• Un Sapa sans touriste
  • Un Sapa sans touriste

  • Mis à jour le 14 Mai, 2024       Par: Thu Phuong

Sapa, joyau montagneux du nord du Vietnam, a une histoire touristique riche remontant à plus d’un siècle. Découverte par les Français à la fin du XIXe siècle pour ses paysages grandioses et son climat revigorant, elle est devenue une destination prisée tant par les autochtones que par les voyageurs étrangers.

Table des Contenus[Masquer]

Les débuts de Sapa

Officiellement inscrite sur la carte du Vietnam en 1903, Sapa a d’abord été un lieu de repos et de convalescence pour les militaires fatigués. En 1917, un centre touristique a été établi à Lào Cai pour promouvoir le tourisme local, marquant ainsi le début d’une ère touristique pour la région. L’ouverture du premier hôtel “Hôtel du Fansipan”, en 1918, a été les bases de l’infrastructure touristique à venir. 

L’année 1920 a marqué un tournant majeur avec la mise en service du chemin de fer reliant Hanoï et Lào Cai, ouvrant ainsi la voie à un afflux massif de visiteurs vers Sapa. Les familles bourgeoises et les touristes domestiques ont commencé à affluer vers cette destination de montagne, attirés par ses vastes espaces et son climat vivifiant. Les autorités françaises ont alors entrepris la construction d’une autoroute reliant Sapa à Lào Cai, facilitant ainsi l’accès à la région et stimulant davantage le développement touristique.

>> À lire aussi : Éviter Sapa pour un voyage authentique ?

Sapa Vietnam vue ensemble

Une destination emblématique

Au fil des décennies, Sapa est devenue une destination emblématique du Nord du Vietnam, attirant non seulement des touristes locaux mais aussi des étrangers en quête de nature sauvage et de culture authentique. Les Kinh, habitant des grandes villes, ont commencé à affluer vers Sapa dans les années 1980, contribuant à la diversité culturelle et à l’essor économique de la région. 

Situé à 1600 mètres d’altitude, Sapa offre un cadre idyllique pour les villégiature, avec ses vastes étendues de terres fertiles et son climat frais. Les sommets environnants, culminant entre 2500 et 3150 mètres, attirent les amateurs de sports de montagne et offrent des panoramas à couper le souffle. La population indigène, présente depuis des siècles, ajoute à l’authenticité et au charme pittoresque de la région.

Sapa Vietnam carte

Commerce et vie locale

En plus d’être une destination touristique prisée, Sapa est également un centre commercial animé pour les habitants de la région. Les marchés locaux regorgent de produits frais et d’artisanat traditionnel, offrant aux visiteurs une immersion totale dans la vie quotidienne des habitants des montagnes. 

Malgré son attrait touristique croissant, imaginer Sapa sans la présence de visiteurs permet de se plonger dans un passé révolu, où la nature sauvage régnait en maître et où les traditions étaient encore préservées. Cette vision évocatrice nous rappelle l’importance de préserver l’authenticité et la beauté naturelle de cette région montagneuse, tout en accueillant les visiteurs du monde entier à découvrir sa richesse culturelle et son charme intemporel.

>> Vous aimeriez également : Marché de Can Cau, le plus grand marché aux buffles du Nord-Ouest du Vietnam

Sapa Vietnam danseur

Dès leur arrivée, les Français ont été impressionnés par la beauté de Sapa. Cette station d'altitude entre 1500 et 1600 mètres a alors permis d'y envoyer pour la première fois des militaires convalescents ou fatigués.

Sapa Vietnam hotel rue principale

En 1917, un centre touristique a été créé, ouvrant un nouveau chapitre brillant pour l'industrie touristique locale. Le premier hôtel inauguré à Sapa était l'Hôtel du Fansipan, construit sur la route principale. D’autres hôtels étaient également en construction. 

>> En savoir plus: À la conquête du mont Fansipan, le toit d’Indochine à Sapa

Sapa Vietnam stein

En 1918, l'autorité française a décidé d'y construire un vaste sanatorium et une route automobilisable. La route, très belle, de 37 km, entreprise en 1919, sont achevés le 24 mai 1923. Cette date devient mémorable dans l’histoire de Sapa, car ce jour aura vu la première automobile circuler à travers rues et boulevards de la station d’altitude de Sapa, le Dalat du Tonkin.

Sapa Vietnam ecole

Sapa et Dalat sont les deux pôles de salubrité fraîche entre le Sud et le Nord du pays. Et Sapa possède, de plus que Dalat, une attraction très simplement bourgeoise, familiale, qui fait de cette station d'altitude le lieu de rendez-vous de tous ceux qui vont en vacances. À Sapa, on se divertit, on s'amuse, mais à la bonne franquette.

>> En savoir plus : Le vieux Dalat, le petit Paris au sein de l’Indochine

Sapa Vietnam indigene

En 1920, la ligne de chemin de fer Hanoi-Lao Cai est entrée en service, facilitant l’apparition des centaines de villas de villégiature dans toute la ville. Avec le train, le pont sur le fleuve Rouge, la route automobile, l’eau et l’électricité, Sapa doit devenir la première et véritable station d’altitude au Tonkin.

Sapa Vietnam danseuse

Sapa offre à 1.600 mètres d'altitude de vastes espaces plats, en pente douce, permettant une dispersion plus grande des villégiateurs.

Sapa Vietnam marche vue

Pour les excursionnistes, des sommets de 2.500 à 3.150 mètres et un climat vivifiant, qui excite les jeunes aux sports. Une population indigène est depuis longtemps fixée au sol, assez nombreuse, pittoresque et de relations agréables. 

Sapa Vietnam marchand

Depuis les années 1980, les Kinh de grandes villes ont commencé à affluer vers cette ville de montagne pour les affaires agricoles et les services touristiques.

Sapa Vietnam grand marche

Une villégiature agréable par sa fraîcheur et sa salubrité, Sapa est situé au centre des directions du village, c'est aussi un lieu de commerce des gens de la région.

Sapa Vietnam marche

Vous aimeriez aussi:

>> Voyage à Sapa, top 10 des choses à faire et à voir

>>Sapa Vietnam de A à Z - Blog de voyage Sapa

>> Que faire à Sapa en 2 ou 3 jours ?

>> Où dormir à Sapa? Guide des hôtels à Sapa

>> Circuit dans le Nord-Ouest du Vietnam, que voir et que faire ?

>> Circuit Vietnam : Quel itinéraire ? que faire ? combien de jours ?

>> Circuit Vietnam 15 jours: que faire? Quelles idées itinéraires à savoir?

>> Circuit dans le Nord-Est du Vietnam, que voir et que faire ?


Partager

Commentaire


Entrez le résultat du calcul suivant

Articles similaires