• La pagode Shwedagon, l’âme de Yangon 
  • La pagode Shwedagon, l’âme de Yangon 

  • Mis à jour le 14 Jan, 2020       Par: La Rédaction
  • La pagode Shwedagon est souvent décrite comme l’âme de Yangon. Située en plein cœur de la métropole birmane, cet immense dôme ruisselant d’or, entouré de dizaines de temples, de niches et de statues, constitue l’une des plus belles pagodes de Birmanie et peut-être même d’Asie du Sud-Est. Eblouissante de jour comme de nuit, la pagode Shwedagon n’a de cesse d’envoûter tous les voyageurs qui séjournent dans l’ancienne capitale birmane.

    La légende de la pagode Shwedagon

    La légende fait remonter l'origine du site à plus de 500 ans avant Jésus Christ lorsque deux marchands offrirent à Bouddha des gâteaux de miel après 49 journées de méditation sous le banian. Pour les remercier, celui-ci leur donna huit cheveux. Les marchands remirent les cheveux à leur roi qui fit aussitôt lever un stupa pour les conserver.

    pagode Shwedagon Yangon offrande

    Le sanctuaire religieux le plus sacré du pays

    C’est la présence présumée de huit cheveux de Bouddha qui rend cette pagode si importante aux yeux des Birmans. Pour eux, elle constitue le sanctuaire religieux le plus sacré du pays, un endroit qu’ils espèrent tous visiter au moins une fois dans leur vie. Sans être bouddhiste, il est facile d’être fasciné par cette pagode éblouissante qui brille de mille feux sous la lumière éclatante du jour et qui à la nuit tombée est encore plus magique lorsqu’elle son énorme stupa couvert de feuilles d’or se met à scintiller dans le ciel noir de Yangon. Un spectacle émouvant que l’on ne se lasse pas de contempler.

    pagode Shwedagon Yangon

    L’abondance de l’or dans les sites religieux birmans donne à ces sanctuaires un aspect qui est presque irréel et ceci est particulièrement vrai à la pagode Shwedagon. Autour du stupa central, recouvert d’or pur sur toute sa hauteur, on retrouve des dizaines de pavillons, de niches et de statues tous plus étincelants les uns que les autres. L’obsession des Birmans pour l’or remonte à l’antiquité. Depuis cette époque lointaine on recouvre les pagodes et les statues du métal précieux pour rendre hommage à Bouddha et pour acquérir des mérites. Pour se libérer de leurs souffrances, les bouddhistes aspergent des statues de Bouddha et de nat (esprit). Ils doivent verser autant de verres d’eau que leur âge, plus un, pour la chance. 

    Que voir à la pagode Shwedagon ?

    Pour accéder à la pagode vous devez emprunter un des quatre escaliers qui s'élancent depuis les quatre points cardinaux vers la plate-forme centrale, ou prendre un ascenseur qui permet d'accéder à la plate-forme directement. Une fois sur la plate-forme centrale, vous pouvez admirer le fabuleux stupa central entouré de 64 autres stupas de différentes tailles dont 4 indiquent les 4 points cardinaux. Vous remarquerez qu’à chaque coin de la pagode octogonale se trouve un sanctuaire avec une image de Bouddha (un pour chaque jour de la semaine, le mercredi est divisé en deux). Chaque sanctuaire a une planète et un signe animal qui lui est associé conformément à l’astrologie orientale. Les Birmans prient le sanctuaire de leur jour de naissance en allumant des bougies, en offrant des fleurs et en versant de l’eau sur l’image.

    pagode Shwedagon Yangon autel

    La plate-forme centrale abrite également d’autres structures belles et intéressantes comme la pagode Naungdawgyi où, selon la légende, les reliques de cheveux du Bouddha ont été placées avant d’être enchâssées dans le stupa principal. A voir également le grand nombre de pavillons décorés de façon complexe avec des toits à plusieurs niveaux appelés Pyatthat et plusieurs Tazaungs. A ne pas manquer aussi le Pavillon Bell qui abrite une cloche massive de 23 tonnes construite dans la seconde moitié du XVIIIème siècle. Plusieurs édifices abritent de grandes statues de Bouddha couché brillant de mille feux. A la tombée de la nuit lorsque l’ensemble de tous ces édifices religieux et l’immense stupa central s’illuminent, le spectacle est éblouissant de beauté !

    pagode Shwedagon Yangon pavillon

    L’incroyable stupa central de la pagode Shwedagon

    Le stupa central est couvert de près de 9000 plaques en or massif, soit quelque 6 tonnes d’or, auxquelles s’ajoutent les millions de feuilles d’or apposées avec ferveur. Le stupa supporte 1065 clochettes en or et 420 en argent. A son extrémité scintillent 5448 diamants et 1350 pierres précieuses. La girouette qui pivote sur une tige est incrustée de 2428 diamants et pierres précieuses. Le seinbu ou « bourgeon de diamant » au sommet de la tige de la girouette est un globe d’or de 25 centimètres incrusté de 4350 diamants et 93 rubis, saphirs et topazes, ainsi qu’un solitaire de 76 carats qui brille à son sommet. Quelque soit le moment de la journée, des pèlerins venus de tout le pays font le tour du stupa central, pieds nus, seuls ou en groupes, égrenant parfois leur chapelet, plongés dans leurs prières ou leur méditation. Toute la ferveur bouddhique birmane se cristallise autour de ce stupa sacré. 

    pagode Shwedagon Yangon prière

    La pagode de Shwedagon se visite tous les jours de 6h à 22h. L’entrée est de 4,5 euros par personne. Etant un lieu très sacré, une tenue correcte est exigée !

    >> Vous ne voudriez pas manquer Top 10 des plus beaux temples et pagodes de Birmane


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image