• Les 10 soupes traditionnelles vietnamiennes à goûter
  • Les 10 soupes traditionnelles vietnamiennes à goûter

  • Mis à jour le 20 Avril, 2020       Par: La Rédaction
  • La soupe est la star de la cuisine vietnamienne. Préparée sur un bout de trottoir ou dans une petite gargote, la soupe se consomme au Vietnam aussi bien au petit déjeuner que pour les deux autres repas de la journée. Du nord au sud, chaque région vous dévoile des recettes de soupe aussi créatives que goûteuses. Découvrez avec gourmandise les 10 soupes traditionnelles vietnamiennes à goûter absolument lors de votre prochain voyage au Vietnam.

    ***

    1. Pho, la soupe emblématique du Vietnam

    Le pho, prononcé presque comme le « feu » de pot-au-feu, est sans conteste le plat national vietnamien. Originaire de la région de Nam Dinh, au sud de Hanoi, cette soupe traditionnelle se caractérise par son bouillon de bœuf avec du jarret et des os à moelle mijoté pendant des jours auquel on ajoute de l'anis étoilé, de la cannelle, de la cardamome, des clous de girofle et de la coriandre. Il est servi avec des nouilles plates de riz, de fines lamelles de bœuf ou de poulet, et de la ciboulette fraîche. A chaque coin de rue vous pourrez vous régaler de cette soupe vietnamienne iconique.

    2. Bun rieu, soupe aux multiples variantes

    Le bun (vermicelles de riz) rieu (légèrement acide) est une base de soupe à laquelle on peut ajouter : des escargots, du crabe, du poisson plus particulièrement et plus rarement du bœuf ou du porc. La tomate est bien présente dans cette soupe ainsi que de nombreuses épices et des cubes de tofu. Elle est toujours accompagnée d’herbes aromatiques, de piment et de citron vert.

    3. Bun thang, soupe traditionnelle du Têt

    Cette soupe typique de Hanoi se consomme traditionnellement le 4ème jour du Têt, le nouvel an lunaire vietnamien. Cette soupe est à base de bouillon clair de poule, de poulet effiloché, de coriandre vietnamienne, de mortadelle de porc, d’omelette fine, de navets marinés, de champignons parfumés, de vermicelles de riz et selon goût, des œufs durs salés de cane. Un délice pour le ventre et les yeux !

    4. Bun bo huê, les saveurs de l’ancienne capitale impériale

    Cette soupe pimentée de nouilles de riz au boeuf et aux pieds de cochon est un véritable régal !  Un plat savoureux et réconfortant que l’on agrémente de germes de haricots mungo, de fleurs de bananier, de ciboulettes, de pousse de soja et d’une petite touche de "mam ruoc", une pâte à base de crevettes fermentées typiquement vietnamienne. Un plat incontournable de la riche gastronomie de l’ancienne capitale royale, classée à l’Unesco.

    5. Bun thai hai san, une soupe aux saveurs iodées

    Les amateurs de fruits de mer vont jeter leur dévolu sur cette incroyable soupe vietnamienne ! Voilà un bol généreux rempli d’un bouillon parfumé, un poil acidulé, où l’on sent bien la citronnelle, dans lequel nage des vermicelles de riz, des carrés de tofu, des herbes aromatiques et une belle variété de fruits de mer : crevettes, calamars, poulpe, coques, crabe et poisson. A déguster de préférence sur le littoral pour profiter de l’extrême fraîcheur des fruits de mer.

    6. Mi Quang, icône du centre du Vietnam

    Ce plat de nouilles vietnamiennes originaire du centre du Vietnam affole les papilles ! Le mi quang se compose le plus souvent de nouilles jaunes, colorés par le curcuma, arrosé d’un bouillon de poulet où viendront nager crevettes, œufs de caille, cacahuètes concassées, feuilles de laitue, germes de haricots mungo, coriandre, menthe, ciboule thaie, fleurs de banane et une galette de riz croustillante aux grains de sésame. Sublime !

    7. Cao lau, soupe traditionnelle de Hoi An

    La cao lau marque l’identité gastronomique de Hoi An. Cette soupe est cuisinée à base de nouilles de riz, de fines tranches de porc, un mélange d’herbes fraîches (laitue, menthe, basilic, coriandre) le tout recouvert d’un délicieux bouillon et d’une galette de riz croustillante. Un plat signature de Hoi An puisque selon la légende, seul l’eau d’un certain puit de Hoi An pouvait servir à faire ce bouillon si particulier.

    8. Bun cha ca, l’appel du large

    Plus au sud de Hoi An, dans la discrète mais ravissante station balnéaire de Quy Nhon, ne manquez pas de goûter au bun cha ca. Traditionnellement c’est une soupe de nouilles avec du poisson frit mais on trouve plusieurs variantes avec des fruits de mer et même de la méduse. Un plat qui vous ne serez pas prêt d’oublier !

    9. Hu tieu, la soupe du sud du Vietnam

    Originaire de My Tho dans le delta du Mékong, la soupe hu tieu est très populaire dans le sud du Vietnam et est notamment très prisée au petit déjeuner par les Saïgonnais. Cette soupe se compose de nouilles très fines trempées dans un bouillon très parfumé puis disposées dans un bol avec des tranches de filets de porc, de fines lamelles de foie de porc, des crevettes, des feuilles du cœur d'un choux ou de laitue, de la ciboulette, des échalotes frites, des germes de soja, du céleri branche, un peu d'ail.  Un véritable condensé de saveurs !

    10. Chao, le porridge vietnamien

    Voilà une bonne soupe que l’on aime déguster en hiver, qui réchauffe le coeur et le ventre. Une soupe de grand-mère qui fait ressurgir des souvenirs d’enfance, facile à manger, consistante et nutritive. C’est une soupe de riz cuit dans un bouillon de poulet avec du gingembre, de nuoc mam, de la coriandre et des oignons. On la sert avec du poulet effiloché et quelques herbes aromatiques. Terriblement efficace !

    >> À lire également La meilleure soupe pho vietnamienne, pho Hanoi ou pho Saigon ?


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image


Nouveautés

Lire la suite