• Voyage d’exploration dans le nord du Laos
  • Voyage d’exploration dans le nord du Laos

  • Mis à jour le 20 Mars, 2020       Par: La Rédaction
  • Désireux de toujours vous proposer des itinéraires hors des sentiers battus, nous nous sommes récemment rendus dans le nord du Laos pour vous dénicher des lieux  captivants où se mêlent histoire, nature, découverte, aventure et rencontres inédites.

    Sam Neua, entre histoire et nature sauvage

    Nous pénétrons au Laos, dans la province de Hua Pan, depuis le Vietnam et la province de Son La située au nord-ouest du pays. Passé le poste frontière, une superbe route coure sur le toit des montagnes puis s’enfonce dans une vallée pour suivre la rivière Nam Ma jusqu’à Sam Neua, capitale de la province de Hua Pan. Cette cité perdue dans sa lenteur et dans son endormissement est un coin pittoresque et isolé du monde qui plaira aux voyageurs en quête de destinations hors des sentiers battus. On vient surtout à Sam Neua pour découvrir Vieng Xay et ses spectaculaires paysages de pitons karstiques renfermant une série de grottes qui servirent de refuge aux habitants et aux révolutionnaires du Pathet Lao pour se protéger des bombardements américains durant la guerre du Vietnam. Autres grands intérêts de se rendre dans la région de Sam Neua est de découvrir le site archéologique de Hintang et ses 1 546 menhirs, 153 disques de pierre et ses chambres souterraines, et d’aller explorer le parc national de Nam Xam connu pour sa flore et sa faune abondantes dont  de nombreux d'éléphants d'Asie vivant dans leur environnement naturel.

    Safari de nuit sur la rivière Nam Nern

    Sur la route de Sam Neua à Nong Khiaw nous faisons un arrêt dans un petit village afin de participer au safari de nuit sur la rivière Nam Nern qui se faufile au sein du parc national de Nam Et Phou Louey. Une activité incroyable qui séduira à coup sûr les voyageurs amoureux de la nature. Après la remontée à contre-courant de la rivière avec une pirogue à monteur dans un cadre naturel sauvage magnifique, arrêt dans un joli coin de nature au bord de la rivière où les guides préparent un pique-nique typiquement lao avec notamment des brochettes de viande cuites au feu de bois. Dès que la nuit s’est bien installée, on redescend la rivière en pirogue, moteur coupé, en se laissant aller avec le courant. C’est pendant les deux heures de redescente que l’on peut observer les animaux sauvages qui profitent de la nuit pour sortir chasser et se désaltérer à la rivière. Nuit en pleine jungle dans un bungalow au confort sommaire mais en prise directe avec la nature.

    Remontée de la rivière Nam Ou

    Après le fantastique safari de nuit  sur la rivière Nam Nern, nous avons repris la route en direction de Nong Khiaw situé dans un superbe décor naturel de montagnes karstiques. De Nong Khiaw, nous avons remonté la mythique rivière Nam Ou en direction du nord et de la province de Phongsaly. Quelle plaisir de remonter cette rivière qui fut jadis un axe de circulation vital historique pour le Laos du nord et qui offre des panoramas à couper le souffle. Halte au charmant village de Muang Ngoilui aussi posé dans un cadre naturel somptueux puis au bourg fluvial de Muang Khua avant d’atteindre la mystique province de Phongsaly qui a toujours exhalé un véritable parfum d’aventure.

    Découverte de la province reculée de Phongsaly

    Après cette croisière épique sur la rivière Nam Ou, nous voilà arrivés à Phongsaly, capitale de la province éponyme, la plus septentrionale du Laos. Une région enclavée, difficile d’accès, qui peut-être très froide en hiver mais qui a le privilège d’être encore bien préservée. On apprécie ses anciennes maisons en bois de style yunnanais, ses quelques rues encore pavées de pierres, son marché animé et son air pur des montagnes. Mais on vient aussi à Phongsaly pour découvrir son thé exceptionnel, le meilleur du Laos, qui pousse parfois sur des théiers vieux de plus de 400 ans. La région de Phongsaly offre certaines des plus belles randonnées du Laos et vous donnent l’occasion de partir à la rencontre d’une incroyable mosaïque ethnique. La province est en effet le territoire de nombreuses minorités ethniques comme les les Khmu, les Tai Dam, les Thai Daeng, les Yao, les Leu, les Hor, les Hmong ou les Akha. Les rencontrer c’est faire un grand saut dans le passé et s’immerger dans la culture tribale laotienne.

    Randonnée à Muang Sin

    Cherchant une alternative à Luang Namtha, nous nous sommes rendus à Muang Sin, un bourg plein de charme niché dans le creux de montagnes verdoyantes à une trentaine de kilomètres de Luang Namtha. Les alentours de Muang Sin offrent quelques belles randonnées, plus confidentielles, que celles proposées à Luang Namtha mais toutes aussi riches en rencontre avec les minorités ethniques. Muang Sin est le territoire des Akkha, Yao, Tai Dam et Hmong qui vivent à l’écart du monde moderne dans des villages isolés où ils perpétuent leurs cultures ancestrales. Les nuits chez l’habitant, dans la simplicité d’une maison en bois et bambou, sont un véritable privilège pour appréhender leur culture complexe mais ô combien passionnante !

    >> Cet article pourrait également vous intéresser: Carnet de voyage dans le sud du Laos


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image