• Les rats de champs, plat vietnamien plébiscité par National Geographic
  • Les rats de champs, plat vietnamien plébiscité par National Geographic

  • Mis à jour le 27 Avril, 2019       Par: Dzung NGUYEN
  • La viande des rats de champs ressemble au poulet ou au lapin, mais sa couleur est plus foncée. Particulièrement, cet aliment est connu pour un goût beaucoup plus délicieux et appétissant, selon le magazine américain National Geographic.

    Un journaliste et un photographe du magazine National Geographic (NatGeo) sont venus au Vietnam en novembre 2018 et restés quelques mois jusqu’à après la fête du Têt, la plus grande fête traditionnelle vietnamienne. Un de leurs plus grands objectifs est de tenter à expliciter pourquoi le rat de champs entre dans les coutumes alimentaires et se fait même une réputation au Vietnam.

    plat vietnamien rats de champs recette

    Cette nourriture est une des fameuses sources de protéine des consommateurs vietnamiens notamment les paysans, que ce soit dans le nord ou dans le sud. Elle est même présente au menu des restaurants de certaines grandes villes comme Ho Chi Minh – ville, révèle NatGeo.

    D’après Grant Singleton, chercheur travaillant sur les rongeurs aux Philippines, les rats de champs coûtent, dans le delta du Mékong, plus chers que le poulet. Rien que dans cette région au sud du Vietnam, on ramasse dans les rizières chaque année jusqu’à 3600 tonnes de rongeurs vivants, générant 2 millions de dollar.   

    plat vietnamien rats de champs chasse

    Chasse aux rats de champs, activité lucrative au Vietnam

    Sachons qu’il existe des dizaines de sorte de rat, mais seulement le rat de champs qui est présent à la table au Vietnam. Le rongeur qui se nourrit du riz peut peser jusqu’à 300 et 500 grammes. La chasse aux rats est également une activité lucrative pour nombre de paysans après des heures champêtres. Les rats rattrapés sont mis dans les pièges de bambou pour l’envoi aux différents commerces. Suite à un pré-traitement, la viande de rat est mise en vente aux marchés locaux.

    Afin de faire les photos pour NatGeo, le photographe a suivi Thy, un chasseur de rat chevronné à Quang Ninh. Chasseur saisonnier, il revend des captures vivantes ou en prend pour préparer le dîner. Les conviés en campagne se régalent des rats de champs avec de la bière ou de l’alcool de riz.

    Le rapporteur a découvert, lors de son séjour au Vietnam, que par rapport à d’autres ingrédients populaires, le rat n’est pas en reste. On le fait fumer et puis raser avant de frire, griller, cuire ou cuire à vapeur, en fonction des envies. La dernière version semble la plus savoureuse de tout et les gros rats sont sûrement les plus succulents. 

    plat vietnamien rats de champs repas

    Un dîner avec des rats de champs

    Certains voyageurs partagent leur expérience en confiant que la saveur de la chair des rats de champs ressemble au poulet mais sa couleur est plus foncée. Personnellement, son goût est pour moi, plutôt pareil au lapin, à en croire Singleton. Quant au photographe de NatGeo, il a pu apprendre, après son voyage, que le rat de champs présente une grande valeur nutritive et particulièrement favorable aux femmes enceintes. Il ajoute aussi que cette recette est à la fois maigre et riche en protéines.

                       Vous pourriez aimer aussi :

                 >> Fin de la consommation du chien au Vietnam, tradition culinaire et nécessité            


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Articles similaires