• Découvrez le riche artisanat du Laos!
  • Découvrez le riche artisanat du Laos!

  • Mis à jour le 15 Juin, 2020       Par: La Rédaction
  • Profitez de votre voyage au Laos pour découvrir son extraordinaire artisanat. Ce dernier qui se nourrit essentiellement de la nature et même parfois des vestiges de la guerre, et qui met souligne la créativité et l’ingéniosité du peuple laotien. Un artisanat très souvent écolo et qui pourra faire l’objet d’excellents souvenirs de voyage à rapporter du Laos.

    Tissage du coton et de la soie laotienne

    Le tissage du coton et de la soie est l’une des plus importantes activités artisanales du Laos. Partout dans le pays, dans chaque village, vous êtes à peu près sûr de trouver un métier à tisser traditionnel sous une maison en bois sur pilotis.

    Au Laos, le tissage du coton et de la soie est organisé en de petites unités de production, villageoises et familiales. La soie laotienne, qui fait partie des soies sauvages, se caractérise par son aspect plus brute, plus naturelle et moins lissée, et est majoritairement 100% bio.

    Chaque région, chaque famille produira une soie particulière, selon sa méthode de dévidage et de moulage, obtenant des soies mates ou brillantes, plus ou moins épaisses et plus ou moins douces.

    Profitez de votre séjour au Laos pour découvrir certains des secrets de la sériciculture laotienne. Des ateliers sont proposés aux voyageurs durant lesquels ils peuvent observer et même participer à toutes les étapes de la fabrication d’une étoffe en soie. Elevage de vers à soie, filage, teinture, tissage, toutes ces étapes sont réalisées manuellement et vous verrez qu’elles demandent une grande maîtrise de la part des artisans.

    Rendez-vous dans l’excellent centre de tissage traditionnel Ock Pop Tok à Luang Prabang pour découvrir cet artisanat passionnant.

    artisanat Laos tissage

    Vannerie

    La vannerie est un artisanat traditionnel qui perdure depuis des millénaires au Laos même avec l’arrivée massive du plastique. Depuis des temps immémoriaux la vannerie est au service du quotidien des Laotiens et a su stimuler depuis toujours leur imagination pour la confection de tout ce qui pouvait leur être nécessaire à moindre coût.

    Les Laotiens n’ont eu qu’à se servir dans la nature pour nourrir cet artisanat ancestral. La vannerie laotienne utilise des matériaux très divers (rotin, bambou, osier, jonc, roseau, palmier etc.) pour confectionner des objets très variés : boîtes, corbeilles, cabas, chapeaux, nattes, pièges à poisson ou les incontournables paniers tressés pour faire cuire le riz gluant et celui pour le garder au chaud.

    De nombreux villages se sont spécialisés dans la vannerie et il est très intéressant de pouvoir observer les artisans à l’œuvre qui perpétuent de génération en génération exceptionnel.

    Par la même occasion, vous aurez l’opportunité d’acheter un souvenir écolo et d’encourager l’artisanat local traditionnel.

    artisanat Laos vannerie

    Travail du bambou

    Voilà un végétal qui est omniprésent dans la vie quotidienne des Laotiens, surtout à la campagne où le bambou fournit la maison tout entière. Les usages du bambou sont si nombreux au Laos, les services qu'il rend sont si grands, qu'il mérite à juste titre le nom d'arbre national.

    Le bambou pousse très vite et a une grande résistance tout en ayant une belle flexibilité. Il est pour cela très apprécié des artisans qui avec confectionnent toute sorte d’objets : meubles, parquets, tuteurs, cannes à pêche, arcs, instruments de musique à vent comme le célèbre khene, éventails, ombrelles, pots à tabac, étuis, paniers etc.

    A Luang Prabang, vous pouvez participer avec Bamboo Experience à une activité sur une demi-journée pour découvrir tous les usages qu’en font les Laotiens dans leur vie quotidienne. Un atelier ludique et convivial qui se déroule dans un charmant coin de campagne.

    artisanat Laos travail de bambou

    Confection du papier saa

    Dans les alentours de Luang Prabang, plusieurs villages se sont spécialisés dans la fabrication de papier saa.

    Ce papier traditionnel est obtenu à partir de l’écorce de mûrier. Après une phase de trempage, les écorces sont bouillies avec de la cendre, puis rincées et battues au maillet de bois. La pâte fibreuse obtenue est de nouveau mise en eau, remuée et passée au tamis avant la transformation en papier.

    Lorsque vous touchez le papier de mûrier, vous le sentez d’abord rugueux et épais, mais très léger et poreux. Les artisans peignent ensuite sur le papier saa une fois qu’il a séché au soleil.

    artisanat Laos papier saa

    Bijoux à partir de bombes et munitions

    La fabrication de bijoux à partir de bombes et munitions de la guerre du Vietnam est certainement l’artisanat le plus original du Laos. Pendant ce conflit, le Laos a été très lourdement bombardé par l’aviation américaine, notamment la province de Xieng Khouang située dans le nord-est du pays.

    Des artisans ingénieux, comme ceux du village de Ban Phia, recyclent le métal des bombes pour fabriquer divers objets du quotidien comme des cuillères, des ustensiles de cuisine mais aussi des bijoux. D’ailleurs, il y a même la marque new-yorkaise Article 22 qui a créé une ligne de bijoux appelée « peacebomb » !

    artisanat Laos bijoux

    À lire également:

    >> Visiter le Laos en 10 expériences authentiques

    >> Top 10 des visites incontournables en voyage au Laos


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image


Nouveautés

Lire la suite