• A la conquête du mont Victoria à Mindat
  • A la conquête du mont Victoria à Mindat

  • Mis à jour le 15 Jan, 2020       Par: La Rédaction
  • Perchée à une altitude d’environ 1 500 mètres dans les montagnes escarpéesde l’Etat Chin, Mindat est une bourgade montagnarde qui ravira les voyageurs en quête de destination inédite. Une région sauvage de toute beauté dominée par le majestueux mont Victoria et peuplée de nombreuses minorités ethniques farouchement attachées à leurs traditions ancestrales. Venir à Mindat c’est aussi rencontrer les femmes aux visages tatouées, une tradition locale qui remonte à plusieurs siècles qui a de quoi surprendre le voyageur.

    Une destination vraiment hors des sentiers battus

    Cachée dans les courbes lascives des montagnes de l’Etat Chin, dans l’ouest de la Birmanie, Mindat est une petite bourgade montagnarde ouverte depuis très peu aux voyageurs, ce qui en fait une destination vraiment hors des sentiers battus. Haut perchée face au grandiose massif de l’Arakan, Mindat est une destination que l’on atteint par une route de montagne très sinueuse mais ô combien merveilleuse, dévoilant des paysages sublimes.

    église Mindat mont victoria

    Comme souvent en Birmanie, la ville de Mindat s’articule autour de son petit marché quotidien qui s’anime dès les premières de l’aube naissante. La ville, tout en longueur, abrite pagodes, temples et monastères bouddhiques mais aussi un grand nombre d’églises. La religion principale de l’Etat Chin est en effet le christianisme. Depuis des siècles, des missionnaires y sont venus apporter la bonne parole bien que cette religion ait toujours été réprimée. Bien que la junte militaire se soit officiellement dissoute en 2011 et qu’elle ait entamé des réformes, les Chrétiens considèrent que leur situation ne s’est guère arrangée. Des croix continuent d’être détruites et le gouvernement refuse de donner sa permission pour la construction de nouvelles églises.

    La ville de Mindat offre un choix limité d’hôtels et leur confort est modeste mais l’accueil reste comme souvent en Birmanie très chaleureux. Choix limité également au niveau de la restauration mais vous trouverez toujours de quoi vous régaler de savoureux currys birmans. 

    Une destination randonnée de premier choix

    randonnée Mindat mont victoria

    Que les amateurs de randonnée se réjouissent, Mindat et son territoire montagneux est une destination de choix pour la marche. Accompagnés d’un guide local, partez découvrir cette terra incognita où vivent une multitude d’ethnies montagnardes dans de petits villages accrochés aux flancs des montagnes découpées à la serpe. Au départ de Mindat, plusieurs itinéraires sont envisageables, de la simple balade à pied de quelques heures à la randonnée de plusieurs jours avec nuits chez l’habitant.

    conquête du mont Victoria à Mindat

    Les plus sportifs voudront certainement partir à l’assaut du mont Victoria. Le mont Victoria, appelé Nat Ma Taung en birman, est la troisième montagne la plus haute de Birmanie avec ses 3108 mètres d'altitudes. La montée au sommet du mont Victoria se fait à travers le parc naturel Kho Nu Song où se côtoient une variété de faune et flore rare dont plusieurs espèces endémiques. L'orchidée noire, bien que rare est, de loin, la reine des lieux. Vous serez largement récompensés de vos efforts lorsque arrivés au sommet une vue panoramique époustouflante s’offrira à vous. 

    Kanpetlet Mindat mont Victoria

    Du mont Victoria, vous pouvez ensuite descendre vers le bourg montagnard de Kanpetlet. Kanpetlet fut, au temps de l’époque coloniale britannique, une petite station climatique. Il reste quelques vestiges de la présence britannique comme ces quelques vieilles demeures dont certaines ont été aménagées en de douillets écolodges où vous pourrez vous remettre de votre ascension du mont Victoria. De Kanpetlet, quelques heures de voiture pourront ensuite vous conduire au site archéologique de Bagan inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

    Le royaume des femmes tatouées

    femmes tatouées Mindat mont Victoria

    Mindat et plus généralement l’Etat Chin est le royaume des femmes tatouées. L'histoire de cette stupéfiante tradition se présente sous deux formes. L'une d'entre elles est que ces tribus ont d'abord commencé à tatouer leurs visages afin de s’enlaidir pour ne pas être kidnappées ou choisies comme concubine par les rois birmans. Une deuxième légende déclare qu'elles ont été tatouées de manière distincte pour permettre l'identification avec leur tribu d'origine dans le cas où elles seraient kidnappées par une autre tribu. Le tatouage était extrêmement douloureux, en particulier dans la zone très sensible des paupières.

    Le processus prend normalement un jour, mais il peut être étendu à deux jours. Les tatouages faciaux sont réalisés en chauffant l'écorce des pins verts et en captant la fumée dans un pot de boue. La fumée est ensuite mélangée à une sorte de feuilles de haricot et le liquide obtenu est injecté sous la peau, à l'aide de l'épine d'une plante de canne. La pratique du tatouage facial n'est plus autorisée par les autorités birmanes. La pratique est interdite depuis les années 1960, mais certaines l'ont pratiquée jusque vers les années 1980.

    Nous demandons aux voyageurs qui se rendent à Mindat et qui rencontrent ces femmes aux visages tatoués de faire preuve de respect et d’éviter de les prendre en photo sans leur consentement.

    Meilleure saison : L’État Chin est un état montagneux qui connait des hivers durs et une saison des pluies violente qui rend les quelques routes existantes impraticables et limitent les déplacements de mai à septembre.

    + La meilleure période va de novembre à avril.

    + De novembre à février, pensez à apporter des vêtements chauds car les nuits et les matins sont frais.

    >> Cet article pourrait également vous intéresser Voyage en Birmanie  : Nos 10 coups de cœur pour la Birmanie


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image


Nouveautés

Lire la suite