• Musée de sculpture cham de Da Nang, trésor du Royaume Champa 
  • Musée de sculpture cham de Da Nang, trésor du Royaume Champa 

  • le 5 Jan, 2018       Par: Dzung NGUYEN
  • En plein cœur de la ville, le musée de sculpture cham de Da Nang est une halte instructive et attrayante surtout pour les amateurs de l’histoire et de la sculpture du Champa. Une belle visite à faire même en moins d’une heure pour découvrir une partie formidable des richesses du trésor du Royaume Champa.

    musee cham danang exposition

    Construit entre 1915-1916 par l’Ecole Française d’Extrême-Orient, le musée présente un ensemble important des fouilles chames entreprises en fin du XIXe siècle par les archéologues français. Par ailleurs, il doit son nom initial «Musée Henri-Parmentier» à son fondateur, un grand archéologue- architecte qui se consacrait passionnément aux travaux de recherche et de préservation des antiquités chames. 

    Ouvert au public en 1919 abritant, dans un premier temps, 190 pièces, l’établissement s’est vu élargir pour mettre en avant les collections enrichies durant deux décennies après. Elles se composent essentiellement des vestiges chams trouvés dans la partie littorale à l’est du Centre ainsi que dans les Hauts Plateaux du Centre.

    musee cham danang collection

    Ce musée centenaire a subi de graves pertes et ravages dûs à l’extension en 1946 de la guerre d’Indochine. Heureusement, deux ans après, plus de 150 objets ont été récupérés en 1948 dont certains rendus du Laos. Durant la période 1954-1975, grâce à la mobilisation du musée français des arts asiatiques Guimet, il bénéficiait d’une meilleure protection et conservation en dépit du temps et des guères.  

    L’espace d’exposition ne cesse d’agrandir depuis 1975 pour atteindre une surface de 2.000 m² sur un total de plus de 6.600 m². Parmi ses quelque 2000 objets préservés, 288 sont exposés dans les collections à l’intérieur et 187 à l’extérieur. Ils sont mis en valeur, avec des explications en français et en anglais, dans les salles thématiques en fonction du lieu de leur révélation. Les visiteurs sont invités à un riche parcours autour des salles My Son, Tra Kieu, Dong Duong et Thap Mam et les couloirs Quang Nam, Quang Ngai, Binh Dinh et Kon Tum.

    musee cham danang sculpture bouddhiste

    Vous pourrez y apprécier une grande variété d’objets sculptés notamment sur brique, bronze et grès qui constitue un panorama de grands repères artistiques du Champa datant des VII - XVe siècle. Les statuettes et bas-reliefs déploient une grande finesse pour faire revivre la vie religieuse, mais aussi quotidienne des Chams. Les sculptures représentant moines, dieux, déesses, ou encore animaux sacrés font ressortir les conceptions mixtes entre le bouddhisme et le brahmanisme, deux grandes religions qui berçaient cette brillante et mystique civilisation. Notons que, riches en valeur archéologique et esthétique, les symboles mythiques y témoignent également de fortes influences culturelles d’Inde et de Chine. 

    Parmi les antiquités en exposition au musée de sculpture cham de Da Nang, vous serez ravis de contempler trois œuvres préservées en tant que trésor national, la statue du bodhisattva Tara et les autels de My Son E1 et de Tra Kieu. 

    musee cham danang statue tara
    Statue du bodhisattva Tara

    La statue du bodhisattva Tara est la plus grande en bronze des arts chams découverte jusqu’à ce jour. Datant du IXe siècle et mesurant 129,3cm, elle incarne une pure élégance et séduit par un raffinement étonnant représentatif du style Dong Duong.

    musee cham danang autel my son
    Autel My Son E1

    L’autel My Son E1, trouvé dans les ruines de My Son et daté des VII-VIIIe siècle, est un chef d’œuvre en grès le plus ancien et le plus intégral de son genre. En forme carrée, il relate à travers les motifs minutieux, les scènes variées de la vie quotidienne aux rites religieux du bouddhisme il y a 1.300-1.400 ans. Les motifs ainsi que les thèmes traités mettent en relief les premiers échanges entre deux cultures, indienne et chame. 

    musee cham danang sculpture tra kieu
    Autel Tra Kieu 

    Enfin, un autre trésor en grès des VII – Xe siècle, l’autel Tra Kieu est unique héritage du style de sculpture Tra Kieu qu’on ne peut admirer qu’au musée Cham de Danang. De belles sculptures vous racontent un mariage somptueux entre le prince Rama et la princesse Rita de l’épopée légendaire Ramayana. 

    Location : no 2, rue 2/9 ville de Da Nang.

    Bonne découverte !

           >> Rêve de découvrir les richesses culturelles et naturelles du Vietnam à votre rythme ? Laissez-vous accompagner par un expert local pour mieux préparer un voyage au Vietnam sur mesure.


Jan 9, 2018
Le musée de Da Nang est très intéressant, si parfois il faut être spécialiste pour apprécier toutes les pièces exposées, certaines sont si belles qu'il n'est pas besoin d'être érudit. On ne peut qu'être admiratif devant tant de beauté. Mais il est autre chose à signaler : juste devant le musée, enjambant la rivière vous allez admirer un pont en forme de dragon qui va vous couper le souffle ! Regardez un peu ici : https://www.google.fr/maps/@16.0606818,108.2240784,3a,75y,70.01h,97.48t/data=!3m8!1e1!3m6!1sAF1QipOJpqGgr5A2Or2hrdFULrUtu0HapnJMLwIrrWw!2e10!3e11!6shttps:%2F%2Flh5.googleusercontent.com%2Fp%2FAF1QipOJpqGgr5A2Or2hrdFULrUtu0HapnJMLwIrrWw%3Dw203-h100-k-no-pi-0-ya330.43085-ro-0-fo100!7i4096!8i2048
Répondre Voir tous les commentaires(1)

Code anti-spam Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image

Authentik Vietnam - Jan 11, 2018
Merci pour votre partage et votre suggestion sur la visite du pont du Dragon, un beau symbole de la ville Da Nang, haut lieu de rencontre de ses habitants.

Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image