• Vietnam: 96% des entreprises touristiques ont suspendu ses activités suite à la 4è vague du covid
  • Vietnam: 96% des entreprises touristiques ont suspendu ses activités suite à la 4è vague du covid

  • Mis à jour le 11 Nov, 2021       Par: Thu Phuong
  • La plupart des entreprises touristiques ont cessé ou suspendu leurs activités après la quatrième vague du coronavirus et la moitié d'entre elles n'ont jamais pu "relancer".

    Une enquête menée en août 2021 auprès de 1.853 entreprises touristiques par la Commission d’études du développement des secteurs privés (Commission IV) et VnExpress a indiqué que 96% ont dû suspendre leurs activités. Comparativement aux résultats de l'enquête générale, le pourcentage d'entreprises touristiques actives ne représente qu’un quart de celui des autres secteurs économiques.

    ouverture frontières Vietnam pourcentage

    Dans le groupe actif, 67% ont perdu la moitié de leur chiffre d'affaires. Dans le groupe qui a suspendu leurs activités, 85 % ont également perdu plus de moitié de leur chiffre d'affaires. 54% des entreprises interrogées ne peuvent pas prévoir la durée de la fermeture.

    La plus grande difficulté de nombreuses entreprises c’est de payer les salaires des employés. À cela s'ajoutent des dépenses telles que les intérêts bancaires, les locations, le coût de l'électricité et de l'eau, les frais de l'assurance.

    Parmi les entreprises actives, 22,4 % peuvent assurer leur trésorerie au moins d'un mois. Pour le groupe suspendant leurs activités, près de la moitié n’ont pas d'argent pour un mois. Pour se débrouiller, la réduction de la main-d'œuvre, des salaires et la réorganisation des modèles commerciaux sont choisies pour diminuer les coûts.

    La pandémie de Covid-19 avait causé, selon les évaluations de la Commission IV, de lourds dommages à l'industrie du tourisme, mettant fin à sa croissance impressionnante (plus de 22,7% par an des arrivées internationales, 10,5% en termes de nombre de touristes locaux et 20,9% de la valeur des exportations locales du tourisme) et 9,2 points de pourcentage de contribution directe au PIB. En conséquence, des dizaines de milliers d'entreprises ont fait faillite ou ont cessé leurs activités, et des millions de travailleurs ont dû quitter leur emploi.

    ouverture frontières Vietnam nha trang

    Plage de Nha Trang le 16 octobre. Photo : Xuan Ngoc

    L'industrie touristique vietnamienne a commencé à "décongeler", selon un nouveau rapport publié par HSBC. Ce signal vient de l’ouverture de 5 sites comme l'île de Phu Quoc, Da Nang, Quang Nam, Khanh Hoa et Quang Ninh à partir de novembre. L'île de Phu Quoc devient dès le 20/11 la première destination d’accueil des touristes entièrement vaccinés par le biais de vols charters.

    >> En savoir plus : Le plan d’ouverture des frontières du Vietnam aux touristes internationaux

    Ce plan n'est pas vraiment aussi ambitieux que celui des pays voisins, mais il aura un effet significatif sur l'économie, notamment sur le marché du travail en difficulté.

    Cependant, HSBC estime que la reprise de cette industrie dépend de nombreux facteurs. Tout d’abord, le taux de vaccination national est encore faible et la situation épidémique pourrait susciter l'appréhension. Ensuite, l'absence de visiteurs chinois, qui représentaient un tiers de toutes les arrivées au Vietnam, poserait de grands impacts sur la croissance du secteur dans un avenir proche. Enfin, l’autorité devrait déployer des efforts pour reprendre les vols internationaux.

    ouverture frontières Vietnam avion

    Pour relancer le tourisme en se basant des expériences internationales, la Commission IV a fait quatre propositions au gouvernement. Premièrement, concevoir un programme de prêts à moyen et long terme dans le cadre du plan d'accompagnement à la relance économique 2022 - 2023 réservé aux entreprises hôtelières, aériennes et touristiques, car pendant plus d'un an et demi de suspension des activités en raison de la récente épidémie, le problème de trésorerie constitue la plus grande difficulté des entreprises dans ce domaine.

    Deuxièmement, envisager des mesures de soutien visant aux entreprises touristiques comme la réduction des coûts de carburant, d'électricité et d'eau pour le fonctionnement ; de la TVA, de l'impôt sur les sociétés, des taxes et de l'assurance sociale.

    Troisièmement, les entreprises doivent à nouveau se concentrer sur le recrutement, la Commission IV propose donc de supprimer les exigences et les preuves des dommages ou de la réduction de la main-d'œuvre des entreprises. Un soutien financier sera directement accordé à la formation des entreprises.

    Quatrièmement, proposer au Premier ministre de présider les dialogues et les discussions du plan de développement du tourisme vietnamien, surtout l’ouverture des frontières aux touristes internationaux. Sur cette base, les responsabilités seront attribuées à chaque service et organe de l’État afin que le processus d'ouverture soit faisable, sûr et efficace.

    >> En savoir plus: Réouverture des frontières du Vietnam 2021 - 2022 (mis à jour le 3 novembre 2021)

    Source: Vnexpress.net - le journal en ligne no1 du Vietnam


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Articles similaires