• Les "banh cuon" ou raviolis vietnamiens parmi nos meilleurs délices  
  • Les "banh cuon" ou raviolis vietnamiens parmi nos meilleurs délices  

  • le 22 Dec, 2017       Par: Dzung NGUYEN
  • La gastronomie vietnamienne est réputée de par le monde non seulement pas la soupe pho, le nem… mais les «banh cuon», les raviolis au porc et aux champignons noirs sont aussi une surprise à s’offrir sans hésitation pour un voyage gourmande inoubliable.

    Une des plus populaires, raffinées et sans doute prisée des recettes vietnamiennes, les banh cuon fraichement préparés, se dégustent chauds et le plus souvent au petit déjeuner. Un plat simple mais divinement délicieux juste qu’à tel point qu’on mange sans se lasser à tous moments de la journée. Ces raviolis s’invitent idéalement à table chaque fois qu’on en a marre des mets gras. Au restaurant ou dans une cantine de rue, ce qui participe aussi à ces délices est le fait de voir la fabrication traditionnelle sous vos yeux avec tant de délicatesse. Dans une grande marmite qui fume, la pâte de riz est versée, extraite et puis enroulée avec de la farce. 

    les banh cuon raviolis vietnamiens hanoi

    Traditionnellement farcis à la viande de porc haché et aux champignons noirs, sans absence d’oignons frits, ils connaissent des versions variées d’une région à l’autre. Que ce soit l’origine, ils s’apprécient par le goût de la texture qui est aussi souple que coriace. Une crêpe toute fine est cuite à la vapeur en un tour de main avant ou pendant qu’on y met la farce. Elle se sert très bien avec les «giò lụa» et «chả lụa», les pâtés de porc vietnamien accompagnés des pousses de soja et de fraîches herbes aromatiques, notamment des coriandres. À chaque bouchée, on la trempe dans la sauce «nuoc cham», parfumée et savoureuse qui est la clé de sa réussite.  Si le dosage des farines (de riz et de tapioca) utilisées pour la pâte, de saumure et d’eau pour la sauce n’est pas quelque chose de sophistiqué, s’impose comme un art de bien manger. À première vue, la sauce des raviolis semble pareille à celle du «nem », les pâtés impériaux. Au dire des fins gourmets, elle est plus diluée et moins sucrée. 

    En raison de sa combinaison d’exception entre palettes translucides, sauce aigre - douce, garniture et herbes aromatique, les «banh cuon» ne cessent de stimuler l’imagination des gourmands dans les terroirs qu’ils chatouillent. Dans tout le pays, vous pourrez gouter à tant de variations dont chacune vous séduit par ses saveurs particulières. Laissez voyager vos papilles en essayant nos quelques suggestions.

    Lumière sur les versions de raviolis vietnamiens, du nord au sud

    Banh cuon Thanh Trì, raviolis les plus simples

    les banh cuon raviolis vietnamiens thanh tri hanoi

    Cette version qui doit son nom au village artisanal Thanh Tri de Hanoi se distingue bien d’autres par l’absence de farce dans la crêpe. Elle compte essentiellement sur la qualité de la palette qui, bien souple, est parsemée de ciboule cuite. Les «banh cuon» Thanh Tri se dégustent parfaitement avec des « cha gio », agrémentés des oignons frits et coriandres. 

    Banh cuon trung de Lang Son, raviolis à l’œuf 

    les banh cuon raviolis vietnamiens lang son

    Il s’agit d’une des spécialités qu’on ne peut rater à Lang Son. C’est la cuisson à vapeur qui exige une attention particulière car un œuf sera mis, juste en un clin d’œil, dans la palette mi- cuite pour obtenir finalement un tout cuit à point. Soulignons également qu’à partir de la sauce classique, on y ajoute du bouillon à base d’os pour un goût plus délicieux. Pour manger comme un local, on s’en sert avec des jeunes bambous pimentés et ce qui est vraiment une expérience unique et saisissante. 

    Banh cuon cha muc de Quang Ninh, raviolis aux galettes de calamar

    les banh cuon raviolis vietnamiens halong

    Un grand délice de tout amateur des fruits de mer est sûrement les galettes de calamar qui trônent l’assiette de raviolis, un plat immanquable lors d’un séjour en baie d’Halong, Quang Ninh. La recette locale demande de préparer à perfection les trois ingrédients : galette de riz, galette de calamar et saumure. 
    Sachons que les gourmets n’apprécient que les calamars localement pêchés et pilés à la main pour obtenir les galettes moelleuses et très délicieuses. 

    Banh cuon tom de Thai Binh, raviolis aux crevettes

    les banh cuon raviolis vietnamiens crevettes

    Originaire du district Diem Dien, province Thai Binh au nord, cette variante joue la carte des crevettes jaunes dont la qualité est insoupçonnée pour la farce des crêpes à style local. Les crevettes hachées, parfumées et à couleur rouge vibrante se complètent savoureusement avec les souples palettes blanches. Avec une sauce préparée avec grand soin, une telle assiette de «banh cuon» saurait combler les papilles des gourmands de la première à la dernière bouchée. 
     
    Banh cuon cha bo de Saigon, raviolis aux pâtés de bœuf

    les banh cuon raviolis vietnamiens saigon

    C’est dans un unique restaurant situé au 10eme arrondissement de Saigon qu’on peut essayer ces banh cuon pas comme les autres. C’est sans doute la plus colorées et somptueuses des versions en proposant pâté de porc, pâté de porc frit, « nem chua » ou porc fermenté, crêpe aux crevettes et pâté de bœuf d’origine de Quang Nam. Un beau mariage des goûts variés vaut vraiment le détour pour un séjour gustatif exclusif dans l’une des meilleures destinations gastronomiques du Vietnam. 

    Banh cuon uot thit nuong de Hue, raviolis au porc frit 

    les banh cuon raviolis vietnamiens hue

    Enfin, c’est fort regrettable de parler des raviolis vietnamiens sans évoquer « banh uot cuon thit nuong » ou galettes de riz au porc frit qui est un régal de tous visiteurs à Hue. Il y a deux façons de les déguster : soit enrouler la palette de riz avec de la farce et puis la tremper dans la sauce, soit couper la palette en tronçons avant de s’en servir avec du porc fit. Notons que la viande de porc au goût de Hueens est marinée de sésame, de citronnelle, et du piment pour donner une saveur particulière qui, avec la galette de riz souple, vous font rapidement bouche à l’eau.

         >> Outre les banh cuon, savez- vous d’autres plats à tomber sous le charme lors d’un séjour à Hanoi ? Voici notre sélection des Top 10 plats immanquables à Hanoi pour vous. 

    Où manger les meilleurs banh cuon à Hanoi ?

    Bánh cuốn Gia An 

    •    Adresse: 25 rue Thai Phien
    •    Prix : entre 29-54.000 VND/portion

    Bánh cuốn Nguyen Binh Khiêm 

    •    Adresse : 19 rue Nguyen Binh Khiem
    •    Prix : entre 15-20.000 VND/portion

    Bánh cuốn Madame Hoành 

    •    Adresse : 66 rueTo Hien Thanh
    •    Prix : vers 30.000 VND/portion

    Bánh cuốn Thanh Vân

    Adresse : 12-14 rue Hang Ga.
    Prix : vers 30.000 VND/portion

    Bánh cuốn Ba Trieu

    •    Adresse :  101 rue Ba Trieu
    •    Prix : entre 22-30.000 VND/portion

     

    Bonne dégustation ! 


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image