• Le vieux quartier Dong Van, bijou au milieu des plateaux karstiques
  • Le vieux quartier Dong Van, bijou au milieu des plateaux karstiques

  • le 26 Juin, 2017       Par: Dzung NGUYEN
  • Au milieu des paysages à couper le souffle des hauts plateaux karstiques à l’extrême du nord, se cache un tout petit royaume des ethnies minoritaires où le temps semble suspendu, le vieux quartier Dong Van.

    Caractérisés par sa géographie spécifique, les hauts plateaux de Dong Van sont brumeux toute l’année. En hiver, la température peut chuter jusqu’à 1ºC et atteindre au maximum 24ºC en été. Perché à 1.600m d’altitude, le petit bourg Dong Van est entouré des montagnes karstiques majestueuses. S’immerger dans le cadre mystique de son quartier et l’ambiance colorée de son ancien marché après un long parcours tortueux depuis la ville Ha Giang, on se sent totalement comblé.

    vieux quartier dong van

    Le vieux quartier Dong Van, à sa naissance au début du 20eme siècle, ne comptait que quelques familles des Mong, des Tay et chinoises.  Jusqu’à ce jour, l’endroit est peuplé par une quarantaine de maisons, construites entre 1810 et 1820, formant un cadre architectural unique avec la présence visible du style chinois. Ces demeures au toit de tuile tubulaire ont pour trait commun deux étages au maximum avec une lanterne accrochée aux pignons.

    marche dong van ha giang

    Au pied des monts calcaires, ce quartier se couvre d’une atmosphère vivante qui, à chaque moment de la journée,  se colore d’un  charme particulier. De bonne heure du matin, c’est le mariage prolifique entre le jaune doré du soleil et le gris qui règne les toits des anciennes bâtisses. Sans qu’on sache, le bourg tranquille se réveille par la lumière, l’animation et aussi par les vives couleurs qui brillent sur les vêtements des ethnies Mong, Hoa, Ray, Tay, Nung… Au coucher du soleil, se réinstalle le calme inhérent aux montagnes et la nuit, illuminé par les lanternes rouges, le lieu est plongé dans les murmures par ci et par là des flûtes « khen » des hommes attendant leur amant.

    L’endroit a connu des aménagements importants à l’époque coloniale avec l’intervention des Français. Il en résulte des installations et rénovations remarquables en termes de style architectural dont le marché Dong Van, construit totalement en pierre, demeure bien préservé jusqu’à maintenant. Dès lors, des maisons en latérite avec des colonnes de pierre se côtoient en parfaite harmonie avec des demeures traditionnelles en terre battue.   

    vieux marche dong van ha gian

    Le marché quant à lui, se limite à trois bâtiments formant un « u » est non seulement un haut lieu des échanges des ethnies minoritaires mais aussi des activités traditionnelles. Haut en couleur, le marché  bat son plein notamment lors de sa séance hebdomadaire le dimanche. Dès samedi soir, les couples amoureux des Mong, Dao, Giay…s’y rendent pour boire ensemble et s’adonner aux chants et danses traditionnels ou s’amusent au tour du feu dans le froid rigoureux des jours d’hiver.

    “Le vieux quartier nocturne” de Dong Van se tient tous les mois entre  les 14 - 16eme  jours lunaires où l’ambiance est animée par nombreuses activités variées avec la présentation des produits artisanaux, spécialités locales, spectacles folkloriques. C’est aussi l’occasion pour les visiteurs d’aller à la rencontre des cultures variée qui se cultivent par des  activités quotidiennes et fêtes traditionnelles.

    Pour s’offrir un coin intime le soir, les voyageurs ne manquent un café à «Cà phê phố cổ», idéal pour profiter du calme absolu dans un décor sombre mystique au milieu des monts grandioses. Construit en 1912, rencontre des styles chinois et vietnamiens avec des lanternes pour lumière, ce café, même situé à quelques pas du vieux quartier, reste bien éloigné du tumulte.

    Location : à 160 km depuis la ville de Ha Giang qui se trouve à environ de 300 km de Hanoi

    Comment y aller? : parcourir quelque 160 km depuis la ville de Ha Giang, emprunter la Route du Bonheur (Hanh Phuc), passer le col Can Ty sinueux pour accéder à Dong Van.

    Quel moyen ? En bus, car ou moto pour les plus aventuriers

    Quoi manger ?

    vieux quarteir dong van cuisine

    Banh cuon trung (crêpe avec œuf)
    Chao Au tau (soupe à base de macre)
    Thang co (soupe d’abats de cheval, de bœuf, ou même de chèvre)
    Xôi ngu sac (riz gluant cuit à la vapeur aux cinq couleurs)
    Lon cap nach (cochon nain)
    Banh tam giac mach (gâteau à base de sarrasin)

       >> À lire également « 6 plats typiques d’Ha Giang à tester lorsque le sarrasin est en fleur »

    Quand partir ? La meilleur période varie entre les mois de Septembre et Novembre, les mois de récolte de riz et notamment en Octobre où les fleurs de sarrasins sont reines

    >> N’oublier pas de vous poser une première question pour votre projet de visiter ces plateaux calcaires « Que visiter à Ha Giang ? »


Dec 12, 2017
c'est un endroit formidable, tout le Vietnam est formidable, j'ai fait un voyage avec Authentique Vietnam, c’était extra, j'ai beaucoup aimer, et je suis entrain de préparer un autre voyage, les Vietnamiens sont chaleureux et hospitaliers.
Répondre Voir tous les commentaires(0)

Code anti-spam Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image