• Que visiter à Ha Giang ?
  • Que visiter à Ha Giang ?

  • le 9 Sept, 2017       Par: Dzung NGUYEN
  • Des plateaux calcaires grandioses de Dong Van jusqu’aux prairies de sarrasins pittoresques Sung La, du col Ma Pi Leng stupéfiant aux maisons en terre battues paisibles de Yen Minh, vous allez de surprise en surprise en arpentant les sentiers de Ha Giang.

    Le bourg Pho Bang – Yen Minh

    Dans la voile brumeuse couvrant les montagnes calcaires de Dong Van se cache le petit bourg Pho Bang, son ancien chef-lieu, où des maisons en terre battue côtoient paisiblement depuis des centaines d’années. Avant d’y arriver, vous passerez une route bordée, l’une côté d’une vallée de roses et l’autre, d’une immense prairie de fleurs de sarrasin, beauté emblématique de Ha Giang.

    ha giang yen minh

    Vous croiserez, au pied des montagnes, des Chinois et Hmongs qui travaillent sur les champs de riz, de maïs, mais aussi des femmes au métier de tissage. Dans l’ambiance calme qui y règne, c’est bien agréable de voir tantôt des femmes bariolées aux tâches ménagères, tantôt des âgés qui dégustent sereinement un thé, des gamins au visage barbouillé qui folâtrent devant la maison. Un pur bonheur qui se dégage d’une grande simplicité de la vie en montagne.

    La vallée Sung La

    ha giang fleurs sarrasin

    Quittant Pho Bang, vous serez agréablement surpris en arrivant Lung Cam où s’étend la vallée pittoresque Sung La. Comme une fleur qui se déploie impeccablement au cœur des reliefs rocheux,  Sung La accroche les amoureux de la nature en mêlant des champs de maïs verdoyants, des fleurs de sarrasin magnifiques et des jolies maisons en battue. Dans le cadre aussi idyllique que paisible du village Lung Cam habitent une soixantaine de familles dont les Hmong, Chinois et notamment les Lo Lo sont plus présents.

    Le palais de la famille Vuong

    ha giang dong van palais rois hmong

    Nichée sur une colline au cœur des plateaux calcaires, la résidence de la famille Vuong est prisée des visiteurs pour son architecture originale ainsi que son histoire chargée de mystères. Construit par Vuong Duc Chinh élu « roi des Hmong » par les populations de Dong Van et des districts alentours, cet ouvrage s’inspire des philosophies chinoises et traditionnelles des Hmong. Sa beauté préservée et son influence importante sur la vie locale le rend unique de Ha Giang, qui valant lui-même une visite.

       >> En savoir plus sur « Le plus bel écrin du roi des Hmongs à Ha Giang »

    La tour du drapeau Lung Cu

    ha giang drapreau lung cu

    A 2000 m altitude, s’érige la tour du drapeau Lung Cu, district Dong Van, le point d’extrême nord du Vietnam, un objectif excitant de nombreux jeunes vietnamiens. Symbole de l’aspiration de conquérir les obstacles et aussi de la fierté nationale, la tour Lung Cu offre une vue panoramique sur les paysages à couper le souffle que font les plateaux gigantesques de Dong Van. Prenez votre temps et soyez prêt à 389 marches d’escalier à monter et puis aux 140 autres à l’intérieur si vous voulez gagner son sommet.  

    Le vieux quartier Dong Van

    ha giang marche dong van

    C’est en longeant les pieds des montagnes que vous arriverez au vieux quartier Dong Van constitué d’une quarantaine de maisons datant du 19eme siècle. En s’y baladant, on a l’impression de s’immerger dans un autre temps surtout le soir où il devient extrêmement tranquille. En revanche, pendant les 14, 15 et 16eme jour lunaire, s’invitent les lanternes décorées devant chaque foyer lui donnant un charme particulier. Pas loin, c’est le marché Dong Van qui vous accueille pour saisir l’animation du lieu en journée.  Coin de commerce important des ethnies Hmong, Tay, Nung....il est aussi témoin de gros changements liés à l’histoire de la région.

       >> En savoir plus sur « Le vieux quartier Dong Van, bijou au milieu des plateaux karstiques »

    Le col Ma Pi Leng

    ha giang ma pi leng

    Après une nuit de repos dans le vieux quartier Dong Van, une expérience immanquable lors de votre séjour à Ha Giang, vous vous mettez en route le lendemain pour Meo Vac, situé à 20 km de Dong Van.

    C’est la fameuse route Hanh phuc (Bonheur) reliant les districts Dong Van et Meo Vac qui vous attend pour faire vivre des instants les plus palpitants de votre trekking à Ha Giang. Longue de 20 km et haute de 1200m, la route ondulant le col Ma Pi Leng signifie un passage vertigineux qui défie même les conducteurs les plus audacieux. Par ailleurs, connu pour ses nombreux flancs énormément abrupts, ce parcours de neuf boucles prodigieuses est le plus dangereux du nord, méritant amplement du « roi des cols au Vietnam ».  En bas de ces paysages époustouflants coule paisiblement la rivière Nho Que entourant les maisons en bois des Hmong et Dao.

    Les marchés ethniques de Ha Giang

    Ce serait un grand dommage si on part à Ha Giang sans visiter l’un de ses marchés débordant de saveur et de couleurs. Si le marché Dong Van, datant de 1920, s’organise le Dimanche dans le bourg Dong Van, d’autres se déroulent selon le calendrier lunaire tels que les marchés Pho Cao, Pho Bang, Sa Phin et Lung Phin. Haut lieu des échanges et de rencontre des ethnies, ils s’animent de très bonne heure et finissent vers midi. On y vend et échange de tout : fruits et légumes, animaux, ustensiles, produits artisanaux, vêtements brocatelles et accessoires…

    ha giang marche ethnique

    Un marché ethnique réputé qui est devenu une fête traditionnelle symbolique de la vie culturelle de Ha Giang est le marché de l’amour Khau Vai. Existent depuis un siècle, il se tient une fois par an, au 27eme jour du 3eme mois lunaire dans le district Meo Vac. Haut en couleur, ce rendez – vous  enthousiasme non seulement les amoureux qui y viennent pour chercher leur moitié, mais aussi des visiteurs curieux d’apprendre le mode de vie authentique de la communauté des Nung, Tay, San Chi, Hmong, Lo Lo, Dao et Giay.

    Les rizières en terrasses Hoang Su Phi

    Rendez-vous au district Hoang Su Phi pour admirer les rizières en terrasses resplendissantes comme les chefs d’œuvre naturel dont les auteurs ne sont pas d’autres que les paysans de Nung, La Chi, et Dao. Les meilleures périodes pour en profiter pleinement sont le mois de mai où les champs se métamorphosent en des géants miroirs, et le mois de septembre, où règnent des tapis jaunes dorés. Classées au patrimoine naturel national, les rizières en terrasses de Hoang Su Phi s’emportent sur les voisines du nord pour leur ancienneté et leur étendue totale. Au coucher du soleil, s’aperçoit la fumée de la cuisine des habitations comme un foulard qui rend l’atmosphère encore mystique.  

    Un circuit à moto est toujours fascinant pour contempler la splendeur de Hoang Su Phi dont les paysages sont les plus spectaculaires dans les communes Ban Luoc, Ban Phung, San Sa Ho, Nam Ty, Ho Thau et Thong Nguyen.

    Bonne découverte !

Commentaire


Tapez le résultat du calcul dans l’image