• Guide de voyage à Xieng Khouang
  • Guide de voyage à Xieng Khouang

  • Mis à jour le 28 Mai, 2020       Par: La Rédaction
  • Une région du Laos à la beauté brute et sauvage qui a malheureusement beaucoup souffert de la guerre du Vietnam. Mais aujourd’hui Xieng Khouang renaît de ses cendres, fière d’avoir vu très récemment son site archéologique de la Plaine des Jarres inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Ce site mystérieux et passionnant, et toutes les curiosités  culturelles et naturelles à voir, vous convaincront de venir découvrir cette destination hors des sentiers battus.

    Que visiter à Xieng Khouang ?

    Découvrir la Plaine des Jarres

    Le site archéologique de la Plaine des Jarres, un des plus importants d’Asie du Sud-Est et récemment inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, est la visite incontournable lors de votre séjour dans la province de Xieng Khouang. Plus de 2 100 jarres de pierre mégalithiques ont donné leur nom à cette plaine du plateau de Xieng Khouang, autour de la ville de Phonsavan, capitale de la province. La signification et l'origine de ces jarres de pierre antiques ne sont pas encore totalement élucidées mais il semblerait qu’elles étaient destinées à des pratiques funéraires au cours de l’Âge du fer. Les jarres, disposées par groupes et sans alignement visible,  sont de différentes tailles, de un à trois mètres de hauteur, mesurant jusqu'à près de huit mètres de circonférence, pesant de 500 kg à plusieurs tonnes pour les plus grandes. Un site passionnant à découvrir au coeur d’une région les plus meurtries par la guerre du Vietnam.

    Xieng Khouang durant la guerre du Vietnam

    Durant la guerre du Vietnam et la guerre secrète en parallèle menée par la CIA, Xieng Khouang a été l’une des régions les plus bombardées par l'aviation américaine. Une attaque toutes les huit minutes pendant neuf ans ! Un grand nombre d’UXO (Unexploded ordnance/engins non explosés), vestiges de cette guerre en truffaient le sol.  Si certaines terres de la province sont encore aujourd’hui contaminées par des munitions non explosées, l’ensemble des sites archéologiques de la Plaine des Jarres ont été entièrement nettoyés et sont  aujourd’hui totalement sûrs.

    Visiter le centre d’information UXO

    Profiter de votre séjour à Phonsavan, capitale de la province de Xieng Khouang, pour visiter le centre d’information UXO. Une visite très instructive qui vous permettra de comprendre l'ampleur des bombardements dont le Laos a souffert pendant cette guerre secrète menée par la CIA. De 1964 à 1973, les forces américaines ont réalisé près de 600 000 missions de bombardement au-dessus du Laos, lâchant plus de deux millions de tonnes de munitions. Le Laos détient le triste record d’être le pays le plus bombardé de l’histoire. Le centre UXO montre le travail réalisé depuis des années pour nettoyer les terres contaminées et pour venir en aide aux nombreuses victimes de ces munitions, plus de 40 ans après la fin du conflit.

    Autres activités à faire à Xieng Khouang

    Les voyageurs ne viennent bien souvent à Xieng Khouang que pour découvrir la Plaine des Jarres et c’est bien dommage car la province ne manque pas d’intérêts.

    + Randonnée: On ne se fait pas prier pour partir découvrir à pied la belle campagne de Xieng Khouang tapissée de vastes rizières d’où émergent les hameaux des minorités ethniques et notamment les Hmong. A découvrir également quelques grottes qui servirent d’abris à la population locale pour se protéger des bombardements.

    + Visiter le village de Ban Phia:  Un village atypique qui doit son originalité par son artisanat qui tire sa ressource dans les vestiges de la guerre du Vietnam. L’aluminium des bombes a été recyclée par d’ingénieux artisans pour confectionner toutes sortes d’objets du quotidien mais également quelques bijoux.

    + Découvrir l’ancienne capitale provinciale de Muang Khoum: Située à environ une trentaine de kilomètres de Phonsavan, découvrez les vestiges de l’ancienne capitale provinciale de Muang Khoum bombardée par les Américains durant la guerre du Vietnam. Aujourd’hui, ne subsistent que trois stupas du XVIème siècle dont le plus spectaculaire, le That Foun et sa silhouette gracieuse, et les ruines du temple Vat Phia Vat où un grand bouddha assis, resté intact trône sur une plate-forme de brique, est vénéré par la population locale.

    + Découvrez tous les secrets de la soie laotienne en vous rendant à la Ferme Mulberries qui rassemblent sous une forme de coopérative des producteurs de soie des villages reculés. Au cours de votre visite, vous aurez l’occasion d’observer tous les processus de la sériciculture et d’apprécier le travail minutieux des tisserands.

    + Participer au nouvel an Hmong qui se tient chaque année, fin novembre/début décembre. Plusieurs jours de festivités, rythmés par les chants, danses, musiques traditionnels et jeux, qui marquent la fin des récoltes et le début d’un repos bien mérité. A cette occasion, les femmes Hmong revêtent leurs plus beaux costumes traditionnels et le jour de l’an Hmong devient alors une débauche de couleurs.

    Se restaurer et se loger à Xieng Khouang

    La plupart des restaurants se concentrent dans la rue principale de la ville, là où se trouvent également toutes les offres d’hébergement, assez modestes dans l’ensemble. Si vous souhaitez séjourner dans un établissement de charme, rendez-vous à l’Auberge de la Plaine des Jarres. Une poignée de chalets située sur les hauteurs de la ville avec murs de pierres, boiseries, parquet et salon avec cheminée. La cuisine est remarquable, le service attentionné et le patron francophone.

    Comment se rendre à Xieng Khouang ?

    + Depuis/vers Vientiane, il faut compter 7 à 8 heures de route par une superbe route de montagne. Il y a également 2 vols quotidiens qui desservent la capitale provinciale.

    + Depuis/vers Luang Prabang, 6 heures de route sont nécessaire. La route est l’une des plus spectaculaires du Laos !

    + Depuis/vers Nong Khiaw ou Sam Neua. Une route fantastique à travers certains des territoires les plus sauvages du Laos où vivent encore des tigres !

    Meilleure saison : De novembre à avril durant la saison sèche. Attention, étant situé à plus de 1000 mètres d’altitude, il peut faire très froid en décembre et janvier. Pensez à apporter des vêtements chauds.

    Vous apprécierez aussi:

    >> Visiter le Laos en 10 expériences authentiques

    >> Tous nos programmes de voyage au Laos sur mesure


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image