• Découverte du sud de la Birmanie 5 étapes à faire absolument 
  • Découverte du sud de la Birmanie 5 étapes à faire absolument 

  • Mis à jour le 15 Jan, 2020       Par: La Rédaction
  • Au départ de Yangon, nous vous invitons à un voyage dans le sud de la Birmanie ponctué d’étapes captivantes. Une région ô combien séduisante avec ses nombreux sites culturels et ses décors naturels somptueux, que se disputent mer et montagnes. Voyager dans le sud de la Birmanie vous permettra également de finir en beauté votre circuit en Birmanie sur une de ses nombreuses plages paradisiaques. 

    ***

    1. Bago, ancienne capitale du royaume môn

    sud de Birmanie Bago

    Capitale de la région du même nom, Pégou, que les Birmans écrivent Bago, est située à seulement 80 kilomètres de Yangon et peut être la première étape de votre périple pour découvrir le sud de la Birmanie. L’ancienne capitale du royaume môn abrite de nombreux monuments bouddhiques dont la pagode Shwemawdaw, souvent appelée le Temple du dieu doré, et son stupa de 114 mètres de hauteur, dépassant de quelques centimètres la pagode Shwedagon à Yangon. A voir également le bouddha couché Shwe Tha, l'un des plus longs bouddhas couchés de Birmanie avec ses 16 mètres de hauteur et ses 55 mètres de longueur. Construit en 994 par le roi Mon Migadhipa pour célébrer sa conversion au bouddhisme, le bouddha couché fut restauré une première fois au XVème siècle puis disparut trois siècles plus tard suite à la destruction de Bago.

    2. Le Rocher d’Or, haut lieu du bouddhisme birman

    Situé à 120 kilomètres de Bago, le Rocher d’Or est un sanctuaire très important pour tous les bouddhistes birmans et une visite incontournable pour tout voyage dans le sud de la Birmanie. Le Rocher d’Or se dresse sur son promontoire dans un équilibre incertain, donnant l’impression d’être sur le point de basculer dans le précipice. Une position insolite qui étonne, bouleverse, crée le respect, engendre le culte. Selon la croyance, ce rocher symbolise la tête d’un ermite ayant hérité d’un cheveu de Bouddha. Le bloc doré maintiendrait sa position incertaine grâce à ce cheveu conservé dans le reliquaire qui surmonte le rocher.

     sud de Birmanie rocher or

    La pleine lune du mois d’octobre marque un évènement particulier dans le calendrier des fêtes religieuses birmanes. C’est le moment pour les bouddhistes de célébrer ce qu’ils appellent la Fête des Lumières. Cette célébration est particulièrement spectaculaire au Rocher d’Or lorsqu’au coucher du soleil, sur les terrasses qui entourent le rocher, les fidèles allument des milliers de lanternes et de chandelles. Pendant une partie de la nuit, une foule compacte restera réunie pour se recueillir devant ce spectacle lumineux magique. Pour les bouddhistes, toutes ces parcelles de lumières représentent l’éveil à la vérité ou, plus symboliquement, ce qu’on décrit souvent comme « l’illumination de Bouddha ».

    3. Hpa An ou l’extravagante nature

    sud de Birmanie Hpa an

    Plus au sud du Rocher d’Or se trouve Hpa An, capitale de l'État Karen, située sur la rive orientale du fleuve Salouen. Avec ses incroyables paysages karstiques hérissant les grandes étendues de rizières, Hpa An est notre véritable coup de cœur pour le sud de la Birmanie. C’est un véritable plaisir de parcourir la campagne et de se lancer à l’assaut des pitons karstiques qui abritent des sanctuaires religieux bouddhiques comme le mont Zwekabin qui offre une vue panoramique à couper le souffle sur l’ensemble des décors naturels de Hpa An. Ne manquez pas de vous rendre aux grottes de Kawgun dont les parois rocheuses sont entièrement sculptées d'effigies bouddhiques. Pour le coucher du soleil, rendez-vous à la pittoresque et photogénique pagode Kyauk Ka Lat ou à la grotte des chauves-souris situé de l’autre côté du fleuve pour voir en fin de journée l’impressionnant envol de milliers de chauves-souris.

    4. Mawlamyine, la ville de Rudyard Kipling

    sud de Birmanie Mwlamyine

    Une magnifique route traversant de vastes plaines rizicoles d’une soixantaine de kilomètres à peine vous conduit depuis Hpa An à Mawlamyine. Ancienne capitale britannique entre 1827 et 1852, Mawlamyine semble traîner un relent de nostalgie coloniale et être figée dans le temps avec ces superbes vieilles maisons coloniales décrépies, délicieusement patinées par le temps et les moussons. La ville abrite quelques édifices religieux intéressants comme les deux mosquées du centre-ville éclatantes de blancheur et d’étincelantes pagodes comme celle de Mahamuni Paya aux murs en mosaïque d’une brillance incroyable. Située sur une colline, cette pagode offre une vue magnifique sur la ville et le fleuve Moulmein. On vient surtout à Mawlamyine pour apprécier le style rétro de la ville et pour affoler les sens au grand marché central qu’appréciait follement l’écrivain Rudyard Kipling.

    5. La côte des plages idylliques

    sud de Birmanie plage Dawei

    Trois cents kilomètres séparent Mawlamyine à Dawei, un parcours entre montagnes et mer d’Andaman où les voyageurs, qui ont la chance d’avoir du temps et qui sont curieux, pourront faire plusieurs haltes pour découvrir un littoral de toute beauté, magnifiquement bien préservé. Cette côte sauvage offre de superbes plages désertes où buller entre cocotiers et océan, à regarder s’évanouir les vagues sur le rivage. Dawei, ultime étape de votre voyage dans le sud de la Birmanie vous comblera de bonheur avec son architecture coloniale, son marché grouillant et ses nombreuses plages idylliques. Possédant un aéroport, vous pourrez ensuite rejoindre Yangon par avion à moins que vous ne vous laissiez tenter par une escapade dans le sublime archipel des Mergui.

    >>Vous apprécierez aussi Voyage en Birmanie  : Nos 10 coups de cœur pour la Birmanie


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image


Nouveautés

Lire la suite