• La femme vietnamienne, gardienne des traditions vestimentaires
  • La femme vietnamienne, gardienne des traditions vestimentaires

  • Mis à jour le 13 Dec, 2023       Par: La Rédaction
  • Malgré une modernisation galopante dans tous les domaines et notamment vestimentaire, qui tend à s'occidentaliser et à s'uniformiser, les traditions vestimentaires sont encore bien vivaces au Vietnam et ce sont les femmes qui en sont plus particulièrement les gardiennes. Qu'elle soit issu d'une minorité ethnique, citadine ou paysanne, la femme vietnamienne est profondément attachée à certaines traditions vestimentaires, marqueurs et symboles de la riche culture vietnamienne.

    Les costumes traditionnels des minorités ethniques

    Les femmes des différentes minorités ethniques qui composent la belle mosaïque humaine du Vietnam sont farouchement attachées à leurs traditions vestimentaires séculaires. A la différence des hommes qui souvent délaissent leurs costumes traditionnels, sinon pour les grandes occasions, les femmes portent encore au quotidien avec fierté et panache leurs costumes traditionnels qui sont un véritable symbole culturel et qui reflètent de manière vivante les us et coutumes de leur ethnie. Considérés comme faisant partie de leur patrimoine culturel, les costumes traditionnels des ethnies minoritaires du Vietnam sont le fruit d’un long processus de travail et de créativité. Chaque costume traditionnel possède sa propre identité avec ses propres dessins et motifs, ses couleurs et ornements. Chaque minorité ethnique contribue à une gamme de costumes à l’image de son identité culturelle.

    Les costumes traditionnels des minorités ethniques

    Pour vous en rendre compte, nous vous invitons lors de votre prochain voyage au Vietnam à vous rendre dans les provinces montagneuses du nord du Vietnam où l'attachement aux traditions vestimentaires est le plus vif. Voyez comme les femmes drapées de leurs plus beaux apparats vestimentaires éclaboussent de couleurs les marchés ethniques. Chaque femme rivalise d'élégance et de coquetterie. Les stands vendant les tissus et accessoires nécessaire à la confection des costumes traditionnels sont pris d'assaut. Jour de marché, jour de fête, les femmes se parent de bijoux en argent et arborent leurs plus belles coiffes comme celles des Hmong ou des Dao rouge. La plupart des femmes des minorités ethniques portent encore au quotidien leur costume traditionnel. Et quand elles ne sont pas occuper dans les rizières, on les voit s'appliquer à tisser ou à broder leur future parures vestimentaire.

    Les costumes traditionnels des minorités ethniques

    Pour apprécier l'étendue de la diversité des costumes traditionnels des minorités ethniques du Vietnam, nous vous recommandons chaudement de vous rendre à l'excellent musée ethnographie de Hanoï faisant la part belle aux textiles et costumes traditionnels à travers une scénographie très didactique et interactive.

    L'ao daï, symbole de la grâce des Vietnamiennes

    Cette longue tunique moulante en tissu léger, ouverte sur les côtés à partir de la taille et portée sur un pantalon large, symbolise à elle seule la grâce et l'élégance dans la simplicité des Vietnamiennes quel que soit leur milieu social. Cette tunique traditionnelle, abandonné par les hommes, garde toujours une place importante dans la vie quotidienne des Vietnamiennes. L'ao daï a traversé les siècles, les dynasties et les époques, évoluant, se réinventant pour devenir la quintessence de la culture nationale. Au Vietnam, l'au daï tient de nos jours une place importante dans la vie quotidienne des vietnamiennes. Lors de votre prochain voyage au Vietnam, vous aurez toutes les chances de croiser des lycéennes et des étudiantes merveilleusement drapées d'un ao daï d'un blanc immaculé, des dames en ao daï coloré se rendant à une fête ou cérémonie, des hôtesses de l’air avec souvent la couleur bleue, les serveuses des restaurants d'un certain standing ou des réceptionnistes d'hôtel. 

    ao dai vietnam

    Pour connaître l'histoire de cette tunique traditionnelle nous vous invitons à visiter le musée consacré à l'ao daï à Ho Chi Minh Ville. Situé dans un cadre naturel verdoyant ravissant, ce musée privé initié par le styliste Sy Hoang présente à ses visiteurs une collection unique d'ao daï, fruit d'un long travail de recherche de plus de 10 ans par le styliste. Vous y découvrirez avec plaisir la longue histoire de l’áo daï depuis sa création à nos jours, à travers les évolutions de la société vietnamienne.

    ao dai vietnam

    Le non la, le chapeau conique traditionnel vietnamien

    Le non la, le chapeau conique traditionnel vietnamien, est l'accessoire indissociable de l'ao daï. Les deux portés ensemble donne une classe indéfinissable à la femme vietnamienne. Véritable emblème du Vietnam, le non la se porte aussi bien à la ville que à la campagne. Les femmes vietnamiennes portent en grand nombre le chapeau conique vietnamien surtout lors des travaux des champs ou dans les rizières. A la fois léger et robuste, le non la est apprécié des paysannes qui l'utilise pour se protéger du soleil et de la pluie. Lors des grandes chaleurs, il peut même servir d'éventail. Sur les marchés campagnards, presque toute les femmes portent le chapeau conique vietnamien. Il est le couvre-chef par excellence  de la femme vietnamienne !

    non la chapeau conique

    Percez les secrets du processus de fabrication du célèbre chapeau conique vietnamien en vous rendant dans l'un des nombreux villages spécialisés dans cet art millénaire comme au village de Chuong situé aux portes de Hanoï. Sous son aspect simple, un chapeau conique demande tout de même dix étapes pour sa confection et quatre heures de travail. Un travail qui demande rigueur, précision et patience.

    non la chapeau conique

    Curieux de savoir un lieu de confection artisanale de ao dai pas loin de Hanoi ou un musée dédié à la robe nationale du Vietnam à Ho Chi Minh - ville ? Vous ne voudriez pas manquer ces articles 

    >>  Village de Trach Xa où l’homme est né pour fabriquer le ao dai

    >>  Le musée de l’Ao dai à Ho Chi minh – ville, sanctuaire de la robe vietnamienne

    >> A lire aussi Les tenues traditionnelles d’Asie du Sud-Est 


Commentaire


Entrez le résultat du calcul suivant