• Bao Lac : Immersion au cœur des villages Lolo Noirs du Vietnam
  • Bao Lac : Immersion au cœur des villages Lolo Noirs du Vietnam - 45

  • Mis à jour le 6 Juin, 2024       Par: Nina

Frédéric Michalak, célèbre rugbyman français a participé, en 2011 à l’invitation du réalisateur Christian Gaume, au télé-loisir “Rendez-vous en terre inconnue” en affirmant : “C’est plus dur d’être Lolo Noir que de faire une coupe du monde de rugby”, pour décrire cette expérience inoubliable de sa vie. Ce documentaire, diffusé toujours en 2011 sur France 2, a mis en lumière le district frontalier vietnamien de Bao Lac, habituellement méconnu, et a fait découvrir au monde les villages des Lolo noirs. Depuis, cette région est devenue une destination incontournable pour les voyageurs en quête d’authenticité et de découvertes culturelles profondes. 

Table des Contenus[Masquer]

À la découverte de l’ethnie Lolo 

Bao Lac est une région pittoresque du Vietnam, abrite une mosaïque d’ethnies, dont les Tày, Nùng, Mông, Dao, Sán Chi, Kinh et Lolo. L’ethnie Lolo, originaire du Yunnan en Chine, a migré vers le nord du Vietnam et s’est finalement établi dans les districts de Ðông Van, Mèo Vac, Bao Lac à Cao Bàng, et Muòng Khuong à Lao Cai. Leur histoire remonte à plusieurs siècles. Avec environ 5000 habitants répartis en une soixantaine de familles, cette communauté constitue l’un des plus petits groupes ethniques du pays. 

Les Lolo se divisent en deux groupes distincts: Les Lolo Noirs et les Lolo bariolés. Cette distinction est due aux couleurs de leurs costumes traditionnels. Les femmes Lolo Noirs se distinguent par leur élégante tunique et leur ample jupe noire, tandis que les Lolo bariolés arborent des vestes ornées de motifs triangulaires aux couleurs éclatantes. La mode vestimentaire des Lolo, particulièrement chez les femmes, est un véritable spectacle de couleurs et de motifs, reflétant leur riche patrimoine culturel. 

Lolo noirs à Cao Bang

(Lolo noirs à Cao Bang)

Lolo bariolés à Cao Bang - Vietnam

(Lolo bariolés)

L’ehtnie Lolo préserve une riche culture avec des fêtes traditionnelles et des coutumes uniques. Ils vivent en harmonie avec la nature et leur mode de vie est étroitement lié aux traditions ancestrales. Les Lolo vivent principalement de l’agriculture, cultivant du riz, du maïs et des légumes dans les champs en terrasse. L’élevage de bétail et de volaille, ainsi que la chasse, complètent leur alimentation et assurent leur subsistance. 

fête traditionnelle des Lolo à Cao Bang

(Fête traditionnelle des Lolo à Cao Bang)

Rites funéraires sèches des Lolo noirs à Bao Lac

(Rites funéraires sèches des Lolo noirs à Bao Lac)

Les Lolo vivent en hameaux dans les maisons sur pilotis en bois, construites dans des endroits hauts et secs, surplombant les vallées verdoyantes. L'étage unique de ces habitations est réservé aux humains, tandis que le rez-de-chaussée abrite animaux et outils. L’ethnie Lolo est également connue pour son expertise dans l’artisanat, notamment la fabrication de textiles, la broderie et la vannerie, qui constituent des sources de revenus complémentaires.

Maisons des lolo noirs à Bao Lac Cao Bang

Bien qu’ils vivent un peu à l’écart du monde et défendent farouchement leurs mœurs et coutumes, les Lo Lo sont extrêmement hospitaliers. La preuve en est que Frédéric Michalak a été chaleureusement accueilli et aimé par les familles lolo noires lors de son séjour à Bao Lac. “Je suis comme un enfant dans la communauté”, a –t-il déclaré.

(Extrait de l'émission "Rendez-vous en terre inconnue - Frédéric Michalak")

Les Lolo noirs à Bao Lac, gardiens de leurs traditions ancestrales

Dans ce documentaire qui est diffusé sur France 2 en 2011,Frédéric Michalak a eu l’occasion de se plonger dans la vie quotidienne des Lolo Noirs à Bao Lac, une expérience profondément immersive et enrichissante. Dès son arrivé, il a été accueilli chaleureusement par une famille Lolo Noire, qui l’a traité comme un membre de leur communauté. Pendant son séjour, Michelak a participé aux travaux agricoles, une activité centrale dans la vie des Lolo Noirs. Il a appris à cultiver le riz et le maïs sur les terrasses escarpées des montagnes, découvrant les techniques ancestrales transmises de génération en génération.  IL a labouré les champs avec des outils rudimentaires, semé les graines et participé aux récoltes, une tâche ardue mais gratifiante qui lui a permis de comprendre la rigueur du mode de vie des Lolo. 

Frédéric Michalak a appris à cultiver le riz

( Frédéric Michalak a appris à cultiver le riz )

En effet, Les Lolo Noirs mènent une vie simple et sont majoritairement agriculteurs. Leurs villages sont souvent nichés dans des vallées pittoresques entourrées de montagnes, offrant un cadre de vie paisible et en harmonie avec la nature. 

Frédéric Michalak a exprimé à plusieurs reprises son admiration pour la résilience et l'hospitalité des Lolo Noirs. Il a déclaré que l'expérience de vivre parmi eux était plus intense que de jouer une Coupe du Monde de rugby, soulignant le contraste entre son monde habituel de compétition sportive et la vie simple mais riche de sens de la communauté Lolo. Cette immersion totale lui a permis de comprendre et d'apprécier la profondeur de la culture et des traditions des Lolo Noirs, faisant de son passage à Bao Lac une expérience inoubliable.

À la découverte du pays des Lolo noirs au bout du monde

Les Lolos Noirs de Bao Lac se répartissent majoritairement entre les communes de Hồng Trị, Kim Cúc et Cô Ba. Les hameaux, tels que Cốc Xả, Khuổi Khon, Khuổi Giào, Pác Puồng, Nà Van, Ban Khuong ou encore Nà Tao, sont autant de portes ouvertes sur un patrimoine culturel unique. La région offre une expérience authentique aux voyageurs en quête d'aventures et de découvertes hors des sentiers battus. Dans son expérience, en dehors des champs, Michalak a découvert l’artisanat local, une autre facette essentielle de la culture des Lolo noirs. Il s’est initié à la broderie, a également participé à la vannerie, confectionnant des paniers et des objets utilitaires avec des techniques transmises au fil des siècles. Ces activités artisanales ne sont pas seulement des moyens de subsistance, mais aussi des expressions de l’identité culturelle des Lolo noirs. L’athlète a eu l’opportunité de participer à des cérémonies traditionnelles, des moments de grande signification culturelle. Il a assisté aux danses rituelles et aux chants folkloriques qui rythment la vie des Lolo, souvent accompagnés de tambours et d’instruments de musique traditionnels. Ces cérémonies, souvent liées à des événements comme les récoltes ou les fêtes religieuses, ont offert à Michalak une fenêtre sur les croyances et les pratiques spirituelles des Lolo noirs. 

Durant son séjour, Michalak a vécu dans une maison sur pilotis, typique de l’architecture des Lolo noirs. Ces maisons, construites en bois et surélevées pour se protéger des inondations et des animaux sauvages, sont à la fois pratiques et symboliques. Vivre dans une telle maison a permis à Michalak de s’immerger pleinement dans le quotidien de ses hôtes, partageant leurs repas, leurs histoires et leurs hospitalité généreuse. 

Une communauté unique à découvrir

Visiter les villages des Lolo Noirs est une immersion dans une culutre riche et préservée. Les traditions, les costumes colorés et les danses rituelles des Lolo Noirs offrent aux voyageurs une expérience unique. En explorant Bao Lac, les visiteurs peuvent découvrir la vie quotidienne des Lolo noirs, admirer leur savoir-faire artisanal et se laisser envoûter par la beauté naturelle des paysages environnants : 

Randonnée à travers des villages insolites: 

Bao Lac est vraiment un paradis pour les amoureux de la nature. Une randonnée à travers les rizières en terrasses, les forêts luxuriantes et les villages reculés vous offre des vues panoramiques à couper le souffle. Que vous ayez une demie-journée, une journée entière ou plusieurs jours, vous trouverez des options adaptées à votre rythme et à vos envies.

Randonnée pédestre à Bao Lac - Cao Bang

( Randonnée au village de Coc Xa)

Nuit chez Lolo noirs: 

Pour une immersion authentique, rien de tel que de séjourner dans un village lolo noir comme Khuổi Khuon. Vous serez accueillis chaleureusement dans leurs maisons en bois sur pilotis, où vous partagerez des repas typiques et de beaux moments de convivialité. Les infrastructures dans ces villages sont rudimentaires, mais l’expérience humaine est inestimable. Cependant, si vous préférez plus de confort, vous pouvez opter pour une visite en journée et retourner à Bao Lac pour passer la nuit dans un petit hôtel. 

>> Lire aussi: Comment passer la nuit chez l'habitant au Nord du Vietnam?

Visite du marché de Bao Lac:

Le marché de Bao Lac est petit mais authentique, offrant une expérience culturelle unique avec peu de touristes. Cependant, il suit un calendrier spécial, basé sur le calendrier lunaire. Il se tient les 5,10,15,20,25 et 30 de chaque mois lunaire. Il est donc important de vérifier ces dates avant de planifier votre visite pour ne pas manquer cettte expérience immersive. Le marché est un excellent endroit pour découvrir les produits locaux, rencontrer les habitants et se plonger dans la vie quotidienne des ethnies minoritaires de la région. 

Les lolo noirs au marché de Bao Lac

( Les lolo noirs au marché de Bao Lac)

7 jours à la découverte de Bao Lac

Le district de Bao Lac est une étape incontournable du plan de découverte du Nord-est du Vietnam. Située entre Dong Van - Meo Vac (Ha Giang) et le parc national de Ba Be ou la région de Cao Bang, il offre une pause parfaite pour les amateurs de randonnées et de paysages époustouflants. Voici un périble de 7 jours qui vous promettra des expériences exceptionnelles : 

Jour 2: Hà Giang – Quan Ba – Yên Minh – Ðông Van
-    Découverte du plateau karstique de Dông Van. 
-    Exploration des villages pittoresques de Quan Ba et Yên Minh. 
-    Visite du palais du roi Mông. 
-    Arrivée au district de Ðông Van. 
-    Nuit à l’hôtel.
Jour 3: Ðông Van – Bao Lac
-    Visite du marché hebdomadaire de Ðông Van 
-    Départ pour Bao Lac et le col de Ma Pi Leng. 
-    Arrivée à Bao Lac  pour découvrir les villages de Lolo noirs à Khuổi Khon. 
-    Nuit chez l’habitant ou à l’hôtel.
Jour 4: Bao Lac – Cao Bàng
-    Visite du marché de Bao Lac, puis randonnée pour aller vers les villages des Lolo noirs à Coc Xa ou Na Van. 
-    Déjeuner
-    Visite des villages des San Chi, des Tay....
-     Arrivée à Cao Bang à la fin de l’après-midi.
-     Si vous disposez de plus de temps, prévoyez une journée supplémentaire à Bao Lac pour faire une randonnée pédestre vers les villages lointains.

Jour 5: Cao Bàng – Ban Giôc – Cao Bàng
-    Découverte de la cascade de Ban Giôc
-     Détente au pied des chutes, promenade en radeau de bambou sur la rivière. 
-    Exploration de la grotte de Nguom Ngao et du village de l’ethnie Nung
-     Retour à Cao Bang en fin de journée.
Jour 6: Cao Bàng – Ba Bê
-    Visite du lac de Ba Bê
-    Arrivée au village de Pac Ngoi, balade à vélo pour découvrir les villages des Tày 
-    Exploration de la grotte de Hua Ma. 
-    Nuit chez l’habitant.
Jour 7 : Ba Bê – Hanoi
-    Promenade en bateau sur le lac
-    Visite de la grotte de Puong. 
-    Déjeuner au bord du lac
-    Retour à Hanoï

decouverte de Bao Lac et Nord Est du Vietnam en 7 jours

>> Lire aussi: Circuit dans le Nord-Est du Vietnam, que voir et que faire ?

Conseils pour préparer le voyage à Bao Lac

Bao Lac, niché dans la province de Cao Bàng, est une destination qui promet une immersion authentique au cœur des ethnies minoritaires du Vietnam. Voici quelques conseils pour bien préparer votre voyage et profiter pleinement de cette aventure unique :

Accès à Bao Lac 

Bao Lac est accessible depuis Hanoï en bus, en voiture ou en moto. Le trajet dure environ 7 heures. Cependant, il est recommandé de faire une pause à Hà GIang, Ðông Van ou Ba Bê avant de continuer vers Bao Lac. Ces arrêts vous permettent de découvrir les charmes de la région et de rendre le trajet moins fatiguant. Ces lieux intermédiaires offrent également des paysages magnifiques et des opportunités de découverte culturelle.

Acces à Bao Lac - terre des Lolo noirs

Meilleures périodes pour visiter Bao Lac

Les meilleures périodes pour visiter Bao Lac sont le printemps (de mars à mai) et l’automne (de septembre à novembre). Durant ces saisons, les températures sont agréables et les rizières sont verdoyantes, offrant des paysages spectaculaires. Les températures peuvent cependant être fraîches la nuit en montagne, il est donc conseillé d’emporter des vêtements chauds pour assurer votre confort.

Respect des coutumes locales 

Lorsque vous visitez Bao Lac, il est essentiel de respecter les coutumes et les traditions des populations locales. Les Lolo noirs, comme d’autres ethnies minoritaires de la région, ont des pratiques culturelles uniques et précieuses. Montrez du respect en vous habillant modestement, en demandant la permission avant de prendre des photos et on observant les usages locaux. 

Bao Lac est une destination idéale pour trouver l’authenticité d’une terre lointaine et de rencontres humaines mémorables. Les villages Lolo noirs, les randonnées à travers des paysages grandioses et la richesse du patrimoine culturel font sans doute de cette région une étape incontournable pour tous ceux qui souhaitent découvrir le Nord du Vietnam hors des sentiers battus.

Vous aimeriez aussi:

>> 5 Conseils pour réussir sa randonnée dans le Nord du Vietnam

>> Circuit Vietnam : Quel itinéraire ? que faire ? combien de jours ?

>> Circuit au Vietnam 3 semaines, un tour passionnant du Dragon

>> Circuit au Vietnam en un mois: 3 options à profiter absolument!


Partager

Commentaire


Entrez le résultat du calcul suivant


Nouveautés

/voyage-sportif-vietnam
Voyage sportif au Vietnam

le 14 Juin, 2024 &nbsp&nbsp &nbsp&nbsp

/nem-vietnamien-et-ses-histoires
Le Nem vietnamien et ses histoires inédites

le 13 Juin, 2024 &nbsp&nbsp &nbsp&nbsp

Lire la suite