• Carnet de voyage à Hoi An, la vieille ville et ses environs
  • Carnet de voyage à Hoi An, la vieille ville et ses environs

  • Mis à jour le 7 Nov, 2018       Par: Dzung NGUYEN
  • Situé dans les rives du fleuve de Thu Bon, Hoi An était un des ports les plus animés de l’Asie du sud-est durant les XVIIe et XVIIIe siècle. Appelé à l’époque Faifo par les Français, l’endroit était fréquenté par les navires marchands chinois, japonais, portugais, hollandais et autres. Ce qui en fait une rencontre multiculturelle sans pareille que révèlent de nombreuses traces architecturales, coutumes religieuses et culinaires. 

    Ville de lanternes et gros coup de cœur des voyageurs, Hoi An garde son charme d’antan qui ne se trouve nulle part ailleurs. La ville a été classée en 1999 au patrimoine culturel par l’Unesco pour son héritage matériel et immatériel préservé d’exception.

    Météo de Hoi An

    Hoi An connait deux saisons distinctes, la saison sèche et la saison des pluies.

     - De janvier à juillet, c’est la saison sèche dont les mois entre février et avril constituent la meilleure période pour visiter Hoi An en raison d’une météo parfaite.

     - D’août à décembre, la saison des pluies dont la pluviosité est la plus importante entre octobre et novembre, avec des gros risques d’inondation.

    Situation de Hoi An

    Trouvé en aval du fleuve de Thu Bon, Hoi An est une petite ville côtière de la province de Quang Nam, à 28km de la ville de Da Nang au sud.

    Comment se rendre à Hoi An?

    Trois types de moyens permettent de rejoindre Hoi An depuis Hanoi et vol Ho Chi Minh-ville, l’avion, le train et l’autobus.

    En avion

    Normalement vous prenez le vol Ho Chi Minh-ville/Hano vers Danang pour gagner ensuite Hoi An en autobus ou taxi. 

    Le temps de vol pour Danang est environ d’une heure. Le prix de billet oscille entre 400 000 – 1 600 000 VND/aller. 

    - Taxi Danang – Hoi An : le frais varie entre 350 000 – 450 000 VND selon la compagnie, vers 45 – 55 minutes de route.
    - Bus Danang – Hoi An, le bus No1: 25 000 VND/personne.

    En train 

    Le train Ho Chi Minh-ville/Hanoi - Danang  prend entre 15 – 20 heures, le prix varie entre 230 000 – 2 200 000 VND, selon la classe du siège.

    - Sinon optez pour un train direct Hanoi - gare de Tra Kieu (de Quang Nam) qui coûte entre  470 000 et 760 000 VND.

    - Prix de train Ho Chi Minh-ville - Tra Kieu : entre 360 000 et  800 000 VND.

    En autobus

    Pour le trajet direct Ho Chi Minh-ville/Hanoi - Hoi An, le prix oscille entre 320 000 – 480 000 VND. À titre d'exemple: Hanh Café, Thiên An, The Sinh Tourist…

    Comment se déplacer à Hoi An ?

    Nombre de possibilités s'offrent à vous, taxi, autobus, moto-taxi, cyclo-pousse et vélo.

    La location de moto coûte entre 120 000 – 150 000 VND/jour et de vélo, 30 000VND/jour.

    Que visiter dans la vieille ville de Hoi An ?

    Baladez-vous le long des ruelles hors du temps où les habitations qui, ne dépassant pas deux étages, restent intactes depuis quatre siècles. Maisons moussues, maisons communes, maison de culte des ancêtres, temples, pagodes, ponts, puits...tous mettent en avant un mariage d’architecture entre le style traditionnel et les influences chinoises, japonaises et aussi occidentales.

    Imprégnez-vous d’une ambiance toute romantique de Hoi An en y allant le 14è jour du mois lunaire. Un Hoi An de nuit chargé de mystères invite à une balade insolite au milieu des milliers de lanternes multicolores. Rendez-vous tant convivial que poétique au cœur de la vieille ville, les abords de la rivière Hoai est un enchantement pour toute sortie, que ce soit seule, en famille ou en couple.

           >> À lire également Top 7 choses à faire à Hoi An

    Sites culturels classés de Hoi An

    Pont-pagode  

    visiter hoi an pont pagode

    Datant du début du XVIIe siècle, ce pont japonais est le plus grand symbole de la vieille ville, un passage obligé à Hoi An. Ce pont couvert séduit par son architecture originale mariant les styles traditionnels, japonais et chinois. Reliant les rues Tran Phu et Nguyen Thi Minh Khai, cette vieille construction est à la fois temple sacré et haut lieu de rencontre des villageois d’autrefois.

    Sans oublier d’autres vieux sanctuaires trouvés dans la rue Tran Phu et Nguyen Thi Minh Khai, les temples Quan Cong, Duong Minh Huong et Cam Pho qui sont des arrêts chargés d’histoire à l’architecture remarquable.

           >> En savoir plus Pont japonais de Hoi An, symbole intemporel de la vieille ville

    Musées de Hoi An

    Musée de l’histoire et de la culture de Hoi An (07 rue Nguyen Hue)

    Plus de 400 objets en image et documents exposés décrit un panorama des périodes historiques de la vieille cité de Hoi An.

    Musée de la céramique de commerce (80 rue Tran Phu)

    Vous pourrez y admirer près de 300 témoins en céramique datant d’entre IXe et XIXe siècles représentatifs des échanges culturels et commerciaux entre Hoi An et d’autres régions de Chine, d’Inde, du Japon et de Thaïlande.

    Musée de la civilisation de Sa Huynh (149 rue Tran Phu)

    Ses collections de plus de mille objets présentent une exposition unique de son genre au Vietnam pour la richesse incomparable sur la culture de Sa Huynh remontant à 2000 ans. La visite permet d’appréhender un peu le berceau des explorateurs de la cité portuaire de Hoi An.

    Musée de la Culture populaire (33 rue Nguyen Thai Hoc)

    visiter hoi an musee culture folklorique

    Ce musée est un endroit à visiter absolument pour découvrir un patrimoine immatériel formidable enrichi par les artisans populaires de Hoi An depuis les siècles.  Avec 480 objets variés, quatre sujets y sont traités, arts populaires, métiers traditionnels, villages d’artisanat, mœurs et coutumes traditionnels de Hoi An.

    Maisons anciennes de Hoi An : Tan Ky, Duc An, Quan Thang et Phung Hung

    visiter hoi an maison ancienne

    Vieilles aux alentours de 200 ans, ces habitations au toit de yin et yang qui sont principalement bâties de bois, se dénotent par une architecture remarquable alliant les caractères traditionnels, japonais et chinois. La maison est à la fois lieu de domicile et de commerce où cohabitent les générations d’une famille.

    D’autres vieux bâtiments d'un goût traditionnel valent aussi le détour à savoir les maisons de culte des ancêtres des familles de Tran et de Nguyen Tuong. 

    Maisons communes des congrégations chinoises (hoi quan) 

    visiter hoi an maison commune chinoise

    Erigés entre les XVII et XIXè siècle, ces monuments religieux sont intimement liés à la vie spirituelle des pêcheurs de la cité portuaire de Hoi An. Elles impressionnent par une architecture riche d’ornements raffinés de bois et de céramique. Espace de rencontre de la communauté des Chinois à Hoi An, on y retrouve notamment un condensé d’empreintes de Fujian, Canton et Chaozhou.

             >> En savoir plus 5 maisons communes des congrégations chinoises à Hoi An

    Marché nocturne de Hoi An

    visiter hoi an marche de nuit

    Installé dans les rives de la rivière Hoai, le marché de nuit de Hoi An bat son plein de 18h à 23h tous les jours à la grande joie aussi bien des résidents que des visiteurs. C’est l’occasion de se plonger dans une atmosphère à la fois féérique et relaxante qui se réchauffe particulièrement le long de la rue Nguyen Hoang, en face du pont japonais. Dans une forêt miraculeuse de lanternes, s’entremêlent échoppes de souvenir, cuisine de rue, jeux populaires…qui vous feront vivre des instants inoubliables.

    Dans les environs de Hoi An

    Si le centre-ville de Hoi An vous émerveille par un rare bijou architectural, ses abords ne sont pas en reste. Partez à la découverte des villages de métier traditionnel de Thanh Ha, Kim Bong et Tra Que pour profiter des rencontres authentiques avec les potiers, sculpteurs et maraichers… 

    visiter hoi an plage cua dai

    Si vous avez en tête de longues heures de farniente sous le soleil, les plages de Hoi An qui, situées pas loin de la ville, sauront vous ravir complètement. Citons les plages An Bang (3km), Cua Dai (5km) et notamment Ha My (7km) une des plus belles d'Asie qui figurent parmi les plus prisées du pays. Un petit paradis des vacances balnéaires dans le centre. 

    À 25 minutes en bateau rapide de la ville, les huit îlots de Cu Lao Cham, biosphère mondiale reconnue par l’Unesco, auront de quoi réjouir les passionnés des sports aquatiques.

    Cuisine traditionnelle de Hoi An

    Récemment plébiscité en tant que nouvelle capitale gastronomique du Vietnam, Hoi An a tout pour vous faire passer un séjour gourmand inlassable. Riz au poulet, nouilles Cao Lau, raviolis farcis de crevettes et de porc, sandwich vietnamien ou banh mi…et bien d’autres plats populaires de Hoi An vont assurément vous faire saliver.

           >> À lire également Top 10 meilleurs endroits pour un tour gastronomique de Hoi An

    Où se loger à Hoi An ?

    Tout type d’hébergement est disponible à Hoi An qu’on peut trouver dans trois grandes parties

    - à proximité du vieux quartier de Hoi An, hôtels à prix abordable, dortoirs et homestay. 
    - le long de la rue Cua Dai reliant le quartier à la mer, hôtels bon marché et certains de haut de gamme donnant sur la rivière.
    - en bord de la mer Cua Dai, vous trouverez les resort de luxe en face de belles plages An Bang et Ha My, mais aussi nombre de homestay charmants. 
       

           >> Vous aimerez aussi Où réserver son hôtel à Hoi An ?

    Très bon voyage !


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image