• Découverte des vestiges de la guerre du Vietnam dans le centre
  • Découverte des vestiges de la guerre du Vietnam dans le centre

  • Mis à jour le 3 Juin, 2019       Par: La Rédaction
  • La guerre du Vietnam faisant partie intégrante de l’histoire contemporaine du pays, nous vous emmenons découvrir la zone démilitarisée, connue sous les initiales DMZ, et tous les vestiges de la guerre qui opposa l’armée américaine et celle conduite par le père de la nation, l’illustre Ho Chi Minh. Un voyage surprenant qui passionnera les curieux et les férus d’histoire sur le plan historique et culturel au cœur d’une région de toute beauté souvent négligée par les voyageurs étrangers. 

    Qu’est-ce que c’est la DMZ ?

    La zone démilitarisée (DMZ) au Vietnam était une ligne de démarcation entre le Nord et le Sud tracée au niveau du 17e parallèle nord, à une centaine de kilomètres au nord de la ville de Hué, lors de la partition du pays à la suite des Accords de Genève signés le 20 juillet 1954 lorsque les Français durent se retirer du Vietnam et de l’Indochine après la défaite de Dien Bien Phu.

    Elle marqua la séparation entre le Vietnam du Nord communiste et le Vietnam du Sud nationaliste n attendant des élections qui n’auront jamais lieu pour décider du sort du pays. Sur le terrain, la frontière est symbolisée par la rivière Ben Hai. Lors de la guerre du Vietnam, cette région fut le théâtre de féroces et sanglantes batailles chacune des parties voulant s’arroger ce symbole de la division du pays. 

    Quels sont les vestiges de la guerre du Vietnam à découvrir ?

    La rivière Ben Hai

    La rivière Ben Hai, qui sort des hauts plateaux laotiens et se jette dans la mer de Chine méridionale, symbolisait la ligne de démarcation entre le Nord et le Sud du Vietnam, un point de repère important dans la partition du pays par les accords de Genève de 1954.

    Le pont Hien Luong

    vestiges guerre du vietnam dmz pont hien luong

    Le pont Hien Luong enjambait la fameuse rivière Ben Hai. Construit par les Français en 1950, ce pont était long de 178 m, comprenait 7 travées sur une chaussée constituée de 894 planches. Les accords de Genève voulaient que chaque partie exerce sa souveraineté sur 89 m. A la grande victoire de l’armée révolutionnaire nord-vietnamienne au printemps 1975, le pont Hien Luong est devenu le pont de la réunification, symbole de l’aspiration à la réunification. Le pont existe toujours mais est conservé comme monument historique, classé vestige national spécial, où de nombreux Vietnamiens viennent se recueillir en mémoire aux nombreux sacrifices de soldats vietnamiens. 

    Les tunnels de Vinh Moc

    vestiges guerre du vietnam dmz tunnels vinh moc

    Situés à une douzaine de kilomètres du pont Hien Luong, les tunnels de Vinh Moc symbolise la résistance du peuple vietnamien, l’exploit incroyable de travail humain, de l’ingénierie et de la persévérance face  aux bombardements intensifs de l’aviation américaine. Secrètement construit entre 1966 et 1967 par les habitants, cette véritable “forteresse souterraine” sur 3 niveaux et s’étirant sur plusieurs kilomètres servie de refuge aux civils mais également aux militaires.

    vietnam dmz vinh moc plage alentours

    Une ville souterraine où il y avait des dortoirs, salles de réunion, cuisines, écoles, salle d’opération, crèche et même un service de maternité qui a vu 17 naissances ! Pour ne rien gâcher, les plages aux alentours de Vinh Moc sont sublimes et désertes.

    Le cimetière militaire Truong Son

    vestiges guerre du vietnam dmz cimetiere truong son

    Le cimetière militaire Truong Son situé sur une colline dressée au milieu de 8 autres collines, ressemblant à un lotus à 8 pétales abrite 10 327 tombes sur 4 hectares dans un cadre forestier tout à fait somptueux. Un lieu d’une grande sérénité et très émouvant où environ 20 000 visiteurs viennent chaque année de tous les coins du pays honorer la mémoire des combattants morts pour la patrie.

    The rockpile

    vestiges guerre du vietnam dmz rockpile

    En se dirigeant vers la frontière laotienne vers la base américaine de Khe Sanh vous apercevez de la route 9 le fameux Rockpile, un piton rocheux de 230 mètres de haut qui émerge d’une vallée vallonnée. Son emplacement relativement inaccessible, accessible uniquement par hélicoptère, en a fait un important poste d’observation et une base d’artillerie des Corps des Marines des États-Unis de 1966 à 1969.

    Le pont Dak Rong 

    Toujours en vous rendant vers Khe Sanh, vous trouverez sur votre gauche le célèbre pont Dak Rong enjambant la rivière éponyme. Ce pont était considéré comme le début du réseau de sentiers de la piste Ho Chi Minh, et pendant les années de conflit avec les États-Unis, ce point d'accès a été vivement contesté. Le pont de Dakrong est tombé plusieurs fois mais maintenant, c’est un grand pont suspendu au bout duquel se trouve une plaque commémorative en l’honneur des soldats.

    La base américaine de Khe Sanh

    vestiges guerre du vietnam dmz khe sanh

    Après avoir pris une très belle route de montagne le long de la rivière Dakrong nous voilà arrivés au fameux site historique de Khe Sanh. Ici se déroula une féroce bataille, un siège de 77 jours, le Dien Bien Phu américain, où 10 000 Vietnamiens et 500 Américains ont été tués. Des pertes considérables pour l’armée nord-vietnamienne qui  lui ont permis de fixer une grande quantité de troupes américaines loin des villes où se déroulait simultanément l'offensive du Têt. Sur le site vous pouvez voir des hélicoptères, des chars, un avion transporteur de troupes, des bunkers, des obus, des bombes… un petit musée vous expliquera en détails de cette terrible bataille, théâtre du siège le plus célèbre de la guerre du Vietnam.

    Comment se rendre sur la DMZ ?

    La DMZ au Vietnam se situe entre deux sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco : le parc national de Phong Nha - Ke Bang et l’ancienne cité impériale de Hué. Vous pouvez découvrir l’ancienne zone démilitarisée et tous les vestiges historiques de la guerre du Vietnam au départ de Hué dans le cadre d’une journée d’excursion. Si vous visitez le fantastique parc national de Phong Nha - Ke Bang et que vous envisagez de vous rendre à Hué alors vous pouvez faire des haltes pour découvrir la DMZ. Pour ceux qui manque de temps, vous pouvez prendre un avion pour Quang Tri, visiter les sites historiques et puis descendre sur Hué.

         Vous aimerez lire également :

    >> Visiter Hue, que voir dans la ville de Hue et ses alentours ?

    >> Les 10 des choses à faire au parc national de Phong Nha Ke Bang


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image