• Le mausolée de Minh Mang, joyau architectural de Hue
  • Le mausolée de Minh Mang, joyau architectural de Hue

  • Mis à jour le 16 Avril, 2019       Par: La Rédaction
  • Pour évoquer le plus majestueux des mausolées des empereurs à Hue, nombre de personnes pensent à celui de Minh Mang pour son architecture sublime et son cadre naturel pittoresque.

    Deuxième empereur de la dynastie des Nguyên, Minh Mạng est le fils de l'empereur Gia Long. A sa mort en 1820, Minh Mang devenant empereur, entreprit de construire de nombreux palais à l'intérieur de la cité impériale et de la cité pourpre interdite de Hué. Minh Mang se distingua par son érudition et était connu pour être un souverain ultra-confucéen et anti-occidental qui lança une politique religieuse intolérante vis-à-vis des chrétiens. Il dessina lui-même les plans de son tombeau mais mourut bêtement à 50 ans d’une chute de cheval avant le début des travaux (1840-1843). C’est alors le seul tombeau à avoir été édifié après la mort d’un souverain.

    L’architecture sublime du mausolée de Minh Mang

    Ce mausolée, situé à l’extérieur de la ville sur le mont Cam Ke, à 12 km de Hué, composé d’un ensemble architectural formant 40 monuments (palais, pavillons, temples, etc.) est tout simplement royal. Sur un espace harmonieux et poétique, à l’image du souverain, dominé par montagnes et rivières, le mausolée ressemble à une personne en plein sommeil. La tête semble alors reposer sur la montagne de Kim Phung quand les jambes s’étendent à la confluence des rivières. Selon la tradition impériale, en effet, du choix de cet emplacement pouvaient dépendre l'avenir et le bonheur de la dynastie. Les 40 superbes monuments sont disposés symétriquement sur trois axes parallèles qui sont perpendiculaires à l’allée Than Dao situé au centre jusqu'au pied du mur d’enceinte La Thanh, mur en brique de 3 m de hauteur et de 50 cm d'épaisseur. Bâti sur un axe de 700 m de long, l'ensemble des constructions occupe pas moins de 28 ha, délimités par une ellipse de 1750 m. Le tombeau de Minh Mang, sans conteste le plus beau de tous, est en totale symbiose avec la nature avec notamment ses pièces d'eau, ses fontaines et ses jardins attenants et sa forêt de pins. 

    Visite du mausolée de Minh Mang

    Le portique d’entrée Dai Hong Mon

    ville hue mausolee empereur minh mang grande porte

    Sur l’esplanade ou cour d'honneur amenant au portique d'entrée à trois portes, on admire les statues traditionnelles de mandarins civils et militaires, éléphants et chevaux d’une beauté incontestable dressées devant le tombeau, qui ornent l'entrée de tous les tombeaux royaux. 

    Le pavillon de la Stèle

    On gravit ensuite trois escaliers de granit, un central et deux latéraux, bordés de rampes de dragons, dont la très haute hauteur des marches permettait à ceux qui avait audience avec le souverain de réfléchir à ce qu’ils allaient dire au roi. On accède à deux terrasses superposées où se trouve un pavillon carré, Bi Dinh, qui abrite une stèle, gravée sur marbre noir en chinois et composée par son fils Thiêu Tri, qui a pour fonction de transmettre à la postérité les vertus, les mérites et la sainteté de défunt père.

    La porte de la vertu éclairée

    ville hue mausolee empereur minh mang porte vertu

    Celle-ci donne accès à une deuxième cour d’honneur avec un belvédère pour que le roi puisse admirer le reposant paysage. Puis après avoir franchi l'un des trois ponts qui traversent le lac Trung Minh Ho (le lac de la Clarté pure), on pénètre dans le pavillon de la Clarté, Minh Lau au flanc du mont Tam Dai Son. Tout en marbre, le pont central, Cau Trung Dao, était réservé à l'usage exclusif de l'empereur.

    Le pavillon Minh Lau

    ville hue mausolee empereur minh mang minh lau

    Ce monument, de forme carrée comprenant un étage surmonté d’un toit octogonal, est juché sur trois terrasses, symbolisant les "trois pouvoirs" : le ciel, la terre et l'eau. Sur la gauche, on observe le pavillon de l'Air frais et, sur la droite, le pavillon de la Pêche. Après avoir traversé le lac de la lune croissante qui sépare le monde des vivants et celui des morts, on pénètre dans l'enceinte sacrée, où se trouve le tumulus impérial.

    L’enceinte sacrée

    Il vous faut ensuite traverser les ponts de l’Intelligence et de la Droiture, enjambant, le lac Tan Nguyet, puis gravir 33 marches de pierre, pour arriver à la tombe funéraire du roi au centre de la colline Khai Trach Son. Mais la tombe funéraire est protégée par le « mur précieux » symbolisant le soleil qui le rend inaccessible aux visiteurs. La grande porte n'a d'ailleurs été ouverte qu'une seule fois, c’était pour laisser le passage au cercueil royal. Depuis elle est définitivement close.

    Comment se rendre au mausolée de l’empereur Minh Mang ?

    Le mausolée de l’empereur Minh Mang se trouve à 12 kilomètres de Hué sur la rive ouest de la Rivière des Parfums dans un coin de nature tout à fait sublime. Plusieurs moyens s’offrent à vous pour aller le découvrir :

    + En voiture avec chauffeur et votre guide francophone si vous avez fait appel aux services d’une agence de voyage locale ou bien en taxi. En taxi, comptez une douzaine d’euros pour le trajet aller/retour. Du centre-ville il faut environ 30 minutes pour se rendre au tombeau de Minh Mang.

    + En faisant une croisière sur la Rivière des Parfums. Vous pouvez faire seulement une demi ou une journée complète avec déjeuner à bord si vous souhaitez découvrir plusieurs tombeaux impériaux. C’est une belle façon de découvrir la magnifique campagne de Hué cernée de gracieuses montagnes et d’observer la vie fluviale.

    + Les plus sportifs pourront s’y rendre à vélo. C’est une très belle balade qui peut se combiner avec la visite d’autres tombeaux et quelques curiosités touristiques comme la Pagode de la Dame Céleste et les maisons-jardin de Hué.

                  Vous pourriez aimer aussi :

           >>  4 plus beaux tombeaux impériaux autour de la cité impériale de Hué

           >> Visiter Hue, que voir dans la ville de Hue et ses alentours ?


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image