• Top 6 des choses à faire dans le delta du Mékong, grenier du riz du Vietnam
  • Top 6 des choses à faire dans le delta du Mékong, grenier du riz du Vietnam

  • Mis à jour le 15 Mars, 2022       Par: Thu Phuong
  • Surnommé le « grenier du riz » du pays, plus de cinquante pour cent du riz vietnamien est produit dans le delta du Mékong. La richesse de la terre est telle qu'un triple système de culture du riz pourrait être adopté dans la région, résultant en des rizières donnant lieu à des récoltes abondantes. Le fleuve du delta du Mékong reste un symbole important de puissance et de prospérité au Vietnam, et elle est appelée la «rivière des neuf dragons» (Song Cuu Long) en vietnamien.

    delta-Mékong-choses-faire

    Perdez-vous dans la flore et la faune tropicales exquises et découvrez par vous-même le riche patrimoine fluvial du delta du Mékong. Compte tenu de la proximité du delta du Mékong avec la ville, des excursions d'une journée depuis Ho Chi Minh-Ville sont certainement faisables, mais un séjour de deux à trois nuits vous permettrait de vraiment profiter de la majesté et de la diversité des plaines inondables de faible altitude à un rythme confortable et détendu.

    Les choses à faire sont infinies, des promenades sur les marchés aux activités de plein air sans fin, choisissez entre les visites du delta du Mékong et l'exploration indépendante. Nous vous proposons les six principales attractions touristiques, notre recommandation numéro un étant de visiter le marché flottant de Cai Rang !

    Top choses à faire
       -  Achats sur les marchés flottants
       -  Dégustation des fruits dans les vergers
        - Visite de la pagode Vinh Trang, province de Tien Giang
        - Observation des oiseaux au sanctuaire d'oiseaux de Tra Su
        - Village flottant de Tan Lap, province de Long An
        - Pagodes khmères de la province de Tra Vinh
    5 spécialités incontournables du delta du Mékong
        - Bonbons à la noix de coco
        - Soupe de nouilles : Hu Tieu My Tho
        - Poisson aux oreilles d'éléphant
        - Petites crêpes : Banh Khot
        - Fruits tropicaux    
    Quand dois-je visiter le delta du Mékong ?
    Delta du Mékong : où séjourner à la rivière des neuf dragons
    Vue d'ensemble : histoire et géographie du delta du Mékong

    I. 

    Top choses à faire

    1. Achats sur les marchés flottants

    Marchandises colportées bruyamment, nombreuses affaires à faire, marchandage incessant, magasins chargés de fleurs et de fruits mûrs, odeurs de plats fraîchement cuisinés qui flottent de manière alléchante – cela ressemble à un marché ordinaire, mais dans le delta du Mékong, tout a lieu sur les bateaux et les sampans. Bien avant de devenir une attraction touristique de premier plan, les marchés flottants du Mékong ont fait partie intégrante de la vie et de la culture locales. Certains historiens pensent qu'ils existent depuis le début des années 1800 pendant la dynastie Nguyen. Le marché flottant a attiré des peuples de différentes ethnies et origines, des marchands chinois, des marins malais, des habitants khmers et vietnamiens et bien d'autres se sont réunis pour s'engager dans le commerce.

    delta-Mékong-foret

    Le marché flottant de Cai Rang à travers les yeux d'un touriste

    Les marchés flottants continuent d'être le cœur battant de l'entreprise et des moyens de subsistance de nombreux habitants, dont certains vivent dans des maisons flottantes le long du delta du Mékong. Il existe actuellement cinq marchés flottants dans la région, le marché flottant de Cai Rang, le marché flottant de Cai Be, le marché flottant de Phong Dien, le marché flottant de Nga Nam et le marché flottant de Long Xuyen. Les marchés les plus populaires sont les deux premiers, car le marché flottant de Cai Rang est le plus grand et le plus animé, tandis que le marché flottant de Cai Be est le seul marché flottant facilement accessible via une excursion d'une journée depuis Ho Chi Minh-Ville.

    >> Lire aussi : Top 5 marchés flottants du Mékong

    Le marché flottant de Cai Rang est situé sur la rivière Can Tho. Assurez-vous de vous lever tôt pour vraiment découvrir la vie du marché. Dès 3 heures du matin, des centaines de colporteurs sont déjà habiles à manœuvrer des bateaux et des sampans dans la zone du marché. Si vous voyagez en groupe, il serait judicieux de louer un bateau privé (600.000 VND à 1.200.000 VND, environ 2,5-5,1$) pour explorer le marché à votre guise !

    >> Lire aussi : Marché flottant de Cai Rang - une caractéristique unique du delta du Mékong

    2. Dégustation des fruits dans les vergers 

    Imaginez-vous mettre le pied dans un jardin luxuriant avec des branches d'arbres chargées de fruits mûrs, des oiseaux gazouillant en arrière-plan, et vous respirez une bonne bouffée d'air frais, c'est fondamentalement le paradis tropical que le delta du Mékong a à offrir. L'été serait le meilleur moment pour planifier votre visite dans un verger, où vous pourrez cueillir les fruits directement sur les branches et prendre une grosse bouchée juteuse.

    La province de Tien Giang est le plus grand producteur de fruits de la région, avec des exploitations fruitières bénéficiant des alluvions fertiles de la rivière Tien. Le verger de Cai Be est l'un des plus grands jardins fruitiers du delta, spécialisé dans la culture de pamplemousses, de longanes, de jacquiers, de mandarines, de goyaves et plus encore. Un autre verger à voir dans cette province serait le jardin de manguier à Hoa Loc. Ce verger est bien sûr célèbre pour cultiver la délicieuse et parfumée de mangues Hoa Loc, l'une des variétés les plus savoureuses de toutes les mangues, et les mangues seraient le fruit préféré du monde !

    delta-Mékong-verger

    Vergers fruitiers du delta du Mékong 

    Si vous avez le temps, visitez la ferme de fruits du dragon de la province de Long An, qui produit les variétés roses, blanches et jaunes du fruit controversé. Le type rose est un favori parmi les habitants, qui apprécient sa couleur de bon augure et son goût légèrement sucré. La plante fruit du dragon vaut le détour, originaire d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale, elle appartient à la famille des cactus, elle est assez différente des autres plantes fruitières de la région. Selon la saison, assurez-vous de visiter la ferme la nuit, car les belles fleurs blanches ne fleurissent qu'après le coucher du soleil pendant plus de huit heures et se fanent après cette nuit-là.

    3. Visite de la pagode Vinh Trang, My Tho, province de Tien Giang

    La pagode Vinh Trang est réputée dans tout le pays pour être un trésor historique, religieux et architectural enchanteur. À ne pas manquer, cette relique culturelle de la pagode bouddhiste est nichée dans une série de jardins ornementaux situés à My Tho, dans la province de Tien Giang.

    Le complexe du temple de Vinh Trang abrite quatre grandes sections interconnectées, cinq bâtiments, 60 statues et 178 piliers et une cloche fabriqués en 1854. La porte centrale, construite en acier, est toujours fermée, tandis que les deux portes latérales sont accessibles, elles sont fabriqués à partir de béton et sont joyeusement ornés de mosaïques colorées mettant en valeur des contes populaires et des symboles de la nature. Certains considèrent que la fierté de la pagode Vinh Trang est les 18 arhats sculptés dans le bois du jacquier en 1907.

    delta-Mékong-pagode-vinh trang

    Pagode Vinh Trang à My Tho, Vietnam 

    Un mélange agréable d'architecture orientale et occidentale, la pagode vieille de 150 ans connaît une histoire longue et compliquée. Commençant comme un petit ermitage au début des années 1800, au milieu du siècle, une grande pagode a été construite et nommée Vinh Trang. Peu de temps après, dans les mêlées entre les forces colonisatrices françaises et l'armée de la dynastie Nguyen, la pagode de Vinh Trang a subi de graves dommages. Rénové en 1895, le temple est tombé dans le désarroi en raison d'une grande tempête tropicale en 1904. Il a donc fallu d'autres réparations et une redécoration importantes, qui ont été effectuées au cours des 30 années suivantes.

    >> Lire aussi : La pagode de Vinh Trang - site célèbre de la province Tien Giang

    4. Observation des oiseaux au sanctuaire d'oiseaux de Tra Su, Chau Doc, province d'An Giang

    Si vous êtes un ornithologue en herbe ou si vous appréciez simplement les douces notes des chants d'oiseaux, le sanctuaire d'oiseaux de Tra Su est l'endroit à visiter. Un endroit serein et pittoresque de plus de 800.000 hectares, il est situé à seulement 23 kilomètres de Chau Doc dans la province d'An Giang, la majeure partie du sanctuaire est fermée aux visiteurs, ce qui permet aux travaux de conservation et à la population d'oiseaux de nicher paisiblement.

    Le meilleur moment pour visiter est entre août et novembre, lorsque les niveaux d'eau sont à leur plus haut. Un autre bon moment se situe entre décembre et janvier, qui est la saison des éclosions.

    delta-Mékong-tra-su

    Pour les touristes, ce paradis des oiseaux est accessible en grande partie via une promenade en bateau, qui vous mènera à travers des rivières captivantes richement émeraude avec des lentilles d'eau, de la mousse, des jacinthes d'eau, des nénuphars et plus encore. Les canaux d'eau sont bordés de cajeputiers, conférant une atmosphère romantique et éthérée à l'expérience. Abritant plus de 70 espèces d'oiseaux, attendez-vous à voir des aigrettes et des hérons pendant que vous naviguez tranquillement. Il y a aussi une tour d'observation à partir de laquelle vous pouvez observer le vaste labyrinthe de zones humides vertes.

    >> Lire aussi : La forêt de cajeputiers de Tra Su en saison des crues

    5. Village flottant de Tan Lap, province de Long An

    La mystérieuse forêt flottante qui s'élève des rivières marécageuses à Tan Lap est connue comme un spot d'écotourisme à travers le Vietnam. Convient pour une excursion d'une journée depuis Ho Chi Minh-Ville, il se trouve à 100 kilomètres de la ville et ne prend que plus de deux heures pour arriver au village flottant en moto ou en voiture. L'exploration de ce joyau prendra environ trois à quatre heures, vous laissant amplement le temps de retourner dans l'agitation de Saigon. Si votre objectif est de vous détendre et de vous ressourcer dans la nature, il existe également des options d'hébergement au sein du village.

    delta-Mékong-tan-lap

    Village flottant Tan lap d'en haut @ Internet

    Le billet touristique pour le village flottant de Tan Lap comprendra une promenade en bateau vous emmenant faire une croisière fluviale à travers les zones humides fascinantes. Les nénuphars flottent le long des lacs, et si vous avez de la chance, les lys pourraient être en floraison alléchante, conférant un doux parfum à l'air. Se promener dans les passerelles surélevées entre la forêt de mangrove flottante et les imposants cajeputs est le point culminant de la visite à Tan Lap. Le réseau complexe d'arbres forme un microclimat unique à la région du delta du Mékong, serpente et essaie d'apercevoir la faune et les oiseaux.

    >> Lire aussi : Les 5 plus belles forêts des cajeputiers du delta du Mékong

    6. Pagodes khmères de la province de Tra Vinh

    La province de Tra Vinh, qui faisait autrefois partie de l'empire khmer, abrite plus de 300.000 Khmers, formant environ 30% de la composition ethnique de la région, la plus élevée du delta du Mékong. 140 temples khmers s'élèvent à travers le paysage et de belles structures dorées donnent à la région sa saveur unique.

    delta-Mékong-pagode-hang

    La pagode Hang dans la province de Tra Vinh 

    Visitez la pagode Hang ou la pagode Kompong Chray, largement réputée pour les aigrettes et les souches qui nichent dans les grands arbres environnants. Appelée pagode « Hang », le mot vietnamien pour « grotte », la pagode tire son nom de sa porte en forme de dôme qui a une profondeur de 12 mètres, l'une de ses caractéristiques les plus distinctives. Venez à la tombée de la nuit pour vous promener dans le complexe serein. Pendant votre séjour à Tra Vinh, vous voudrez peut-être aussi voir le musée de la culture khmère et l'étang de Ba Om, idéalement situés l'un à côté de l'autre.

    II.

    5 spécialités incontournables du delta du Mékong

    1. Bonbons à la noix de coco

    Les bonbons à la noix de coco enveloppés dans du papier de riz délicat sont une spécialité de Ben Tre. Les cocotiers abondent dans cette région, et le précieux lait de coco soyeux est extrait du fruit et caramélisé avec du sirop de malt pour former le bonbon. Cuit à haute température, le mélange crémeux est versé dans des moules en bois. Le résultat est une gâterie sucrée, succulente et moelleuse. De nombreux voyagistes du delta du Mékong organisent également des ateliers de fabrication de bonbons pour les touristes intéressés prêts à mettre la main à la pâte.

    delta-Mékong-bonbon-coco

    Les bonbons à la noix de coco 

    >> Lire aussi : Les 9 des spécialités de confiserie vietnamiennes célèbres à goûter

    2. Soupe de nouilles : Hu Tieu My Tho

    Omniprésent dans la ville de My Tho de la province de Tien Giang, ce plat de soupe de nouilles de riz y trouve ses origines. Ce qui distingue ce Hu Tieu de ses homologues, ce sont ses nouilles à base de riz local - une nouille vitreuse et dure avec du mordant. Servies avec une sauce de poisson pure, les vinaigrettes typiques comprennent également de la viande de porc, du foie, du porc haché, des oignons verts et de la ciboulette. Il n'y a rien de mieux qu'un bol de soupe de nouilles chaude pour un petit creux.

    delta-Mékong-hu-tieu-my-tho

    Un délicieux bol de hu tieu my tho @ Internet

    >> Lire aussi : Hu tieu ou la soupe saïgonnaise, un messager culinaire des civilisations

    3. Poisson aux oreilles d'éléphant

    Le poisson aux oreilles d'éléphant est peut-être le plat numéro un à essayer dans le delta du Mékong. Une délicatesse locale frite dans son intégralité et servie debout, elle semble légèrement intimidante à première vue. Croustillant à l'extérieur et moelleux à l'intérieur, le poisson est un délice culinaire. La chair tendre est plantée sur des feuilles de papier de riz et surmontée d'herbes fraîches et de cornichons. Ne manquez pas ce plat classique du delta du Mékong !

    delta-Mékong-poisson

    Une spécialité locale de poisson à oreilles d'éléphant frit 

    >> Lire aussi : Top 10 spécialités culinaires du sud du Vietnam à découvrir absolument!

    4. Petites crêpes : Banh Khot

    Les Banh Khots sont fondamentalement la collation parfaite - une petite crêpe savoureuse à base de farine de riz et de lait de coco. Ce qui différencie le Banh Khot du delta du Mékong de son rival peut-être plus célèbre, le Banh Khot de Vung Tau, c'est l'ajout de curcuma. Le Banh Khot du delta du Mékong jaune est légèrement plus doux et plus épais et est généralement cuit avec des crevettes, de la viande de porc ou des haricots mungo. Sans surprise, le Banh Khot est servi avec une sauce de poisson et des herbes fraîches. Essayez de ne pas faire le plein de Banh Khots avant le dîner !

    delta-Mékong-banh-khot

    Crêpe vietnamienne aux petites crevettes 

    5. Fruits tropicaux

    Quelqu'un a dit fruits frais ? Il y a beaucoup de choix et assurez-vous de visiter au moins un verger pendant que vous êtes dans le delta du Mékong. Connu pour être un paradis de fruits tropicaux, ces offres sucrées et juteuses sont infinies. De copieux fruits frais et mûrs vous attendent partout, fruit du dragon (thanh long), longane (nhan), ramboutan (chom chom), mangoustan (mang cut) et pomme de lait (vu sua), ne sont que quelques exemples des fruits cela pourrait ne pas être aussi facile à trouver ailleurs, même dans le paradis gastronomique de Ho Chi Minh-Ville.

    delta-Mékong-fruits

    Bateau avec des fruits sur le delta du Mékong 

    >> Lire aussi : Les 10 fruits exotiques à goûter lors de votre voyage au Vietnam

    III.

    Quand dois-je visiter le delta du Mékong ?

    • Saison des pluies : de mai à octobre

    • Saison sèche : de novembre à avril

    • Température : 23 à 30 °C, toute l'année

    • Saison de culture du riz : mars/avril, juillet/août, octobre/décembre

    Le delta du Mékong au Vietnam, qui fait partie du bassin inférieur du fleuve Mékong, a un climat tropical de mousson principalement dû à la mousson du sud-ouest qui est responsable de la période des pluies dans le sous-continent indien. Cela se traduit par des saisons sèches et pluvieuses de durée similaire dans le delta du Mékong, les mois de juin et juillet étant les plus touchés par le temps humide. Le climat tempéré reste modéré avec de légères variations entre 23 et 30 °C tout au long de l'année, mars et avril étant les mois les plus chauds.

    delta-Mékong-fruits-tropicaux

    La plupart des touristes choisissent de visiter le delta du Mékong d'octobre à février, pendant la saison sèche, et s'éloignent des mois les plus chauds et humides. Pourtant, la saison des pluies ne doit pas être un obstacle pour les visiteurs, les averses durent généralement une heure et tombent principalement l'après-midi.

    Toute l'année, la rivière du delta du Mékong apporte différents délices aux invités.

    • Fin janvier à mars : un delta du Mékong animé regorgeant de fleurs printanières

    • Avril à mai : eaux calmes avec de nombreux fruits entrant en saison

    • Juin à septembre : temps plus humide mais avec la plus grande variété de fruits tropicaux mûrs, assurez-vous de visiter un verger

    • Octobre à décembre : la saison de flottaison arrive avec la floraison des nénuphars sauvages et l'abondance des légumes d'eau

    Pour résumer, il n'y a pas de mauvais moment pour explorer le delta du Mékong. La vallée et ses capillaires d'eau promettent des fruits frais et des produits locaux chaque fois que vous choisissez de visiter.

    IV.

    Delta du Mékong : où séjourner à la rivière des neuf dragons

    - Ben Tre Garden Farmstay, Commune d'An Khanh, Province de Ben Tre

    • Prix : à partir de 450.000 VND (19$) par nuit

    • Pourquoi séjourner ici : Cette charmante ferme propose de délicieux plats faits maison à base de fruits et légumes cultivés localement. Les chambres sont très appréciées pour leur confort et leur propreté.

    delta-Mékong-Ben-Tre-Garden

    Profitez de l'atmosphère la plus nature au Ben Tre Garden Farmstay 

    - Le soleil vert, district de Binh Thuy, province de Can Tho

    • Prix : à partir de 220.000 VND (près 10$) par nuit

    • Pourquoi rester ici : Le décor lumineux, mignon et éclectique et les douches communes ne sont peut-être pas la tasse de thé de tout le monde, mais cet endroit respire le confort et l'hospitalité. Une famille d'accueil propre et conviviale!

    delta-Mékong-green-sunshine

    Un séjour chez l'habitant abordable mais magnifique à Can Tho 

    Mekong Lodge Resort, District de Cai Be, Province de Tien Giang

    • Prix : à partir de 720.000 VND (30$) par nuit

    • Pourquoi séjourner ici : des jardins luxuriants entourent les chambres et les bungalows avec une piscine idéale pour les familles et les enfants. Proche des attractions touristiques comme le marché flottant de Cai Be.

    delta-Mékong-lodge-resort

    Une vue intéressante du ciel du Mekong Lodge Resort 

    - Mékong Home, district de Giong Trom, province de Ben Tre

    • Prix : à partir de 1.300.000 VND (55$) par nuit

    • Pourquoi rester ici : Une escapade sur la rivière, Mekong Home est une famille d'accueil où les propriétaires croient en l'hospitalité et le service avec une touche personnelle.

    delta-Mékong-home

    Mekong Home vous apportera les vraies expériences du delta du Mékong 

    - Can Tho Ecolodge, district de Cai Rang, province de Can Tho

    • Prix : à partir de 1.500.000 VND (64$) par nuit

    • Pourquoi séjourner ici : 12 chaumières dans un cadre magnifique, chaque chambre est équipée d'une grande baignoire en bois. Un bon emplacement pour accéder au marché flottant de Cai Rang et à 20 minutes en voiture du marché de nuit.

    delta-Mékong-can-tho-ecolodge

    Belle vue sur Can Tho Ecolodge

    - Hôtel Victoria Can Tho, Province de Can Tho

    • Prix : à partir de 1.900.000 VND (80$) par nuit

    • Pourquoi séjourner ici : Situé le long des rives paisibles de la rivière Hau, Victoria Resort est un complexe classique à l'ancienne architecture de style colonial connu pour son élégance décontractée. Il est équipé d'une piscine pour une détente ultime.

    delta-Mékong-victoria-can-tho

    La vue de face du complexe 

    - Azerai, district de Cai Rang, province de Can Tho

    • Prix : à partir de 5.000.000 VND (212$) par nuit

    • Pourquoi séjourner ici : un véritable refuge luxueux avec 60 chambres construites avec des matériaux traditionnels locaux, toutes avec vue sur le jardin, la rivière ou le lac. Pour la folie ultime, les options de villa sont équipées d'un service de conciergerie privé.

    delta-Mékong-azerai

    Situé sur l'îlot Au de la rivière Hau, Azerai Can Tho couvre une superficie de plus de huit hectares avec 60 chambres. 

    >> Lire aussi : 4 homestay pour une immersion totale en campagne du Mékong

    V.

    Vue d'ensemble : histoire et géographie du delta du Mékong

    Mékong est le plus long fleuve d'Asie du Sud-Est, s'étendant sur plus de 4.000 kilomètres de long. Le cours supérieur jaillit du plateau tibétain, puis le fleuve dévale du toit du monde et traverse régulièrement son bassin supérieur en Chine, avant de traverser les quatre pays du bassin inférieur du Myanmar, du Laos, du Cambodge et de la Thaïlande. Ensuite, bien sûr, il atteint le Vietnam en plongeant dans un delta, avant de se déverser de bon cœur dans la mer.

    Niché au sud-ouest du Vietnam, le delta du Mékong est une poche verte sans prétention qui devient un joyau historique, agricole et environnemental de la nation, et même de la région. Cette géographie côtière humide possède d'abondantes populations de poissons, une culture facile de fruits tropicaux et irrigue les terres environnantes de rizières, les rendant très arables et mûres pour l'aquaculture.

    delta-Mékong-cai-rang

    Les eaux et les côtes abondantes et productives du delta du Mékong ont stimulé les ports et les canaux de commerce maritime dès le premier siècle de notre ère, avec une habitation humaine importante probablement depuis le 4ème siècle avant JC. Le delta du Mékong a continué à être occupé par les colonies khmères et chams, puis par les vietnamiens, les chinois et les français. La richesse du delta du Mékong en tant que bouée de sauvetage des colonies et des civilisations était également une source constante de conflits et de dissensions. Plus proche de l'histoire pendant la guerre du Vietnam, le vaste labyrinthe de marais et de marécages s'est avéré être un territoire très recherché compte tenu de la vitalité de la région pour la production de riz et d'autres éléments essentiels, donnant finalement lieu à la bataille de Ben Tre. Aujourd'hui, en temps de paix, le delta du Mékong regorge de vie locale et de culture vietnamienne.

    >> Lire aussi : Les 10 activités à ne pas manquer dans le delta du Mékong


Commentaire


Entrez le résultat du calcul suivant