• Voyage en terres inconnues dans le nord-est de la Birmanie
  • Voyage en terres inconnues dans le nord-est de la Birmanie

  • Mis à jour le 15 Jan, 2020       Par: La Rédaction
  • Vous rêvez de découvrir la Birmanie hors des sentiers battus ?  Suivez-nous dans le nord-est de la Birmanie, on vous emmène explorer au départ de Mandalay cette fabuleuse région montagneuse où se succèdent paysages envoûtants et rencontres inédites avec une population aussi bigarrée qu’hospitalière. Un voyage en terres inconnues qui vous offrira des souvenirs impérissables !

    ***

    Pyin U Lwin, le charme colonial

    Nord est Birmanie Pyin U Lwin

    De Mandalay, direction Pyin U Lwin par une très jolie route de montagne qui apporte une fraîcheur bienvenue. Ancienne station climatique de l’époque coloniale, Pyin U Lwin a conservé une atmosphère bien britannique, en témoignent les jardins tirés à quatre épingles et les manoirs en brique. Ne manquez pas de vous arrêter à Pyin U Lwin pour découvrir son patrimoine architectural colonial et pour vous rendre à son jardin botanique. Créé en 1915 par l'anglais Alex Rodger, ce  jardin botanique présente 344 espèces d'arbres, 133 espèces d'orchidées indigènes, 25 espèces de roses, et une multitude de plantes médicinales. Un moyen sympathique pour découvrir la ville de Pyin Oo Lwin reste la calèche. C'est la spécialité de la ville qui est fière de ses petites carioles de toutes les couleurs qui ressemblent aux palanquins d'autrefois.

    Mogok, la vallée des rubis

    Nord est Birmanie Mogok

    Attention, pour se rendre à Mogok, il faut obligatoirement un permis spécial. Qui a lu « la Vallée des Rubis » de Joseph Kessel rêve d’arpenter la région évoquée par le romancier. Les mines de rubis de Mogok sont les plus riches du monde et la patrie des fameux « sang de pigeon » sur lesquels, d’après la légende, un aigle se serait cassé le bec en pensant qu’il s’agissait d’un oiseau blessé. La belle apparence de la cité cosmopolite, où se croisent des ressortissants de tout le pays et des descendants de Chinois, d’Indiens et de Népalais venus s’installer lors de la colonisation britannique, cache un chaos minéral, avec des puits artisanaux mal étayés et des trous béants dans lesquels d’impressionnantes lances hydrauliques saignent les montagnes pour leur arracher leurs inestimables richesses. Une fois triés, les rubis, mais aussi des saphirs et de nombreuses pierres semi-précieuses, sont examinés à la loupe par des spécialistes du grand marché en plein air qui se tient chaque jour au cœur de Mogok.

    Le vertigineux viaduc de Gokteik

    Nord est Birmanie Gokteik

    Lors de votre voyage dans le nord-est de la Birmanie nous vous invitons à prendre le train pour vous rendre de Pyin U Lwin à Hsipaw, aussi appelé Thibaw, pour emprunter le spectaculaire viaduc de Gokteik. Long de 688 mètres et haut de 97 mètres, il était, à son inauguration en 1901, le plus grand pont à tréteaux et le deuxième pont le plus long du monde, et demeure aujourd’hui le plus haut pont de Birmanie. A faible allure le train emprunte le viaduc qui enjambe des gorges vertigineuses. Penchez-vous à la fenêtre pour profiter de ce spectacle à couper le souffle !

    Kyaukme, destination discrète et attachante

    Nord est Birmanie Kyaukme

    Kyaukme est une charmante étape sur la route qui vous conduit vers Hsipaw. Cette ville tranquille, à toute humaine, située à environ 1000 mètres d’altitude, est très appréciée des voyageurs désireux de sortir des sentiers battus. Le tourisme est ici à ses balbutiements et on prend plaisir à se balader en ville à recevoir les innombrables sourires des habitants. Kyaukme abrite un marché très actif où se pressent de nombreuses minorités ethniques comme les Lisu, Palaung ou les Shan. Vous ne serez pas insensibles aux belles et anciennes demeures coloniales et aux possibilités de balades à pied dans la jolie campagne où les villageois vivent au rythme des moissons de maïs, d'ananas, de riz. Nul doute que vous aurez un coup de cœur pour cette destination discrète mais ô combien attachante. 

    Hsipaw, belle destination randonnée

    Nord est Birmanie Hsipaw

    La route montagneuse qui mène à Hsipaw est de toute beauté avec la succession de champs de fleurs, blé, riz, aubergines, piments, arachides, gingembre qui forment de magnifiques patchworks. Cette petite bourgade montagnarde de l’Etat Shan séduit le voyageur par son climat tempéré, son atmosphère paisible et pour ses nombreuses possibilités de randonnée allant de quelques heures à plusieurs jours avec nuits chez l’habitant dans les villages isolés des minorités ethniques. Hsipaw abrite une concentration intéressante de vieilles pagodes et de monastères en teck, appelée « little Bagan ». Ne manquez d’aller vous rafraîchir dans la cascade de Namtok et en fin de journée, montez à la pagode Thein Daung, perchée sur une colline et qui offre une vue merveilleuse au coucher du soleil sur la ville et la belle campagne. 

    Lashio, sur la route de la Chine

    Nord est Birmanie Lashio

    Plus grande ville de l’Etat Shan, Lashio est située à une altitude de 836 mètres, sur un éperon surplombant la vallée de la rivière Nam Yao, et sur la route menant à la Chine. Lashio est le terminus du train qui part de Mandalay. Très peu touristique, Lashio vous offre l’occasion de vous immerger profondément dans la culture locale aux influences chinoises prononcées. Les alentours sont un merveilleux terrain de jeux pour ceux qui aiment l’aventure et randonner dans des contrées sauvages où se cachent de somptueuses chutes d’eau. 

    >> Vous pourriez aimer aussi Découverte du sud de la Birmanie 5 étapes à faire absolument 


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image


Nouveautés

Lire la suite