• Ngu Hanh Son ou montagnes de marbre, écrin naturel de Danang
  • Ngu Hanh Son ou montagnes de marbre, écrin naturel de Danang

  • Mis à jour le 14 Juin, 2019       Par: La Rédaction
  • La ville de Danang, troisième ville du Vietnam en nombre d’habitants, est réputée par ses fabuleuses plages de sable blanc qui s’étirent à l’infini et qui soulignent parfaitement le bleu de la mer de l’Est. Une ville que l’on apprécie également pour son dynamisme incroyable et la joie de vivre de ses habitants qui, il faut bien le reconnaitre, ont la chance d’évoluer dans un cadre naturel splendide entre mer et montagnes. A propos de montagne, il y en a un groupe de montagnes très particulier à Danang, nimbés de légendes et qui est cher au cœur des Vietnamiens : les montagnes de marbre ou Ngu Hanh Sơn en vietnamien.

    Histoire des montagnes de marbre de Danang

    ngu hanh son montagnes marbre vue ensemble

    Une légende locale nous raconte la genèse de ce site naturel remarquable : un dragon serait sorti de l’eau sous les yeux éberlués d’un pêcheur et aurait déposé un œuf sur le rivage. Une tortue apparut à son tour, prétendant être le dieu Kim Quy, chargé de protéger l’œuf du dragon qui, à l’éclosion, se brisa en 5 morceaux : les 5 montagnes de marbre. Ngu Hanh Sơn signifie en vietnamien : la montagne des cinq éléments. Un nom donné par l’empereur Gia Long de la dynastie des Nguyen, celui-là qui réunifia le Vietnam et qui fit de Hué la nouvelle capitale impériale du Vietnam. Ce sont les Français sous le régime colonial qui donnèrent le nom de montagnes de marbre à ce groupe de cinq collines constituées de marbre et de calcaire et qui représentaient par le souverain Gia Long les cinq éléments. Voici en vietnamien le nom donné par l’empereur Gia Long à chacune des montagnes :

    – Thuy Son (Eau), également applée Non Nuoc, la seule que l’on peut visiter, qui est aussi la plus belle
    – Moc Son (Bois)
    – Hoa Son (Feu)
    – Kim Son (Métal)
    – Tho Son (Terre)

    Un haut lieu de pèlerinage bouddhiste et hindouiste

    ngu hanh son montagnes marbre pagode huyen khong

    Pagode Huyen Khong

    Les cinq montagnes sont un haut lieu de pèlerinage bouddhiste et hindouiste, de nombreux sanctuaires, temples et pagodes creusés dans le calcaire contiennent des statues de toutes sortes, parfois taillées à même la roche dont la plus belle pièce est probablement un magnifique bouddha taillé dans la roche et datant du XIIe siècle. Les Vietnamiens y viennent pour faire des offrandes et brûler des bâtons d’encens notamment lors des festivités du Têt, le nouvel an traditionnel vietnamien et durant les fêtes bouddhistes. 

    ngu hanh son montagnes marbre pagode linh ung

    Pagode Linh Ung Non Nuoc

    Un escalier de 156 marches mène au sommet de Thuy Son, la seule montagne de marbre accessible aux visiteurs qui comprend trois pics rocheux avec une disposition similaire aux étoiles de la Grande Ourse. Elle offre une vue panoramique époustouflante sur la campagne et le littoral et les autres montagnes de marbre. Il existe un certain nombre de grottes, notamment Huyen Khong dont l’entrée est gardée par deux statues de mandarins administratives et deux mandarins militaires  et Tang Chon, ainsi que de nombreux sanctuaires hindous et bouddhistes, les temples de Tam Thai, Tu Tam et Linh Ung et la pagode de Pho Dong. Les sanctuaires comportent des statues et des représentations en relief de scènes religieuses sculptées dans le marbre.

    ngu hanh son montagnes marbre pagode xa loi

    Pagode Xa Loi

    Dans la tour Xa Loi, ce ne sont pas moins de 200 Bouddhas qui vous attendent au fil des 7 étages. Une découverte saisissante est la visite de la « cave de l’enfer » qui renferme de stupéfiants stalagmites et stalactites ainsi que des statues représentant une vision bouddhiste du purgatoire et de l’enfer illuminées par des lumières rouges.

    Les montagnes de marbre pendant la guerre du Vietnam

    Pendant la guerre du Vietnam, les montagnes de marbre abrite un hôpital Viet Cong alors que la base aérienne américaine était tout proche, à Danang même. Elles surplombaient également la plage de China Beach qui était dévolue au repos des soldats américains qui y aiment se baigner et pratiquer le surf. Un véritable comble !!!

    ngu hanh son montagnes marbre panorama

    L’artisanat lié aux montagnes de marbre de Danang

    Aux pieds des montagnes de marbre, Le village de Don Hai compte pas moins de 600 familles qui taillent la pierre pour en faire des statues, des bijoux et des œuvres d'art. Le marbre est d'une telle qualité et les artisans locaux possèdent un tel savoir-faire que le mausolée d’Ho Chi Minh à Hanoi a été décoré avec du marbre extrait de ces montagnes. Mais pour protéger ces montagnes sacrées, il est désormais interdit d’extraire du marbre de ces montagnes.

    Comment s'y rendre ?

    Les montagnes de marbre se trouvent à seulement 9 kilomètres du centre-ville de Danang et à peine une vingtaine de kilomètres de la charmante ville-musée de Hoi An. Que vous séjournez dans l’une des deux villes ou lors du trajet d’une ville à l’autre, il est facile d’inclure la visite de ce site remarquable et incontournable lors de votre séjour dans le centre du Vietnam.

    Pour y accéder, deux possibilités s’offrent à vous :

    + Gravir les 156 marches qui vous mèneront à la première partie de la montagne. Pour l’entrée, comptez 40.000 VND par adulte.

    + Emprunter l’ascenseur. Comptez 55.000 VND (15.000 VND pour l’ascenseur et 40.000 VND pour l’entrée) ou 3 USD/personne.

    Horaires d’ouvertures: tous les jours de 6h à 17h.

    Vous aimerez lire également :

    >> Ba Na Danang – Que faire et voir à Ba Na Hills ?

    >> Musée de sculpture cham de Da Nang, trésor du Royaume Champa 

    >> Comment se rendre à Da Nang depuis Hanoi et Saigon?


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image