• Rencontre avec les éléphants à Luang Prabang
  • Rencontre avec les éléphants à Luang Prabang

  • Mis à jour le 14 Feb, 2020       Par: La Rédaction
  • Votre voyage à Luang Prabang ne serait être complet sans la rencontre avec les éléphants, symboles du Laos autrefois appelé le « le royaume du million d’éléphants ». Toutefois, nous vous invitons à bien choisir votre camp d’éléphants afin d’encourager la pratique d’un tourisme responsable et raisonné, en pensant tout d’abord au bien-être et au respect de l’animal.

    L’éléphant, un emblème du Laos

    Lang Xang ou « le royaume du million d’éléphants ». Ce nom mythique a été donné au royaume du Laos par les anciens monarques et est encore utilisé aujourd’hui pour décrire la beauté naturelle de cette nation d’Asie du Sud Est. Pendant des milliers d’années les éléphants ont peuplé la plupart des régions forestières du Laos.

    éléphants Luang Prabang bien être

    A Luang Prabang, sur les murs de la chapelle rouge du Wat Xieng Thong, l’un des plus anciens temples bouddhistes du Laos, les éléphants sont partout. Des éléphants en mosaïques de verre. Moins fragiles pourtant que leurs congénères de chair et d’os : dans le pays que l’on appelait autrefois « le royaume du million d’éléphants » et qui en comptait encore 40 000 il y a un siècle, les pachydermes seraient désormais moins de 1 000. Un déclin alarmant : dans quarante ans, l’animal emblématique pourrait avoir complètement disparu du pays.

    Il y a donc un besoin urgent de protéger les éléphants restants et de créer un programme d’élevage. Si le Laos veut maintenir une population stable et éviter l’extinction de ses éléphants, le nombre de naissances doit augmenter de façon spectaculaire. Cela permettra d’assurer la survie de la population domestique nationale et de réduire la pression sur la population sauvage. Il est également important d’accompagner la reconversion des éléphants vers des activités alternatives économiquement viables, telles que l’éco-tourisme.

    éléphants Luang Prabang marche jungle

    Balade à dos d’éléphants, une pratique très discutable

    De plus en plus de camps d’éléphants au Laos et plus généralement en Asie du Sud-Est ont la bonne résolution de ne plus proposer aux touristes des balades à dos d’éléphants. Il faut savoir que l’éléphant est à la base un animal sauvage et que même si il est né en captivité sa domestication passe par un rituel bien particulier et très cruel, nommé « phajaan » qui consiste à briser l’esprit de l’éléphant, pour qu’il devienne totalement soumis à l’homme. Cette méthode est supposée écraser l'esprit de l'éléphant en l’enfermant dans une cage et en usant de châtiments corporels et de mauvais traitements. Cette pratique n’est rien d’autre que de la torture poussée jusqu’au point où l’éléphant accepterait n’importe quoi pour ne plus revivre ce moment traumatisant. 

    La tentation de faire une balade à dos d’éléphant au Laos est grande, surtout si vous voyagez en famille avec vos enfants, mais cela revient à encourager la maltraitance des éléphants. Heureusement, depuis quelques années, des sanctuaires à éléphants ont été créés où les touristes interagissent avec les pachydermes sans leur monter sur leur dos. Une belle façon de rencontrer et de vivre une relation unique avec l’éléphant tout en veillant à son bien-être.

    Vivez une expérience unique avec les éléphants

    Au lieu de monter sur le dos des éléphants et de participer involontairement aux mauvais traitements infligés aux pachydermes, pourquoi ne pas passer du temps avec eux et de vivre en leur compagnie une expérience unique et émouvante ? C’est ce que vous propose deux camps d’éléphants, tous les deux situés sur les berges de la rivière Nam Khan à une vingtaine de kilomètres de Luang Prabang. Elephant Village et Mandalao ont fait le choix de pratiquer un tourisme responsable et raisonné en pensant tout d’abord au bien-être et au respect de l’animal. Elephant Village et Mandalao offrent aux éléphants sauvés un lieu sûr où ils ne sont pas soumis à un travail abusif et où ils ne sont pas exploités à des fins touristiques.

    éléphants Luang Prabang donner bain

    Elephant Village et Mandalao offrent aux touristes la possibilité de faire connaissance avec ces animaux très spéciaux, de les observer et de passer du temps avec eux. Elephant Village et Mandalao permettent aux éléphants de se promener librement dans la jungle, de se regrouper en troupeaux, d’accoupler et de fonder de nouvelles familles.

    éléphants Luang Prabang nourrir

    Elephant Village et Mandalao donnent accès à un vétérinaire professionnel chargé de soigner les éléphants et de former le personnel et les mahouts, afin de s’assurer que les éléphants bénéficient d'une attention médicale continue et de haute qualité. Elephant Village et Mandalao soutient également la communauté locale et améliore le bien-être de la population tout en œuvrant pour la survie et la sécurité des éléphants.

    éléphants Luang Prabang relation

    Sur une demi-journée ou une journée entière, Elephant Village et Mandalao proposent à leurs visiteurs de vivre une rencontre riche, intime et interactive avec les éléphants. Au programme : sensibilisation sur les dangers qu’encourent les éléphants au Laos notamment à cause de la déforestation qui détruit son habitat naturel. Rencontre avec les éléphants durant laquelle vous nourrissez les éléphants puis vous leur donnez le bain. Après avoir faire connaissance, vous partirez faire une randonner dans la jungle en marchant à côté des éléphants tout en leur donnant quelques “confiseries” : maïs, cannes à sucre et bananes. Selon la formule choisie, pique-nique dans la jungle ou déjeuner au le restaurant du camp avec vue imprenable sur la rivière Nam Khan. Une belle activité écotouristique non polluante et dans le respect de l’animal qui donne du sens à votre voyage !

    Vous apprécierez aussi:

    >> Que faire à Luang Prabang en 1, 2, 3 ou 4 jours?

    >> Visiter Luang Prabang  : Top 10 incontournables à voir et à faire


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image


Nouveautés

Lire la suite