• Un Sapa sans touriste
  • Un Sapa sans touriste

  • Mis à jour le 30 Sept, 2021       Par: Thu Phuong
  • Les photos en noir et blanc ont été prises par les Français il y a près d'un siècle d’un endroit exactement "tranquillement Sapa".

    Sapa Vietnam vue ensemble

    À la fin du XIXe siècle, le gouvernement colonial français au Vietnam a effectué des visites sur le terrain dans certaines régions de minorités ethniques du Nord. Les premiers convois d'éclaireurs ont été amenés dans la province de Lao Cai en 1898. En 1903, Sapa a commencé à apparaître sur la carte du Vietnam.

    Sapa Vietnam carte

    Le nom Sapa vient de "Sa Pả" en langue H'Mong, translittéré en français par "Chapa". 

    Sapa Vietnam danseur

    Dès leur arrivée, les Français ont été impressionnés par la beauté de Sapa. Cette station d'altitude entre 1500 et 1600 mètres a alors permis d'y envoyer pour la première fois des militaires convalescents ou fatigués.

    Sapa Vietnam hotel rue principale

    En 1917, un centre touristique a été créé, ouvrant un nouveau chapitre brillant pour l'industrie touristique locale. Le premier hôtel inauguré à Sapa était l'Hôtel du Fansipan, construit sur la route principale. D’autres hôtels étaient également en construction. 

    >> En savoir plus: À la conquête du mont Fansipan, le toit d’Indochine à Sapa

    Sapa Vietnam stein

    En 1918, l'autorité française a décidé d'y construire un vaste sanatorium et une route automobilisable. La route, très belle, de 37 km, entreprise en 1919, sont achevés le 24 mai 1923. Cette date devient mémorable dans l’histoire de Sapa, car ce jour aura vu la première automobile circuler à travers rues et boulevards de la station d’altitude de Sapa, le Dalat du Tonkin.

    Sapa Vietnam ecole

    Sapa et Dalat sont les deux pôles de salubrité fraîche entre le Sud et le Nord du pays. Et Sapa possède, de plus que Dalat, une attraction très simplement bourgeoise, familiale, qui fait de cette station d'altitude le lieu de rendez-vous de tous ceux qui vont en vacances. À Sapa, on se divertit, on s'amuse, mais à la bonne franquette.

    >> En savoir plus : Le vieux Dalat, le petit Paris au sein de l’Indochine

    Sapa Vietnam indigene

    En 1920, la ligne de chemin de fer Hanoi-Lao Cai est entrée en service, facilitant l’apparition des centaines de villas de villégiature dans toute la ville. Avec le train, le pont sur le fleuve Rouge, la route automobile, l’eau et l’électricité, Sapa doit devenir la première et véritable station d’altitude au Tonkin.

    Sapa Vietnam danseuse

    Sapa offre à 1.600 mètres d'altitude de vastes espaces plats, en pente douce, permettant une dispersion plus grande des villégiateurs.

    Sapa Vietnam marche vue

    Pour les excursionnistes, des sommets de 2.500 à 3.150 mètres et un climat vivifiant, qui excite les jeunes aux sports. Une population indigène est depuis longtemps fixée au sol, assez nombreuse, pittoresque et de relations agréables. 

    Sapa Vietnam marchand

    Depuis les années 1980, les Kinh de grandes villes ont commencé à affluer vers cette ville de montagne pour les affaires agricoles et les services touristiques.

    Sapa Vietnam grand marche

    Une villégiature agréable par sa fraîcheur et sa salubrité, Sapa est situé au centre des directions du village, c'est aussi un lieu de commerce des gens de la région.

    Sapa Vietnam marche

    >> En savoir plus : Un Sapa inédit à travers les scènes photographiées des années 90


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image