• Les 7 plats vietnamiens les plus atypiques
  • Les 7 plats vietnamiens les plus atypiques

  • Mis à jour le 26 Oct, 2020       Par: Thu Phuong
  • La plupart des voyageurs se rendant au Vietnam connaissent déjà les stars de la cuisine vietnamienne que sont les nems, la soupe pho ou l’incontournable bo bun mais connaissent moins certains plats plus atypiques, parfois peu ragoûtant de prime abord,  qui soulignent l’extrême diversité de la gastronomie du Vietnam.

    1. Viande de chien

    La viande de chien est certainement le plat dont les voyageurs étrangers ont le plus d’aversion. La consommation de viande de chien fait partie de la tradition culinaire vietnamienne mais est jugée taboue chez les jeunes générations et devient de moins en moins populaire surtout que les autorités vietnamiennes ont demandé aux habitants de Hanoï de cesser de consommer de la viande de chien, soulignant que ce plat populaire ternissait l'image du pays auprès des étrangers.

    Rôtie, bouillie ou cuite à la vapeur, la viande de chien est vendue dans les marchés et les commerces alimentaires de la capitale vietnamienne. Beaucoup de Vietnamiens consomment la viande de chien pour les vertus qu'elles apporteraient d'après les croyances populaires. Manger du chien à la fin du mois lunaire rend plus fort et viril, meilleur au lit, soigne certaines maladies et inverse la malchance.

    >> À lire également: Fin de la consommation du chien au Vietnam, tradition culinaire et nécessité

    2. Œufs couvés

    Les œufs couvés sont un plat très populaire au Vietnam, très apprécié car ils sont très nutritifs, gustativement bons et très économiques.

    Depuis des siècles, petits et grands les dégustent comme un snack hyper protéiné. Il s'agit un œuf de cane (parfois de poule) couvé pendant près de trois semaines puis cuit à la vapeur et servi tel quel, dans sa coquille.

    L’œuf couvé ou balut est un œuf dur qui renferme non pas un jaune et un blanc mais un fœtus déjà bien formé. On attaque son balut par l’extrémité la plus plate de la coquille, à l’inverse de l’œuf à la coque, car il y a à cet endroit une poche d’air qui permet de l’ouvrir plus facilement. On peut ensuite y ajouter du vinaigre aillé et pimenté ou du sel, et boire le jus.

    3. Viande de serpent

    La viande de serpent est un plat très apprécié au Vietnam malgré son prix élevé. Selon les amateurs, le serpent a un goût de poulet, à condition de ne pas trop le cuire, sinon il devient caoutchouteux.

    Dans la médecine vietnamienne, cette viande protège de certaines maladies cardiovasculaires, du diabète ou des infections rénales. La bile du serpent, elle, est réputée excellente pour les défenses immunitaires.

    Dans les faubourgs de Hanoï, le village de Le Mat est célèbre pour ses nombreux restaurants spécialisés dans la préparation de viande de serpent. Vous choisissez votre serpent dans un vivarium et il sera ensuite cuisiné de 5 façons différentes et vous serez également invité à boire un petit verre du sang du serpent. Avis aux amateurs d’expériences inédites!

    4. Soupe de sang frais coagulé

    La soupe de sang frais coagulé est l’un desplats les plus atypiques du Vietnam.

    Elle est à base de sang frais de cochon, de canard ou d’oie. On y ajoute ensuite de l’eau bouillie, du glutamate, de la sauce de poisson vietnamienne appelée nuoc mam et quelques abats de l’animal. L’ensemble va être laissé coaguler puis accompagnée de quelques arachides et des herbes aromatiques fraîches, la soupe est prête à être dégustée. Pour bien garder la saveur du plat, il se consomme traditionnellement froid.

    5. Insectes grillés

    Très consommés dans les campagnes et notamment dans les villages reculés des minorités ethniques du nord du Vietnam, les insectes grillés deviennent de plus en plus populaire en ville où les Vietnamiens aiment les manger un buvant quelques bières dans les fameux bia hoi, les micros brasseries que l’on retrouve partout au Vietnam.

    Vers, criquets, grillons, araignées ou scorpions sauront égayer et pimenter vos apéros au Vietnam. Vous serez surpris par leur croustillant et leur délicieux goût de noisette.

    6. Mam tom

    Le mam tom est une pâte de crevettes fermentées qui est fréquemment utilisée dans la cuisine vietnamienne. Cette pâte d'un léger gris rosé a une odeur très puissante et affole très souvent les narines des voyageurs étrangers peu habitués à ce genre de condiment.

    Il y a un plat populaire de rue que les Vietnamiens apprécient particulièrement, c’est le « bun dau mam tom » ou du tofu servi avec des nouilles de riz, des herbes aromatiques et la fameuse pâte de crevette. Un véritable délice pour les palais avertis seulement!

    7. Soupe de méduse

    La soupe de méduse est un plat très populaire sur tout le littoral vietnamien. Vous en trouverez dans beaucoup de restaurants de fruits de mer de la baie d’Halong ou des stations balnéaires de Nha Trang et de Quy Nhon notamment.

    Même si les adeptes de cet aliment peu ragoûtant le recommandent pour sa richesse en protéines et en glucides, la méduse ne possède pas de saveur particulière, mais une texture étonnante plutôt appréciée. Contrairement aux idées reçues, sa chair n’est pas gluante mais croquante et caoutchouteuse comme le champignon noir.

    >> En savoir plus: Top 10 des plats à ne pas manquer au Vietnam


Fardoux Michel
Juin 11, 2020
Je vais souvent au Vtm ma femme est Vietnamienne ,mais je ne voie pas la cuisine Viet comme celà car elle est trés gouteuse et recherché là , franchement on a reculé d'un siècle je n'ai jamais vu ça au Vietnam.
RépondreVoir tous les commentaires(1)

Code anti-spam Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Sam Slots
Sam Slots - Juin 12, 2020
Désolé de vous contredire, nous allons souvent voir la famille de ma femme a Hanoi et ils aiment bien me faire découvrir des restaurants ou l’on y manges des trucs bizarres pour nous européens comme le chien , le chat, les souris, les vers de coco, les œufs couvés, la soupe de sang, le restaurant de serpents etc...etc... j’avoue que dans ces moments là il faut vraiment fermer les yeux et faire semblant de manger car ce n’est pas notre culture ;-)
Rosso Guillaume
Juin 14, 2020
Le Balut est Philippins .... Peut être apporté par ces derniers durant la guerre du Viet Nam. Mais en aucun cas traditionnel du pays :)
RépondreVoir tous les commentaires(1)

Code anti-spam Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Authentik Vietnam
Authentik Vietnam - Juin 15, 2020
Tout à fait d’accord avec vous sur le terme balut des Philippines. Certes, cette nourriture asiatique n’est pas traditionnelle du Vietnam mais si populaire qu’il n’est pas difficile de la trouver sur le trottoir chez nous. Bien cordialement,

Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image


Nouveautés

Lire la suite