• Guide de voyage à Pakbeng au Laos
  • Guide de voyage à Pakbeng au Laos

  • Mis à jour le 25 Mars, 2020       Par: La Rédaction
  • Petit bourg fluvial situé sur les rives du Mékong, Pakbeng n’est souvent qu’une étape durant les deux jours de croisière entre Houay Say et la somptueuse ville-musée de Luang Prabang. Nichée dans un cadre naturel superbe, nous vous invitons à rester une journée de plus à Pakbeng pour n’avoir la ville qu’à vous et profiter de ses curiosités locales.

    ***

    Les activités à faire à Pakbeng

    + Découvrir le Mekong Elephant Park. Fondé en 2008, ce sanctuaire pour éléphants a été conçu comme un projet pilote pour l'industrie de l'écotourisme, avec pour objectif principal la promotion du tourisme durable et la sauvegarde d’une espèce dont la survie est menacée par la déforestation et les abus auxquels ils sont confrontés.  En rendant visite au parc des éléphants du Mékong, vous découvrirez un petit monde de personnes dédiées à la préservation des éléphants du Laos. Les équipes sont composées de personnes passionnées travaillant ensemble pour améliorer la vision de la protection des pachydermes. Le Mekong Elephant Park ne vous propose pas de monter sur les éléphants mais de vivre un moment privilégié avec eux en vous baladant à pied à leurs côtés dans la forêt, en les nourrissant et en les baignant. Un vrai moment de complicité et d’interaction avec cet animal, emblème du Laos autrefois appelé le « royaume au million d’éléphants ».

    + Visiter le dispensaire Ban Done Khame

    Ce dispensaire vit le jour en 2007 sous l’impulsion de l’association humanitaire française Les Médecins de Chinguetti-Pakbeng. Le dispensaire abrite un cabinet dentaire, un cabinet de consultation de médecine générale et une réserve de pharmacie. L’équipe médicale se compose de dentistes, d’ophtalmologistes, de médecins, de gynécologues et de sages-femmes. Les médecins sont bénévoles et viennent en mission pour deux semaines, sur leur temps de vacances ou de retraite, et ils apportent également une aide à la formation de médecins laotiens. Les soins sont gratuits pour les locaux et les médecins bénévoles assurent la tournée des villages bordant le Mékong, à pied ou en bateau, pour assurer des consultations gratuites. Plus de 250 praticiens missionnés dont 172 médecins et 58 chirurgiens-dentistes ont soigné plus de 60 000 patients en 13 années d’activité. Plus de 1 300 kg de matériel médical et médicaments y sont envoyés chaque année. Vous pouvez d’ailleurs faire un don directement sur place ou en contactant l’association via leur site internet. www.medecinsdechinguettipakbeng.fr

    + Partir en randonnée pour découvrir les nombreux petits villages des minorités ethniques. Khamu, Hmong, Thaï ou Yao peuplent cette région à la beauté sauvage.

    + Se rendre au marché du matin de Pakbeng où nombre de ces minorités ethniques viennent chaque jour commercer. Il y viennent vendre des légumes, des fruits et surtout des racines, des herbes et des plantes médicinales issues de la jungle.

    + Visiter le petit musée de Pakbeng consacré aux minorités ethniques qui peuplent la région avec une exposition intéressante des différents costumes de cette belle mosaïque ethnique. Une partie est également consacrée aux différents outils que ces ethnies utilisent pour les travaux agricoles.

    + Découvrir le temple Wat Sin Jong Jaeng. Surplombant le Mékong, l'archaïque petit Wat Sin Jong Jaeng remonte au début de la période coloniale. Bien que ses avant-toits aient été entièrement repeints, une vieille fresque très décolorée demeure à l'extérieur de la salle de prière. Regardez attentivement et vous apercevrez une silhouette moustachue avec un chapeau, un parapluie et un gros nez, représentant probablement un des premiers visiteurs européens.

    Où se loger à Pakbeng ?

    La plupart des hébergements à Pakbeng sont destinés à une clientèle de routards. Des hébergements au confort rudimentaire et qui peuvent souvent laisser à désirer sur la propreté. Toutefois, le petit bourg fluvial a trois belles adresses à vous proposer :

    + Le Grand Pakbeng et ses bungalows en pierre très spacieux surplombant le Mékong. Ce n’est pas notre préféré des trois mais c’est tout de même une bonne option. Une belle piscine avec vue sur le Mékong vous attend pour une bonne baignade.

    + Le Sanctuary Pakbeng Lodge et son style colonial vous offre des chambres élégantes en bordure du Mékong où chaque balcon est orienté vers le fleuve mythique donnant lieu à une vue imprenable tout en alliant intimité, confort et quiétude.

    + The Luang Say Lodge est habilement intégré dans l’environnement naturel grâce à un aménagement paysager discret et des bâtiments sur plates-formes surélevées en bois. Une vingtaine de bungalows en teck massif et en bois de rose à l’architecture traditionnelle laotienne et décorés avec raffinement. Le top !

    Où se restaurer à Pakbeng ?

    Tout comme l’hébergement, pas trop de choix niveau restauration. Préférez les restaurants qui ont une vue sur le Mékong, de toute façon tous les restaurants proposent généralement la même carte et la qualité reste très correcte. Sinon les trois adresses citées plus haut proposent une savoureuse cuisine laotienne dans un cadre très agréable.

    Comment se rendre à Pakbeng ?

    Situé sur le majestueux fleuve Mékong, Pakbeng est une étape pendant la croisière de deux jours qui permet depuis Houay Say, à la frontière thaïlandaise, de rejoindre la charmante ville de Luang Prabang, classée à l’Unesco.

    Il y a depuis peu une route qui vous permet de rejoindre Xayaboury puis Vientiane ou Luang Prabang, et de vous rendre vers le nord Laos, vers Luang Namtha ou Nong Khiaw. Vous n’êtes plus obligé désormais de faire les deux jours de croisière en entier et pouvez de Pakbeng prolonger votre voyage par la route.

    Meilleure saison : Nous vous recommandons de vous rendre à Pakbeng durant la saison sèche, de novembre à avril. Durant la saison humide, les fortes pluies ont tendance parfois à gonfler le Mékong et celui-ci peut alors devenir impraticable à la navigation.

    Vous apprécierez aussi :

    >> Les chutes de Kuang Si, havre de fraîcheur près de Luang Prabang

    >> Carnet de voyage dans le sud du Laos


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image