• La cascade Ban Giôc sous toutes les coutures en automne
  • La cascade Ban Giôc sous toutes les coutures en automne

  • Mis à jour le 29 Mai, 2024       Par: Dzung NGUYEN
  • Avec ses 70 mètres de hauteur et ses 208 mètres de largeur, la cascade de Ban Giôc à Cao Bằng est considérée comme la plus grande d'Asie du Sud-Est. Vue d'en haut, elle ressemble à une bande de soie que les divinités des montagnes ont passionnément tissée. S'étendant sur trois niveaux de chutes d'eau, Ban Giôc incarne une épopée spectaculaire, unique en son genre.

    Ban Giôc : La plus impressionnante des cascades du Vietnam

    Située à environ 20 kilomètres du district de Trùng Khánh, la rivière Quây Sơn sépare la cascade de Ban Giôc en deux parties : l'une appartient au Vietnam et l'autre à la Chine. Les chutes d'eau de Ban Giôc, avec leurs multiples facettes qui varient d'un niveau à l'autre, émerveillent comme l'un des plus beaux joyaux du Nord du Vietnam. Si une partie de l'eau s'évapore avant de toucher le sol, créant une brume vertigineuse, l'autre coule paisiblement comme la chevelure d'une jeune fille.

    Les chutes en trois niveaux

    Les chutes de Ban Giôc se divisent en trois niveaux distincts, chacun offrant un spectacle unique :

    Premier niveau : puissance et sénénité

    Le premier niveau des chutes se distingue en deux parties, selon la largeur et le débit d’eau. La partie principale, dotée d’un débit important toute l’année, est la plus large et la plus impressionnante de Ban Giôc. Cette section offre un spectacle d’une puissance majestueuse, où l’eau rugit et éclabousse, créant une atmosphère vibrante. L’autre partie, moins abondante, est particulièrement tranquille pendant la saison sèche, offrant une sérénité apaisante. 

    cascade ban gioc riviere

    Un vrai banquet pour les yeux et les oreilles

    Deuxième niveau : une symphonie aquatique 

    Le deuxième niveau des chutes de Ban Giôc est caractérisé par une série de cascades plus petites qui forment une symphonie aquatique. Les visiteurs peuvent s’approcher de ces cascades, ressentant la fraîcheur de l’eau et écoutant le doux murmure des chutes. C’est un endroit idéal pour la contemplation et la méditation, où la nature semble jouer une mélodie apaisante.

    Troisième niveau : le voile mystique

    Au troisième niveau, l’eau se déverse en une chute continue, créant un voile mystique de brume et de gouttelettes. Ce niveau est souvent enveloppé de brouillard, ajoutant une touche de mystère et de magie au paysage. Les photographes adorent capturer cette scène éthérée, où l’eau semble disparaître dans l’air avant de toucher le sol. Ce niveau des chutes est particulièrement impressionnant au lever du soleil, lorsque les rayons dorés percent à travers la brume. 

    La beauté éternelle de Ban Giôc en automne

    L’automne est l’une des meilleures saisons pour visiter la cascade de Ban Giôc. Les arbres environnants se teintent de rouge et d’or, créant un contraste saisissant avec le belu de l’eau. La lumière douce de l’automne ajoute une chaleur et une profondeur aux paysages, rendant chaque photo encore plus spectaculaire. Les visiteurs peuvent se promener le long des sentiers, explorer les points de vue panoramiques et se laisser envoûter par la beauté naturelle et intacte de cette merveille aquatique. La cascade de Ban Giôc est une destination incontournable pour quiconque visite le Nord du Vietnam. 

    La meilleure période pour admirer Ban Giôc

    La période idéale pour admirer les paysages spectaculaires de la cascade de Ban Giôc s’étend de juin à octobre, durant la saison des pluies. C’est à ce moment-là que les torrents atteignent leur apogée, offrant des vues imprenables et des chutes d’eau impeccables. Parfois, les cascades sont magnifiquement éclairées par des arcs-en-ciel automnaux, ajoutant une touche de magie à la scène.

    cascade ban gioc rizieres

    La récolte de riz (septembre-octobre) se complète à merveille au foulard émeraude de Ban Giôc

    L’ambiance devient encore plus impressionnante pendant la récolte de riz, entre septembre et octobre. Les rizières en terrasses, dorées et prêtes à être récoltées, contrastent merveilleusement avec le vert émeraude des eaux de Ban Giôc. Cette période est idéale pour les photographes et les amoureux de la nature qui souhaitent capturer l’harmonie parfaite entre la culture agricole locale et la splendeur naturelle de la cascade. 

    Située au cœur du parc géologique mondial Non Nuoc Cao Bang, Ban Giôc est non seulement une attraction en elle-même, mais aussi un excellent point de départ pour explorer les environs. Parmi les sites à ne pas manquer, citons:

    - La Réserve des gibbons de Cao Vit : Une opportunité unique d’observer l’une des espèces de primates les plus rares au monde. 

    - Les Cavernes de Pac Bó : Un site historique où Hô Chi Minh a vécu et travaillé lors de la lutte pour l’indépendance du Vietnam. 

    - La grotte de Nguom Ngao : Connue pour ses formations calcaires impressionnantes et ses paysages souterrains mystérieux. 

    - Le lac de Thang Hen : un lac de montagne pittoresque entouré de paysages karstiques saisissants. 

    La cascade de Ban Giôc se trouve à environ 90 kilomètres de la ville de Cao Bang et à 370 kilomètres de Hanoï, dans la commune de Ðàm Thuy, dans le district de Trùng Khánh de la province de Cao Bàng.

    Comment se rendre à la cascade de Ban Giôc ?

    Pour accéder à Ban Giôc, il est recommandé de prendre la route nationale qui traverse des paysages montagneux pittoresques, offrant aux voyageurs une vue imprenable sur la beauté naturelle de la région. Visiter Ban Giôc pendant la saison des pluies ou la récolte de riz offre une expérience visuelle et culturelle inégalée. En plus, sa situation stratégique au cœur du parc géologique mondial Non Nuoc Cao Bang en fait une base idéale pour explorer d’autres merveilles naturelles et historiques de la région. Pour ceux qui cherchent une escapade inoubliable, Ban Giôc est une destination incontournable. 

    À moto, deux options possibles :

    - Route nationale 3 (Hanoi – Thai Nguyen – Bac Kan – Cao Bang),

    - Route nationale 1A (Hanoi – Lang Son) ensuite la route nationale 4A (Lang Son – Cao Bang). Depuis la ville Cao Bang, il reste près de 90 km à parcourir vers le nord – est pour arriver à Ban Gioc.

    En bus : Hanoi – Cao Bang – Ban Gioc

    + Hanoi – Cao Bang

    Départ de Hanoï, vous prenez un bus à la gare routière My Dinh en comptant les services privés crédibles de Mai Luy, Thanh Ly, Hien Loi, Khoa Man… pour un prix aux alentours de 200.000 VND/personne.

    + Cao Bang – Ban Gioc

    Départ de Cao Bang, empruntez un autre bus Cao Bang - Trung Khanh - Ban Gioc, deux options possibles :

    - Bus privé Thanh Luan

    - Bus publique numéro 03 au départ de la ville de Cao Bang, un bus tous les 20 - 25 minuites

    Bus Cao Bang - Ban Gioc

    Vous aimerez lire également :

    >> Cao Bang, découvrez un Vietnam hors des sentiers battus

    >> Les 8 meilleures choses à voir et à faire à Cao Bang

    >> La montagne de l’œil de dieu à Cao Bang

    >> La beauté du lavis de la région frontalière de Trung Khanh, Cao Bang

    >> Circuit dans le Nord-Est du Vietnam, que voir et que faire ?

     


Commentaire


Entrez le résultat du calcul suivant

04 Commentaires

ALAIN LOUIS
Avril 28, 2018
C'est un des endroits les plus envoûtants du monde, des cascades partout, la Chine à deux pas, les cultures de riz alentours... Après une marche d'à peine un kilomètre de la route les cascades apparaissent et tout devient superbe. Après la visite, les restaurants sont là pour vous accueillir et vous rafraîchir.
RépondreVoir tous les commentaires(1)

Code anti-spam Entrez le résultat du calcul suivant

Authentik Vietnam
Authentik Vietnam - Avril 28, 2018
Quelle chance pour vous de l’avoir contempler en toute beauté! Votre description donne vraiment envie de s’y rendre sans attendre. Merci pour votre partage.
ALAIN LOUIS
Feb 9, 2018
J'ai beaucoup aimé cet endroit, après une petite marche les cascades apparaissent dans toute leur splendeur... Les yeux ne savent plus où regarder tant il y en a, le décor est superbe. Si l'on veut on peu prendre un petit bateau à fond plat et s'approcher au plus près pour quelques dongs. A une jetée de pierre la Chine est là et sur le fleuve les bateaux des deux pays se croisent et se saluent dans la bonne humeur. Impassibles à tout ce chahut les paysans continuent à ramasser leur riz dans la chaleur de l'automne.
RépondreVoir tous les commentaires(1)

Code anti-spam Entrez le résultat du calcul suivant

Authentik Vietnam
Authentik Vietnam - Feb 10, 2018
Vous avez bien profité des splendeurs à ces chutes d’eau en automne, un arrêt mémorable pour tous. Merci pour votre récit inspirant.

Nouveautés

Lire la suite