneurs de la Fertilité, avec 12 sages-femmes célestes, une pour chaque mois de l'année, veillant sur le bon développement de chaque fœtus et de chaque enfant et lui enseignent la façon de bien se comporter. L’autre est consacré au génie de la fortune et le dernier autel est l’autel des ancêtres des fukienois. 

    Si vous avez l’occasion, ne manquez pas d’assister à la fête annuelle dédiée aux six ancêtres le 16e jour du deuxième mois lunaire. Un spectacle saisissant qui met en lumière le fort attachement de la population locale aux traditions ancestrales. 

    Adresse : 46 Tran Phu – vieille ville de Hoi An
    Horaires : 8h30 à 17h30 tous les jours de la semaine

                 Vous aimerez lire également :

            >> 5 maisons communales des congrégations chinoises à Hoi An

            >> Carnet de voyage à Hoi An, la vieille ville et ses environs 2019


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Articles similaires